Forum RPG sur la série Smallville et son univers.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée à nous [PV. Clark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Une journée à nous [PV. Clark]   Lun 18 Juil - 9:18

    Je me réveillai, me tirant d’un cauchemar à vrai dire, je marchais sur un chemin et je tombai dans le vide l’instant d’après. Je me tournai vers le réveil qui était placé sur la table de chevet près du lit, il affichait huit heures. Habituellement je dormais une heure de plus. Je me retournai à nouveau, Clark dormait toujours à poings fermés semblait-il. Je restais tournée vers lui, mettant mes deux mains sous ma tête, le regardant dormir. Je me demandai ce que cela pouvait bien faire d’avoir autant de pouvoir, de pouvoir se déplacer à une vitesse ultrarapide ou bien de pouvoir éviter tous les accidents de la vie, de guérir plus vite que n’importe qui. Je ne saurais probablement jamais ce que cela pouvait faire mais je pouvais toujours me l’imaginer ou bien le lui demander un de ces jours, pourquoi pas.

    Je fermai mes yeux pendant quelques minutes et, n’arrivant plus à me rendormir, je décidai de me lever, essayant de faire le moins de bruit possible pour éviter de réveiller Clark. Je m’approchais de la petite fenêtre, la découvrant légèrement de son rideau. Cela allait être une belle journée, le soleil brillait et éclairait la petite ferme de ses rayons lumineux. Ces rayons lumineux qui avaient un pouvoir de guérison sur Clark. Je pensais, comment avais-je fait pour avoir un peu de bonheur ? Chaque fois que je l’avais cherché, j’avais fait fausse route, Lex en était la preuve…
    Je me retournai admirant Clark quelques secondes avant de me replonger dans la contemplation des prés ensoleillés. Notre histoire avait toujours été d’un compliqué, par ma faute – et s’il m’avait avoué la vérité – nous n’avions jamais eu une relation vraiment stable, nous sortions une semaine ensemble et je n’étais pas sûre que la semaine d’après nous le serions encore…Mais ce temps-ci semblait révolu, nous pouvions enfin être ensemble sans avoir à penser aux conséquences, après tout, je n’avais plus rien à perdre, vraiment.

    Je décidai de profiter de cette journée de libre, je ne travaillais pas au Talon aujourd’hui et je n’avais pas vraiment envie d’aller à la fondation Isis, que ce soit pour aider les kryptomonstres ou alors pour épier les gestes de mon ex-mari certainement à la recherche d’un nouveau plan à l’heure qu’il est. Je n’avais pas envie de penser à autre chose qu’à ma journée ici, dans la ferme. Cela allait me détendre, passer une journée avec Clark, profiter du soleil qui était déjà chaud malgré cette heure de la matinée. Tout semblait propice à une bonne journée, ce qui me fit sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Lun 18 Juil - 11:38

Clark était encore entrain de dormir. Hier soir n’avait pas été de tout repos. En effet, il n’avait pas prévu de rester à Métropolis mais finalement, il avait bien fait car il avait empêché quelques vols et ce, dans la plus grande discrétion. C’est pourquoi il était rentré assez tard. Il n’avait pas vu Kara et encore moins Lana. Combien de fois l’avait-il dit ? Que vivre avec lui était compliqué mais Lana était toujours là. Toujours à ses côtés et ce, quoi qu’il arrivait. Malgré le fait que Clark pouvait passer une journée sans la voir ou alors lui dire un simple bonjour avant de partir aurait pu faire fuir beaucoup de monde mais pas elle. Il se rendait peu à peu compte qu’il avait beaucoup de chance finalement.

Elle le soutenait et malgré tout ce qu’il faisait mais il est vrai que Clark la mettait quelques fois à l’écart pour la protéger, de peur qui lui arrive quelque chose. Mais aujourd’hui, il avait prévu de passer la journée avec Lana. Il savait très bien qu’une journée ne réparait pas ses diverses disparitions à Métropolis mais il avait envi, tout simplement envi de passer cette journée avec elle. La dernière journée de ce genre remontait à quelques semaines et il trouvait que c’était trop loin pour ne pas y remédier. Clark n’était pas la personne qui était le plus attentionné et il s’en rendait bien compte mais à chaque fois, il essayait de faire de son mieux.

Il ouvrit les yeux, visiblement le soleil baignait déjà la pièce de son bel éclat lumineux. Lorsque Clark leva un peu les yeux vers la fenêtre, il observait Lana qui était là. Elle était déjà levée et elle semblait contempler la lumière du jour. Il était tôt, à en croire par le réveil mais il semblait déjà faire très beau dehors. Clark sentait déjà la chaleur envahir la pièce. Il eut un léger sourire en restant quelques secondes dans le lit. Il décida de se lever et d’aller dire bonjour à Lana. Il s’approcha calmement d’elle et il vint la serrer derrière lui pour lui déposer un baiser dans le cou. Il avait été très calme et surtout très lent pour ne pas la faire sursauter et lui faire peur. Il sourit en regardant l’extérieur. En effet, le ciel était d’un bleu étincelant et il n’y avait aucun nuage. La ferme était très éclairée et tout semblait déjà bien se dérouler pour une journée à deux.


- Bonjour.

Il avait prononcé un petit bonjour alors qu’il était toujours derrière elle. Il la relâcha de son étreinte pour s’approcher de la fenêtre et ressentir cette chaleur que le soleil dégageait aujourd’hui, digne d’une journée d’été à Smallville. Clark se tourna, étant dos à la fenêtre et il regarda Lana dans les yeux tout en lui souriant.

- Je m’excuse de ne pas avoir été fort présent ces temps-ci mais je compte bien passer cette journée avec toi.

Il la regardait toujours. Il espérait vraiment que ce n’était pas au tour de Lana de s’éclipser la journée. De toute façon, Clark n’aurait aucune raison de lui en vouloir là-dessus, c’était le premier à le faire et il savait très bien de quoi il en retournait. Si Lana devait s’en aller aujourd’hui, il trouverait surement un autre jour pour pouvoir passer un peu de temps avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Lun 18 Juil - 14:22

    Je restai debout devant cette fenêtre, éclairée par le soleil qui étincelait dehors. Cette chaleur me plaisait, j’avais toujours aimé le chaud, c’était comme une sorte de refuge aux jours mauvais que j’avais passés. Cela me rappelait que je n’avais traversé que quelques mauvaises passes mais que cela faisait partie de ma vie, cela ne m’empêcherait pas pour autant d’accéder au bonheur, la preuve, je sortais avec Clark Kent, depuis quelques temps maintenant, et j’en étais heureuse. Cela n’avait été facile pour moi au début, il devait s’absenter assez souvent, me laissant souvent à l’écart, ce que je ne voulais pas d’ailleurs. Mais tel il était, je ne pouvais le changer…Je lui avais bien sûr dit qu’il pouvait compter sur moi, et que s’il avait besoin d’aide j’étais présente. Il était vrai que je ne m’appelais pas Oliver Queen et que je n’étais pas l’Archer Vert, mais je pouvais très bien l’aider…à ma manière. Je possédais la fondation Isis, et grâce aux technologies que j’y avais installées, je pouvais l’aider. Mais il semblerait que le côté protecteur de Clark refaisait bien souvent surface.

    Je ne pouvais m’empêcher de me demander s’il me laisserait un jour l’accompagner sur le « terrain » comme on dit. Chloé était souvent de la partie alors pourquoi pas moi ?
    Il était rentré tard hier soir, et de ce fait j’étais partie dormir. J’avais eu un sommeil plutôt agité certes, et donc je ne l’avais pas entendu arriver hier soir. J’acceptai tout. Il le fallait aussi, je n’arrivais pas à vivre sans Clark à vrai dire. Lorsque je suis partie en Chine, j’étais sans repère et j’avais toujours eu envi de prendre le premier avion pour rejoindre Smallville ou de composer son numéro de téléphone une dizaine de fois. Mais j’étais là, dans sa chambre, et je ne voulais plus le quitter. Maintenant que j’avais la chance de pouvoir vivre près de lui, évitant enfin tous les obstacles, je saisis cette chance.

    Je sentis des bras m’enlacer, et un léger baiser dans le cou. Je souris, il était réveillé. Peut-être l’avais-je réveillé en sortant du lit ou encore en ouvrant un peu le rideau ? Si c’était le cas, je m’excuserai, il était rentré très tard hier soir et il avait certainement besoin de dormir…Ses gestes étaient doux et calmes comme à son habitude, c’était ce qui me plaisait en parti chez Clark avec toutes les autres qualités qu’il avait. Je posai mes mains sur les siennes alors qu’il me dit un petit «
    Bonjour ».
    Il se détacha de moi, et se mit à côté pour admirer, je pense, la belle journée qui s’annonçait. Je le saluai à mon tour d’une voix calme.


    - Bonjour Clark. J’espère que je ne t’ai pas réveillé…

    J’espère ne pas l’avoir réveillé car je n’avais jamais été très douée pour me lever sans ne réveiller les personnes qui étaient dans ma chambre, que ce soit pour une soirée entre filles ou avec mon petit ami. Chaque fois que je me levais, quelqu’un se réveillait. Pourtant il me semblait n’avoir fait aucun bruit, mais peut-être que j’avais trop ouvert le rideau ? Finalement, il se retourna, face à moi, et sourit. Il s’excusa de ne pas avoir été vraiment là ces derniers jours mais qu’il comptait passer cette journée avec moi. Comment pourrais-je refuser ? J’avais une journée de libre et alors que je pensais aller faire une balade avec mon cheval aujourd’hui, ce serait plus amusant à deux, enfin si toute fois, Clark voudrait m’accompagner. Il faisait beau temps dehors en plus.

    - Tu n’as pas à t’excuser, Clark. Je comprends, vraiment.

    Je lui souris, je comprenais parfaitement le fait qu’il doive sauver des vies, arrêter des gens ou même empêcher des vols. Grâce à lui et Oliver, le taux de criminalité avait baissé, certes j’étais contente de ce qu’ils accomplissaient tous les deux, mais je préfèrerais qu’il ne me mette pas à l’écart…

    - Alors je compte bien profiter de cette journée avec toi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Lun 18 Juil - 19:26

Lana venait de dire également bonjour à Clark. Son premier souci était qu’elle espérait qu’elle ne l’avait pas réveillé. Cette petite phrase avec comme don de faire sourire Clark. Comment ne pas apprécier Lana ? Comment ne pas l’aimer ? Elle se souciait même du petit bruit qu’elle aurait pu faire pour le réveiller. Mais le dernier fils de Krypton tourna la tête dans un signe négatif tout en la regardant dans les yeux. D’ailleurs, Clark venait également de s’excuser pour quelque chose d’autre : Sa présence.

A chaque fois qu’il devait s’éloigner de la ferme pour un temps indéterminé, comme une nuit ou une journée complète, il pensait à Lana qui était seule et qui devait supporter cette solitude. Bon, c’est vrai, il y avait Kara mais elle était déjà fortement occupée à s’adapter à la vie sur Terre au lieu de discuter avec la petite amie de son cousin. Mais elle comprenait, elle comprenait toujours. Le fait que Lana ne réprimandait pas Clark lui plaisait tellement. Il se disait qu’elle était courageuse et même très courageuse car vivre avec quelqu’un comme lui, ce n’était pas chose facile tout les jours. Mais elle s’accrochait. Disons qu’avec la fondation Isis, ça lui permettait aussi de faire ce qu’elle devait faire mais aussi permettre à Clark d’avoir quelques informations. Il n’avait pas apprécié, il est vrai, qu’elle cache « les coulisses » de la fondation Isis puisqu’elle observait les faits et gestes de Lex Luthor mais il avait finalement compris ce besoin qu’avait Lana de l’observer et de pouvoir le coincer à cause du mal qui lui avait fait et de surcroit, cet endroit pouvait également aider Clark. Cette fondation permettait à Lana de se rapprocher encore un peu plus de Clark en quelque sorte car elle pouvait lui fournir des informations.

Elle comptait donc également passer la journée avec Clark. Elle n’avait donc rien prévue d’autre que cela et c’était parfait, tout simplement. Il lui sourit en la regardant. Il lui déposa un petit baiser sur ses lèvres avant de lui sourire et d’aller dans la pièce d’à côté pour se changer. Il se prépara donc et s’habilla avec un jeans, des baskets et un tee-shirt bleu. Une fois préparé, il laissa la place à Lana et descendit à l’étage en dessous pour préparer le petit déjeuner. Il y avait de quoi manger et le soleil donnait éclairait la cuisine toute entière. Il mit tout sur la table en attendant que Lana descende des escaliers. Il prit son téléphone portable et regarda s’il n’avait pas de messages. Visiblement, ce n’était pas le cas et il préférait comme cela.
Il se prépara un bol de céréales ainsi qu’un bon verre de jus d’orange. D’ailleurs, il ne réussit pas à attendre Lana pour boire un coup dans son verre car il avait soif. Il releva ensuite la tête car il avait entendu du bruit dans les escaliers et ça ne pouvait qu’être Lana qui descendait les escaliers.


- Comment comptes-tu passer la journée ?

Il y avait plusieurs possibilités à vrai dire. Mais certaines étaient plus envisageables. Ca faisait pas mal de temps qu’ils n’avaient plus été se balader à pieds ou alors à cheval. Clark avait l’intuition que Lana choisirait une balade à cheval car c’était quelque chose qu’elle aimait beaucoup et Clark avait apprit à aimer grâce à elle. Cependant il préférait la laisser choisir. C’était sa journée et il voulait que tout soit parfait. C’était tellement rare des journées comme celles-là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Mer 20 Juil - 10:07

    J’étais toujours debout, devant cette fenêtre. Cette fenêtre à travers laquelle je pouvais voir dehors, le soleil brillait et cela semblait être une bonne journée, une journée parfaite pour être exacte, ou du moins c’était ce que j’espérais. Je ne sais pas depuis combien de temps je n’avais pas eu une journée comme celle-ci mais cela me manquait, vraiment. Clark était occupé avec toutes ses occupations, et Chloé l’aidait. Je ne savais pas quelle était ma place exactement mais j’avais cette sensation qu’il ne voulait pas me voir participer à certaines missions de peur qu’il ne puisse pas me protéger. Même s’il m’arrivait de l’aider quelque fois et je pouvais alors me sentir utile.

    Quand je suis dans ses bras, je me sens bien, protégée. C’était comme si tout ce qui se passait bien dans le monde, que tout allait bien. Il restait debout derrière moi, admirant lui aussi le bleu du ciel vide sans nuages. Il s’était retourné, se tournant face à moi. Il fit un non de la tête lorsque je lui demandai s’il s’était réveillé à cause de moi parce que j’avais fait un peu de bruit ou si j’avais un peu trop ouvert le rideau. Apparemment non, ce n’était pas de ma faute, il s’était réveillé normalement.

    Il s’était lui aussi excusé, excusé de ne pas avoir été vraiment présent ces derniers temps à la ferme. Il était vrai qu’au début j’avais trouvé le temps long, je m’enfermais dans le Talon, servant d’innombrables cafés ainsi que de thé, écoutant les gens parler, et m’accoudant à mon comptoir. Il s’avérait aussi que j’allais à la fondation m’enfermer, épiant les gestes de mon ex-mari. Cela m’occupait et au moins je savais à quoi m’attendre avec Lex Luthor. Il n’était pas au courant de mon petit manège, et c’était tant mieux. De ce fait, je pouvais savoir ce qu’il préparait sachant que Luthor avait toujours un plan actif en tête. Mais cette fondation était avant tout une de mes idées, une idée que je n’aurais certainement pas eue avant de faire un tour chez les Luthor. Lex m’avait infecté de son virus manipulateur et méfiant. Il était vrai que grâce à la fondation Isis, je pouvais me rapprocher de Clark en lui fournissant les informations qui lui étaient nécessaires. Seulement, Chloé était bien plus douée en informatique que moi…

    Il comptait passer sa journée avec moi. J’étais contente car nous pourrions enfin nous retrouver tous les deux. Cela faisait bien trop longtemps à mon goût que nous ne nous étions pas retrouvés pour passer une journée, seuls, tous les deux. Il posa ses lèvres sur les miennes, me laissant sourire. Il partit ensuite dans la petite pièce à côté de la chambre, me laissant seule devant ma fenêtre. Décidemment, elle me plaisait cette fenêtre…
    Etant seule dans la chambre, je décidai de faire le lit, rabattant les couvertures et remettant les oreillers à leur place initiale. Clark sortit enfin de la pièce alors que je rentrai dans celle-ci, ne mettant pas plus d’un quart d’heure à me préparer. Je descendis les escaliers, habillée simplement d’un jean et d’un débardeur noir. Cela contrastait complètement avec le style vestimentaire que j’avais pris l’habitude d’utiliser maintenant…Je m’habillais désormais classiquement, une habitude que j’avais prise chez les Luthor. Ce saut dans la vie de Lex m’avait laissé quelques séquelles, même si je ne voulais pas y penser… Me rhabiller avec mes vêtements les plus simples, me faisait du bien, je me sentais plutôt libre et simple, simple comme je l’avais été jadis, avant de devenir cette femme compliquée. Ma relation avec Lex avait changé tellement de choses en moi, à croire que nous ne pouvions pas vivre avec un Luthor sans en être imprégné un minimum. Je chassai ces pensées noires tout en descendant les marches. Lorsque j’arrivais dans la cuisine, je constatai que Clark avait tout préparé sur la table.

    Il me demanda comment je comptais passer la journée. Je lui souris, à vrai dire j’avais déjà quelques idées en tête. Je continuais de m’avancer dans la cuisine, le rejoignant. Je pris un bol, y versant des céréales puis du lait.


    - Eh bien, je pensais faire un petit tour à cheval. Cela fait quelques temps que je n’ai pas monté… Mais si tu veux que nous fassions autre chose, ce n’est pas grave, je monterai plus tard.

    Je lui souris, commençant à manger les quelques céréales que j’avais versées à l’aide d’une cuillère. Le téléphone n’avait pas sonné, les portables ne bipaient pas, aucun message, personne n’entrait en coup de vent dans la maison, c’était si calme, presque irréel. Je m’étais habituée maintenant à ce que le téléphone se mette à sonner ou que quelqu’un vienne à la porte pour voir Clark, généralement c’était Chloé mais cela arrivait à Oliver aussi. Alors je me contentais de soupirer, enfin une journée calme. En espérant que cela dure.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Mer 20 Juil - 15:57

Lana descendait les escaliers calmement et Clark ne pouvait s’empêcher de la regarder descendre. Il lui souriait. Elle était habillée très simplement mais elle était toujours aussi belle. Clark se rappelait très bien des années au Lycée. D’ailleurs, il ne savait pas pourquoi il était envahi de cette pensée mais il se souvenait très bien qu’il ne pouvait pas passer un moment sans voir Lana même si cette dernière était avec quelqu’un d’autre. D’ailleurs, observer cette relation de l’extérieur sans pouvoir rien faire avait été un véritable calvaire pour Clark mais désormais c’était terminé, Lana était bel et bien là, avec lui.

Clark lui avait demandé ce qu’elle comptait faire de cette journée. Il la laissa descendre les escaliers et prendre un bol pour le remplir de céréale et de lait. Elle avait bel et bien une idée en tête et ça se voyait vraiment. Elle s’exprima en disant qu’elle pensait aller faire un petit tour à cheval car ça faisait longtemps qu’elle n’en avait plus fait mais si Clark voulait faire autre chose, elle n’était pas contre non plus. Il sourit en remuant ses céréales et le lait et posa ensuite son regard sur Lana.


- C’est ta journée Lana et une balade à cheval avec toi me ferait le plus grand plaisir.


Il voulait que cette journée soit parfaite et donc, il irait là où Lana voudrait aller et en effet, ça faisait longtemps qu’ils ne s’étaient plus promenés à cheval tout les deux et Clark avait très envi de le refaire aujourd’hui. Après tout, elle lui avait appris comment monter à cheval, il fallait bien que cette initiation serve et il ne pouvait pas être en meilleure compagnie ! Il mangea son bol de céréale en contemplant, par la fenêtre le beau temps. Après tout, c’était parfait pour une balade à cheval. Le temps était magnifique et la région était très belle lorsqu’on s’y baladait comme cela. Lana connaissait les jolis coins de balade à cheval.

- D’ailleurs, on pourra prend de quoi manger si tu veux faire une grande balade.

Il sourit. Pourquoi pas d’ailleurs ? Si elle voulait faire une grande balade, ils en auraient surement pour quelques heures et midi serait surement passé depuis longtemps. Il y avait des bons petits coins pour pique-niquer dans l’herbe, en dessous d’un arbre ou bord d’une rivière. C’était au choix de Lana évidemment, elle était maitre de la journée et Clark comptait bien la rendre heureuse aujourd’hui. C’était la moindre des choses qu’il pouvait faire après autant d’absence ces derniers jours. Clark, après avoir terminé son petit déjeuner se leva pour mettre le bol dans l’évier ainsi que sa cuillère. Il s’occuperait de la vaisselle tout à l’heure, lorsqu’il rentrera. Il se retourna et déposa son regard sur Lana.


- Je te laisse préparer ce qu’il faut, je dois aller ranger le foin dans la grange.

Il sourit à Lana en ouvrant la porte de la maison et en sortant. Il se dirigea vers la grange et il commença à ranger le foin qui se trouvait là. Il n’avait pas encore pris la peine de le faire. Il fit une belle rangée et empila les bottes une à une assez rapidement pour ne pas faire attendre trop Lana.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Ven 22 Juil - 13:45

    Je m’étais assise à la table, mangeant mes céréales et buvant le lait que j’avais versé dans mon bol un peu plus tôt. Il me demanda ce que je voudrais faire de cette journée, comment je comptais la passer, alors je lui répondis qu’une bonne balade à cheval me ferait plaisir mais s’il pensait faire autre chose, ce n’était pas grave, après tout j’avais tout le temps pour faire une balade à cheval. Le plus important était de passer une journée avec Clark, car cela faisait maintenant quelques jours que je n’en avais pas passés avec lui.
    Je vis un léger sourire apparaître sur le visage de Clark, ce qui me fit sourire à mon tour. Il me dit que c’était ma journée et qu’une balade à cheval lui ferait plaisir. Je souris à nouveau, cette journée allait être superbe, nous irions nous promener à cheval et en plus Clark était avec moi. Nous pouvions enfin passer une journée ensemble, tous les deux.

    Avant que je n’ajoute mot, il me fit remarquer que nous pourrions prendre de quoi manger, si nous voulions faire une grande balade. L’idée me semblait parfaite ! Nous pourrions discuter tous les deux, pique-niquant à l’ombre, écoutant les différents bruits de la nature, qui m’apaisait toujours. Cette perspective me semblait génialissime. Il était vrai qu’avant je prenais le temps pour tout ça, je prenais toujours une journée ou deux pour me promener à cheval, respirant l’air de la forêt, et m’asseyant dans l’herbe, dans un endroit que j’avais découvert en me baladant et que seule moi connaissait certainement. J’avais exploré de nombreux chemins à cheval, et cela avait été riche en découvertes.


    - Ce serait super ! lui répondis-je enthousiaste à cette idée.

    J’étais tout simplement heureuse, j’avais souvent rêvé d’une journée pareille ces dernières semaines, en espérant qu’enfin elle se réaliserait. Et c’était maintenant le cas ! Il finit son bol de céréales et le posa dans l’évier. Je n’avais pas encore fini le mien, j’avais toujours été de nature plutôt lente pour ce qui était de manger, je prenais mon temps dira-t-on. Il se retourna, alors que je pris une cuillère de céréales. Il m’annonça qu’il devait aller ranger la grange et que de ce fait, il me laissait préparer tout ce qu’il nous faudrait.

    - D’accord, je vais me dépêcher alors.

    En effet, il venait de sortir, que je bus mon bol de lait avant de me diriger vers l’évier. Je n’aimais pas laisser traîner les affaires, alors je pris une éponge et nettoyai la vaisselle qui traînait dans l’évier pour ensuite aller l’essuyer et la ranger à sa place. Je rangeai aussitôt les affaires posées sur la table pour sortir un sac à pique-nique. Je souris en pensant à la journée qui nous attendait, cela allait être vraiment bien. Je pris ce dont nous aurions sûrement besoin. Je savais que Clark n’allait pas mettre cent sept ans pour ranger la grange, il était bien plus rapide que n’importe qui. Je pris le sac, tout en fermant la maison. Je marchai en direction de la grange pour voir où en était Clark.

    - Je t’aurais bien proposé un peu d’aide mais je suppose que tu as déjà fini…

    Je souriais malgré moi. Je ne savais même pas pourquoi j’avais dit cela, sachant que oui, il avait certainement fini depuis cinq bonnes minutes alors que je venais tout juste de sortir de la maison.

    - Je n’ai jamais vu d’aussi belles rangées de foin dans cette grange, lui fis-je d’un ton taquinant.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Sam 23 Juil - 11:03

Clark était donc sorti, laissant Lana toute seule à l’intérieur de la maison. Mais il faisait exprès de se dépêcher pour pouvoir profiter un maximum du temps qu’ils avaient tout les deux. Il avait prévu de ranger le foin aujourd’hui et Clark n’aimait pas reporter son travail car ça risquait de trainer un peu trop au même endroit. Il de dépêcha donc de déplacer les bottes de foin pour en faire de belles rangées tout en pensant à la balade à cheval. Il savait très bien que c’était une des passions de Lana et Clark appréciait cette passion. Les ballades à cheval permettaient de se décontracter et surtout, de passer une journée tranquillement car elle connaissait des endroits très calmes où ils pourraient discuter tout en mangeant un morceau.

Clark déposa la dernière botte de foin en hauteur et regarda son travail, se frottant les mains l’une contre l’autre pour enlever les petits morceaux de paille qui se coinçaient. La pile était stable et très bien érigée malgré la rapidité de la chose. Mais il était content de son travail. Il sortit de la grange pour prendre l’air, respirant l’air frais. Il faisait bon, même très bon. Il y avait une petite brise pour rafraichir cette chaleur rendant le moment très agréable. Il espérait surtout que ça ne se réchauffe pas plus.

En regardant l’horizon, il venait d’entendre une voix, cette voix était bel et bien Lana qui disait qu’elle aurait bien proposée son aide mais qu’elle pensait qu’il devait avoir terminé. Clark fit un sourire en tournant la tête vers la rangée de bottes de foin. On pouvait la voir d’ici car la porte principale était encore grand ouverte. Lana ajouta même qu’elle n’avait jamais vue d’aussi belles rangées de foin. Ceci fit sourire le dernier fils de Krypton et il reposa ensuite son regard sur Lana.


- Merci Lana.

Et voilà, la journée pouvait officiellement commencer. Toutes les corvées étaient faites, même s’il n’y en avait pas beaucoup aujourd’hui et le monde était à eux deux. Clark fit demi-tour et il s’approcha de la porte principale de la grange. Il enleva les loquets qui la bloquaient et il la fit glisser sur son pivot pour la fermer délicatement. Une fois fermée, Clark mit le verrou et il tourna la tête vers Lana.

- Nous pouvons y aller.


Clark s’approcha de sa petite amie et il lui tendit la main pour qu’elle la prenne. Une fois fait, Clark se dirigea avec Lana vers les cheveux. Cette marche n’avait rien de particulier en somme mais c’était déjà un très bon moment. Il se disait que ça faisait quelques temps voir peut être même des mois qu’il n’avait pas eu l’occasion de marcher un peu avec Lana main dans la main, comme un vrai couple. Clark était très distant, comprenant parfois mal les envies de Lana mais il essayait de faire au mieux. Il est vrai qu’il n’était pas attentionné comme une véritable personne amoureuse envers Lana mais il faisait de son mieux.

Ils arrivèrent près de l’enclos à cheval. Clark passa en dessous et vint caresser les deux cheveux. Il installa la selle sur l’un des deux, laissant Lana le faire pour le sien. Après tout, c’était elle la spécialiste et c’était elle qui lui avait appris à mettre la selle à un cheval. Après l’avoir fait, Clark ouvrit l’enclos pour permettre aux cheveux de sortir et il monta sur son cheval. Il sourit à Lana.


- La journée est à toi, je suis certain que tu connais de beaux endroits ! On a tout notre temps.

Elle avait déjà fait découvrir des endroits à Clark mais il était certain qu’elle en connaissait encore. Il y avait des tas de chemins par ici et en plus, Lana et Clark n’étaient pas dérangés par le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Sam 23 Juil - 14:23

    Je venais de finir de tout préparer pour notre petite sortie entre nous deux. Clark m’avait laissé prendre soin de tout préparer, il était sorti dehors afin de finir les quelques affaires qu’il avait laissées depuis quelques jours dans la grange. On ne dirait pas comme ça, mais s’occuper d’une ferme prenait beaucoup de temps et il fallait continuellement s’en occuper. Intérieurement j’avais toujours admiré la mère de Clark, elle avait aidé son mari pendant toutes ces années et lorsqu’elle revenait ici, à Smallville, elle reprenait ses petites habitudes. J’aimerais aider Clark, moi aussi, l’aider à faire les tâches quotidienne dans la grange, ou même rentrer les chevaux ou les faire sortir. Même s’il était beaucoup plus rapide que moi, cela ne m’empêchait de lui donner un peu d’aide.

    Lorsque j’étais arrivée vers la grange, je lui avais donc proposé mon aide, même si j’étais convaincue que ma proposition ne servait à rien car il avait sans doute terminé depuis cinq bonnes minutes déjà. En effet, j’aperçus les rangées de bottes de foin, parfaitement empilées les unes sur les autres, formant des rangées. Je le lui fis d’ailleurs remarquer lorsqu’il vint à ma hauteur. Avec bonne humeur, je lui dis en le taquinant, que je n’avais jamais vu d’aussi belles rangées que celles-ci. Il sourit tout en me remerciant. Je lui souris à mon tour.


    - Tu sais Clark, que je peux très bien t’aider ici. Certes je n’ai pas ta super vitesse mais je peux t’aider, à ma manière, lui dis-je doucement.

    J’avais fini tout ce que je devais faire à la maison et Clark semblait en avoir terminé dehors, nous pouvions enfin y aller, ce qu’il me confirma lui-même. Clark ferma la porte de la grange. Il me tendit sa main que je ne mis pas longtemps à accepter. Nous nous dirigions maintenant vers l’enclos où y attendaient nos deux chevaux. Ils semblaient avoir senti que nous nous apprêtions à les faire sortir un peu.

    J’avais toujours trouvé ces animaux fascinants. Je dois dire que je m’accrochais beaucoup à eux et que cette passion avait une grande importance pour moi. Lorsque je ne me sens pas très bien et que j’ai besoin de sortir un peu, la première chose à laquelle je pense est d’aller monter, de pouvoir galoper dans les hautes herbes, laissant le vent fouetter mon visage. Je passais mes journées avec eux, les laissant m’écouter contant mes problèmes. Je ne savais pas s’ils m’écoutaient réellement et même s’ils n’avaient pas la faculté de parler, pour moi c’était comme tel. Je souris déjà, en pensant à cette belle journée qui s’annonçait, à ce long galop que nous entreprendrions certainement, et au calme paisible de notre pique-nique où nous pourrions discuter sans problème.

    Lorsque nous étions arrivés près de l’enclos, Clark passa sous la barrière et caressa les chevaux. Je l’imitai, passant ma main sur le chanfrein de l’animal. Je lui parlais doucement, le saluant. Puis je pris une selle que je posais sur son dos pour ensuite lui mettre le filet. Je le sanglais alors que Clark ouvrit l’enclos. Nous sortîmes. Je mis un pied à l’étrier avant de me hisser sur le dos du cheval. Clark me dit alors que la journée était à moi et que je devais connaître de beaux endroits. Je lui souris en retour, riant légèrement. A dire vrai, je me promenais souvent sans réfléchir, me laissant guider par les pas de mes chevaux, je ne me souvenais que de la moitié seulement des chemins que j’avais empruntés. Je décidai que je n’allais pas changer mes habitudes et donc que je me laisserai guider par les pas de mon cheval. Souvent cela me menait à un endroit que je ne connaissais pas mais qui était retiré du monde et souvent très joli.


    - Je vais peut-être te faire peur, mais…J’ai l’habitude de me laisser guider par mon cheval. Tu préfèrerais peut-être aller dans un endroit que je connais bien ou alors, on peut se lancer dans l’aventure tous les deux.
    Je me demandai ce qu’allait dire Clark, cela faisait quelques temps que nous n’avions pas galopé ensemble, et peut-être attendait-il que je l’amène dans un endroit défini ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Sam 23 Juil - 19:10

Lana proposait son aide pour la ferme. Elle disait que même si elle n’avait pas de super-vitesse, elle pouvait l’aider à sa manière. Clark lui sourit en fermant la porte principale de la grange, regardant ensuite Lana. Il sentait bien, en elle, une envie de vouloir se rendre utile. Il savait très bien qu’elle voulait s’identifier à la mère de Clark, Martha, ici. En effet, la mère de Clark avait aidée Jonathan pendant toute sa vie de couple à la ferme et Lana semblait vouloir poursuivre sur cette lancée pour être un couple aussi parfait que ses parents. Oui, Clark considérait que ses parents avaient étés un très bon exemple de couple et il espérait emprunter ce même chemin d’eux. En dehors des petits soucis habituels, Martha et Jonathan avaient vraiment été un très bon exemple pour Clark et il espérait bien être aussi parfait avec Lana.

- Je sais bien Lana, mais tu as déjà beaucoup à faire avec la fondation Isis, je ne veux pas te surcharger.

Jamais il n’aurait refusé l’aide de Lana puisque c’était ce qu’elle voulait d’après ses dires. Mais Lana était déjà pas mal occupée avec cette fondation Isis à Métropolis et il ne voulait surement pas que les corvées à la ferme empiètent sur son travail là-bas. De toute façon, Lana l’aidait déjà à la maison et c’était suffisant pour lui, il n’en demandait pas plus. Elle en faisait déjà beaucoup d’ailleurs, prenant son temps de tout faire à la maison avant de partir quelque part. D’ailleurs, Clark était déjà presque sûr que Lana avait fait la vaisselle des bols avant de mettre la clé dans la serrure. Elle l’aidait déjà à sa manière, comme elle le disait si bien.


- Et puis, tu m’aides déjà à la maison, alors je m’occupe de la ferme !


Clark sourit, étant désormais main dans la main avec Lana, se dirigeant vers l’enclos de chevaux. D’ailleurs, ces deux derniers semblaient avoir remarqués que leurs maitres se dirigeaient vers eux pour aller faire une balade. Il n’avait jamais compris comme c’était possible, mais les animaux sur Terre étaient dotés d’une telle empathie qu’ils étaient capable de comprendre certaines choses par de simples regards ou gestes ! La preuve se faisait encore voir ici, les cheveux semblaient assez excités de sortir de l’enclos.

D’ailleurs, c’était tout à fait normal. Lana n’avait pas eu l’occasion de se balader avec l’un d’entres-eux depuis quelques temps et c’était également la même chose pour Clark. Mais aujourd’hui, ça changeait. C’était une bonne journée pour les deux amoureux mais également pour les deux chevaux qui n’en demandait pas moins ! Une fois l’enclos ouvert, les selles installées et les chevaux montés, Clark avait proposé à Lana de suivre son propre itinéraire mais visiblement, elle en décidait également autrement. Elle disait ne pas espérer faire peur à Clark mais qu’elle préférait se laisser conduire par les chevaux plutôt que d’imposer un itinéraire. Cependant, elle acceptait d’emmener Clark à un endroit défini s’il le voulait.


- Non, faisons comme d’habitude ! Mais j’espère que puisqu’on va se balader la journée, qu’on ne se perde pas !

Il fit un petit sourire pour faire remarquer sa petite remarque était sous le thème de la plaisanterie. Ils ne s’étaient jamais perdus jusqu’à maintenant, alors pourquoi le faire aujourd’hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Dim 24 Juil - 15:53

    Je lui avais proposé mon aide car oui, j’avais beaucoup d’admiration pour les parents de Clark. Sa mère avait toujours été présente pour son père, et je les avais toujours connus très soudés. C’était donc un très bon exemple de famille et de relation en couple. Je n’avais jamais vraiment connu ça, mes parents étant décédés alors que je n’avais que trois ans seulement, je ne peux pas dire que j’avais connu cela même si Tante Nell avait toujours essayé de faire au mieux. Finalement c’était ça qui m’avait manqué le plus : un exemple de famille unie et un exemple de couple soudé. J’enviais Clark pour cela, il avait eu cet exemple, il avait été entouré d’amour et même si son père était décédé, sa mère était toujours là et je savais que s’il l’appelait, elle accourrait à la ferme. Mais même si je ne pouvais être une Madame Kent, car chacun était différent, elle restait un modèle de femme à suivre. Je ne peux pas dire que je suis une femme exemplaire car ce serait faux. J’ai souvent fait de mauvais choix. Mon mariage avec Lex n’avait été que mensonge et lorsque je voulus retourner en arrière, Lionel faisait pression. Comment se pouvait-il donc j’arrive à appliquer un simple modèle alors que je n’avais jamais connu cela et surtout que je n’avais jamais pu le mettre à profit…J’espérais surtout qu’avec Clark ce serait différent, et qu’au moins je puisse l’aider et être présente pour lui.

    Il me dit que j’avais déjà beaucoup à faire avec la fondation Isis et qu’il ne voulait pas me surcharger. Certes il y avait cette fondation mais cela ne m’empêchait pas d’être présente ici.
    Clark avait une bonne âme, il ne voulait pas que je me sente oppressée, que j’aie une surcharge de travail. Mais c’était une sorte d’échappatoire à ma vie quotidienne cette ferme. C’était un endroit où je me sentais bien. Et ce, depuis longtemps déjà. Lorsque je n’étais encore qu’au lycée, je venais assez souvent voir Clark ici car je savais que j’y serais bien accueillie et qu’il y aurait toujours une oreille pour m’écouter. Je connaissais Jonathan et Martha depuis si longtemps, et la mort du père de Clark m’avait affecté. Il ajouta ensuite que je m’occupais déjà de la maison, et qu’il se devait de s’occuper de la ferme, je souris.


    - Non Clark. Je peux très bien concilier les deux. Je tiens vraiment à t’aider. Comme l’a fait ta mère avec ton père. Et même si je m’occupe à la maison, j’aime vraiment cette ferme. Sujet clos, je t’aiderai, aucune résistance de ta part, lui répondis-je en riant alors que nous avancions main dans la main vers l’enclos.

    Une fois les chevaux préparés, nous étions montés à cheval. Je repris très vite mes petites habitudes, mettant mes étriers aux pieds et sanglant une nouvelle fois. Ces derniers temps je n’avais eu beaucoup de temps pour monter. Lorsque je vivais au manoir des Luthor, j’avais été privée de ce loisir en partie, et cela m’avait énormément manqué. Je n’avais plus d’oreille à qui conter mes problèmes et surtout je ne me sentais plus libre. Clark m’avait proposé de choisir l’endroit où aller, et je lui avais répondu qu’habituellement je me laissais porter par mon cheval, le laissant aller où bon lui semblait. J’avais ajouté que bien sûr s’il voulait nous pourrions prendre un chemin bien défini au lieu de nous lancer dans l’aventure sans trop savoir où cela nous mènerait. Il me répondit qu’il espérait que nous ne nous perdrions pas, comme ce serait une longue balade d’une journée entière. Je ris légèrement, il ne semblait pas très confiant ce qui était plutôt compréhensible. Mais il ajouta un sourire qui m’indiqua que c’était pour rire. Je me souvins, d’il y a quelques années, lorsque je revenais d’une longue balade et que Whitney m’attendait dans les écuries après m’avoir cherchée partout. Il était furieux et ne semblait pas vraiment comprendre mon intérêt pour l’équitation. Mais chacun ses passions, lui c’était le football moi c’était les chevaux.
    J’étais d’ailleurs heureuse que Clark aimer ces balades à cheval, je préférais être accompagnée et en plus, il s’agissait de Clark…


    - Ce n’est pas grave si nous nous perdons, après tout tu seras obligé de rester plus longtemps avec moi ! lui fis-je en riant avant de commencer à talonner le flanc de mon cheval pour qu’il se mette à trottiner.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Dim 24 Juil - 19:22

Elle pouvait concilier les deux. Elle en était certaine et déterminée à le faire. Elle voulait faire comme la mère de Clark, être présente comme elle l’avait été avec son père, Jonathan Kent. Même si elle s’occupait de la maison, elle aimait cette ferme assez pour y travailler. Elle semblait sûre d’elle pour vouloir l’aider et ceci touchait vraiment le cœur de Clark, cependant...

- Mais...

Il n’y avait pas de mais ! Lana venait de clore le sujet et il n’avait pas à discuter. Elle eut un petit rire pour montrer au dernier fils de Krypton que son ton n’était pas aussi sévère qu’il laissait paraitre. Elle voulait l’aider et c’était tout ce qui comptait. Clark aurait bel et bien aimé répondre en disant qu’elle ne devait pas s’identifier à sa mère car tout le monde était différent mais il savait très bien que lorsque Lana avait une idée, elle n’était pas du genre à la changer. Il lui souriait tout en marchant avec elle. Ce moment-là lui avait fait revivre un souvenir. Il se rappelait qu’il y a quelques années, il avait voulu aidé Lana au Talon mais qu’il n’avait tenu qu’une journée car le métier de serveur n’était pas tellement pour lui. Enfin, une journée... Il avait du enrôlé Chloé de force pour le remplacer donc disons plutôt une demi-journée.

Ce souvenir avait refait surface car Clark avait voulu aider Lana pour se rapprocher d’elle. Il espérait simplement qu’elle ne faisait pas cela simplement pour faire plaisir à Clark car il était déjà très heureux avec elle. Il avait toujours rêvé cette vie avec elle et il avait l’occasion d’enfin pouvoir la vivre. En mettant la scelle du cheval il avait regardé Lana en souriant comme s’il était finalement content qu’elle se proposait officiellement de l’aider à la ferme. Il n’avait pas rétorqué car il savait au fond de lui, que ça lui faisait plaisir même si ça grignotait encore un peu plus le temps libre que Lana avait. C’était son choix et il le respectait. Clark avait appris au près de ses parents qu’il ne fallait jamais se faire dicté ses choix mais les prendre tout seul et c’était ce que venait de faire Lana Lang.

Une fois les chevaux montés, Lana avait proposé de se laisser guider par les chevaux. Évidemment, Clark ni voyait pas d’inconvénient, au risque de se perdre. Elle disait que s’ils se perdaient, Clark serait obligé de rester plus longtemps avec elle. Il sourit en l’écoutant rire. C’était si plaisant de l’entendre rire, ces moments étaient si magiques. Clark se sentait obligé de répondre, toujours avec le sourire.


- J’espère que nous nous perdrons alors.

Clark talonna les deux flancs de son cheval pour suivre Lana qui était déjà au trot vers la sortie de la ferme. Clark regardait devant lui en quittant le sentier de la ferme. Il suivait le cheval de Lana car c’était finalement le seul guide aujourd’hui. Mais Clark ne pouvait pas s’empêcher de revenir sur ce qu’elle disait tout à l’heure.

- Tu sais, quand j’ai travaillé pour toi au Talon, même si ma carrière ne fut pas longue ajouta-il en souriant, mon but était de me rapprocher de toi. Je voudrais savoir, fais-tu cela pour les mêmes raisons ? Je sais que je ne suis pas fort présent Lana, mais je ne veux pas que tu utilises le temps libre que tu as pour cela. Mais si c’est ton choix.

Il souriait. Il ne voulait pas en faire un débat car le thème de la journée ne portait pas sur les carrières de chacun mais il voulait bien la sensibiliser sur le fait qu’elle n’avait pas besoin de ça pour rendre Clark heureux. Il l’était déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Mar 2 Aoû - 13:29

    Clark essaya de redire quelque chose avec un petit « mais » qui me fit sourire. Le sujet était clos, il ne pouvait plus rien dire. J’étais décidée et déterminée à venir l’aider à la ferme, pour moi c’était important, une sorte d’échappatoire à la vie courante. Ce petit « mais » était signe qu’il aurait voulu répondre quelque chose, qu’il ne semblait pas tout à fait convaincu de ce que j’avais dit. Mais pourtant je l’étais vraiment. Je souhaitais lui apporter mon aide et mon soutien, même si j’avais la fondation Isis et en parallèle le Talon. Cela ne m’empêchait pas de venir l’aider à la ferme, lui aussi avait un emploi du temps de ministre, il devait se lever tôt de le matin, ou encore rentrer à la maison assez tard car il travaillait sur une affaire, par ci par là. J’en souffrais quelque peu de ces longues absences, et ces derniers jours ne m’avaient pas arrangée… Je ne pouvais lui dire ce que je ressentais réellement de tout cela, je ne pouvais le retenir ici et l’empêcher d’accomplir ce qu’il devait faire, il devait sauver des vies, aider le monde, je ne pouvais être une barrière à cela. Je ne voulais pas être un boulet qu’il traînerait, l’empêchant d’aider les habitants de Metropolis. Nous avions tous une énorme chance d’avoir Clark parmi nous, le taux de criminalité avait diminué, grâce à lui et les justiciers. Et d’une manière, il me laissait à l’écart, je le comprenais et je ne pouvais lui en vouloir. Je me résignais à chaque fois de lui dire, ne voulant pas le vexer ni même engager une longue dispute entre nous deux. Ce matin il s’était excusé de ne pas avoir été réellement présent à la ferme ces derniers jours, et je lui pardonnais, comprenant sincèrement.

    Cette journée était donc très importante pour moi, enfin nous pourrions passer une journée tous les deux sans que Clark n’ait à venir en aide à quelqu’un. Cela peut paraître égoïste de ma part mais c’était ce que je ressentais. En ce moment il était beaucoup plus présent pour les autres que pour ses véritables proches. Même si avec Lex, cela n’avait pas été le grand amour, que notre histoire n’était que basée sur de simples illusions, au manoir j’étais certaine de retrouver Lex, d’ailleurs je ressentais sa présence partout, certainement à cause de surveillance continue, et je me sentais étouffer dans la petite pièce qu’était ma chambre, lorsque j’étais mariée à ce monstre milliardaire. Mais je m’égare dans mes pensées là…
    Donc cette journée m’était très importante, car je pourrais profiter de la présence de Clark qui m’avait été privée ces quelques jours, même si je le voyais quand même pendant ces jours-là, ce n’avait pas été assez, et n’étant jamais réellement satisfaite…

    Je n’avais pas eu envie d’aller à la fondation aujourd’hui, il faisait beau et je n’aurais voulu en aucun cas être assise à mon bureau à attendre que le téléphone ne sonne ou encore à épier mon ex-mari le terrible. Lorsque Clark m’avait proposé de passer cette journée en sa compagnie, je n’avais pas hésité une seule seconde avant d’accepter sa proposition. Nous pourrions en effet faire une balade à cheval, ce que je n’avais pas fait depuis pas mal de temps. La passion était toujours là, l’envie était toujours là, mais le temps me manquait terriblement. En créant la fondation, je ne pensais pas que cela me prendrait autant de temps sur mon emploi du temps, mais il fallait faire avec et il était trop tard pour revenir en arrière. Et puis j’en étais fière de cette fondation, enfin quelque chose qui était sous mon contrôle qui avait un certain intérêt dans la vie d’autrui.

    Nous étions montés à cheval, et il m’avait proposé de suivre mon propre itinéraire, seul bémol, généralement je me laissais guider par les pas de mon cheval peu importe où cela me menait. Clark ne s’y opposa pas, espérant que nous ne nous perdrions pas. Je lui dis que de toute façon si nous nous perdions, il serait donc obligé de rester près de moi, il sourit. Il me répondit qu’il espérait que nous nous perdrions donc. Je ris une nouvelle fois, j’étais heureuse.


    - Il ne vaudrait mieux pas, que ferait le monde sans Clark Kent ? lui dis-je sur un ton taquin.

    Je talonnai mon cheval avant de partir devant au trot. J’entendis des bruits de sabots tapotaient le sol, je sus donc que Clark me suivait derrière. Nous quittions la ferme, comme je l’avais dit, je ne prêtai pas attention au cheval lequel mon cheval empruntait. Je regardai devant moi, de chaque côté, retenant chaque détail au cas où nous nous perdrions, mais il n’y avait aucune raison pour que cela n’arrive. Il vint se placer à côté de moi, alors que je fis une transition vers le pas d’une seule légère pression sur les rênes. Il revint sur la conversation que nous eussions un peu plus tôt. Il parla de sa carrière de serveur au Talon ce qui me fit sourire lorsque j’y repensais. Son but, me dit-il, avait été de se rapprocher de moi, il me demanda si le fait que je travaille à la ferme était le même que lui, il y a quelques années de cela maintenant. Je continuais de fixer droit devant moi, il était perspicace et me connaissait maintenant très bien malgré mon récent changement de comportement.


    - Clark, commençai-je essayant de trouver quelque chose de concret à dire, je ne vais pas te mentir car de toute façon tu connais déjà la réponse à cela. C’est en effet d’une part, un moyen de me rapprocher de toi, mais d’autre part c’est aussi un moyen pour moi de garder les pieds sur la terre ferme. C’est un échappatoire pour moi aussi, j’ai besoin d’avoir quelque chose auquel me rattacher pour pouvoir enfin vivre normalement, essayer du moins… C’était cette part de normalité qu’il me manquait chez Lex, et même si tu ne veux pas que j’écourte mon temps libre pour cela, j’en ai besoin Clark.

    Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas livrée à quelqu’un sur ce que je ressentais vraiment, même à Chloé, cela faisait quelques temps que je ne lui disais plus ce que je ressentais. Ma relation avec Lex avait été une erreur dont je mis longtemps à m’ouvrir les yeux sur le personnage qu’était réellement Lex Luthor. J’en avais souffert mais à qui aurais-je bien pu en parler ? Chloé n’avait pas semblé comprendre cette relation, et mon confident, Clark Kent, je savais ce qu’il ressentait pour moi, et lui parler de Lex l’aurait fait souffrir.
    Je n’avais pas vraiment pris le temps de faire le point sur ce que je ressentais, la seule chose dont j’étais sûre c’était que je voulais rester auprès de Clark, et que seul lui comptait vraiment à mes yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Mer 3 Aoû - 10:31

Lorsque Clark avait dit qu’il espérait se perdre pour pouvoir passer encore un peu plus de temps avec Lana, cette dernière avait ajoutée que ce n’était pas un bon plan car elle posait la question sur ce que ferait le monde sans Clark Kent. Il fit un léger sourire. Il est vrai que Clark était toujours là pour aider autrui car c’était ce qu’il devait faire, c’était son destin mais Clark n’aurait jamais pu devenir ce qu’il était devenu sans ses parents et ses amis. Clark pouvait posséder autant de pouvoir qu’il voulait, il ne serait jamais l’homme au grand cœur qu’il était si Martha et Jonathan Kent n’avaient pas éduqués le jeune garçon et si ce jeune garçon n’avait pas eu de véritables amis. Et surtout... Lana.

La relation avec Lana fut très compliquée pour Clark. Il avait du éloigner Lana Lang pour la protéger de son secret lorsqu’il était plus jeune et donc il avait souffert longtemps en tant que spectateur, regardant Lana sortir avec de nouveaux petits copains. Lorsqu’il était avec elle, il avait tout fait pour enfuir cette appréhension mais Lana n’avait jamais été dupe et avait toujours vu ce que ressentait réellement Clark. Son empathie impressionnait beaucoup le dernier fils de Krytpon.


- Que ferait Clark Kent sans Lana Lang et ses amis ?

Clark eut un sourire car il avait répondu à la question de Lana par une autre question qui était totalement liée car le monde ne pouvait pas compter sur Clark Kent si ce dernier n’avait pas eu tout ses amis qui l’épaulaient depuis le tout début. Bien entendu, Clark avait toujours eu l’impression d’être seul au monde. Il y avait eu Pete Ross... Meilleur ami de Clark qui connaissait le secret de ce dernier mais qui avait du partir. Il y avait eu Alicia Baker, une jeune fille qui avait le pouvoir de se téléporter. Cette dernière avait comptée beaucoup pour Clark car il ne se sentait plus seul, il se sentait libre... Mais elle avait été tuée. Ensuite, il y avait eu Chloé mais aussi Lana. Tout ce parcours pour bel et bien dire que sans ses amis, Clark souffrirait de la solitude que lui contraignait son secret.

Ils quittèrent donc la ferme des Kent et Clark avait repris la conversation concernant le fait que Lana voulait l’aider. Cette dernière lui répondit qu’elle avait, en effet, pour but de se rapprocher un peu de Clark mais pas seulement de cela. Elle avait besoin de quelque chose pour pouvoir se raccrocher et enfin vivre normalement. Elle en avait besoin, quoi que cela en coute et Clark ne devait pas refuser cela. Il était content, d’ailleurs, qu’elle se confie à lui sur le mal qui la rongeait depuis qu’elle avait vécue avec Lex Luthor. Clark savait que c’était une part pour se rapprocher de lui mais il n’avait pas vu qu’elle avait besoin de cela pour une chose beaucoup plus profonde et obscure.


- Tu as raison Lana, je ne peux pas refuser cela. Je t’impose déjà beaucoup de chose car tu vis avec moi et je ne veux pas t’en imposer encore plus.


Qui serait Clark s’il refusait à Lana de pouvoir se raccrocher à quelque chose ? Surement pas l’homme qui l’était maintenant, non. Il voulait le bonheur de Lana et l’avoir un peu plus avec lui comblait également Clark car au fond, il voulait bien de son aide à la ferme, ça permettait aux deux personnes de se retrouver encore un peu plus ! Clark lui fit un sourire tout en suivant la course du cheval de Lana Lang qui était le seul maitre à bord aujourd’hui.

- Je suis très heureux de passer cette journée avec toi, ça nous permet de discuter un peu plus que d’habitude.

La preuve était là d’ailleurs puisque Lana s’était confiée à Clark, comme au bon vieux temps ! Le confident était de retour et il trouvait cela très appréciable. Car il savait très bien que Lana cachait encore pas mal de maux à l’intérieur d’elle et il pensait qu’elle ne devait pas vivre cela toute seule. Il était là pour l’aider et il le serait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Jeu 4 Aoû - 9:28

    Alors que je lui avais dit que je me laissais guider par les pas de mon cheval, il avait ajouté qu’il espérait que nous ne nous perdrons pas. Je lui avais dit que tant pis, si nous venions à nous perdre, Clark serait donc obligé de rester plus longtemps avec moi. Il me dit que nous devrions nous perdre ce qui m’avait fait sourire. Oui, car j’en avais plus qu’envie de cette petite journée à nous deux, il était souvent absent, et même si j’en souffrais je m’étais résignée à le lui dire. Je ne voulais pas déclencher de culpabilité, de dispute ou encore d’éloignement. Il ne manquerait plus que ça, que nous nous éloignons…J’avais déjà de la peine à supporter une journée sans lui, alors m’éloigner de lui était la dernière chose dont j’avais envie.
    Je lui avais alors demandé que ferait le monde sans Clark Kent, et celui-ci répondit à ma question par une question à son tour. Il me demanda que ferait Clark Kent sans Lana Lang et ses amis. Ceci me fit sourire, d’un sourire sincère.

    Nous nous connaissions depuis tant d’années, notre relation avait toujours été ambiguë et instable. Il avait eu la simple place de voisin, d’ami, puis au fur et à mesure que le temps passait, Clark Kent prenait de plus en plus d’importance dans ma vie, prenant la place de confident. Celui à qui je confiais presque tout, mes sentiments, mes peurs même.
    Clark était celui en qui j’avais le plus confiance, même si fut un temps où je me méfiais de lui, ou je l’épiais même afin de percer le mystère Clark Kent. Je ne regrettais aucun de mes choix en ce qui nous concernait. Certes j’aurais préféré ne jamais avoir à le quitter, à être restée à ses côtés à chaque moment de sa vie, mais nos chemins s’étaient séparés, du moins c’était ce que je croyais. Seulement lorsque je m’aperçus qu’en réalité aucun de mes sentiments n’avaient disparu et que Clark était l’homme de ma vie, j’étais dans une impasse, devant un mariage dont je n’avais pas envi et un beau-père un peu trop encombrant. Mais passons cette partie, enfin j’étais avec lui et c’était ce qui comptait, plus que tout !

    Plusieurs hommes avaient fait parti de ma vie et avait tous comptés plus ou moins. Il y avait eu Whitney qui avait été l’un des plus importants pour moi. Jason, mais Jason c’était compliqué. Clark avait été celui qui avait toujours compté pour moi, mais comment faire le point sur ce que je ressentais réellement à l’époque ? Je n’étais même pas sûre de faire les bons choix… Cette fois-ci, j’étais sûre de ce que je voulais, je savais plus ou moins ce qui m’attendait aussi, dans cette ferme. J’avais fini par choisir une vie qui me semblait meilleure, où je serai enfin heureuse. Et je n’avais vraiment aucun regret !

    Nous nous engageâmes sur un petit sentier qui quittait la ferme des Kent, Clark ne semblait pas avoir été convaincu par ma réponse de tout à l’heure. J’avais eu besoin de me confier à lui, comme je l’avais fait plusieurs années auparavant. Les mots et les phrases sortaient seuls, ils ne pouvaient plus rester en moi, il fallait que je les sorte. Clark me dit qu’il ne pouvait pas me refuser cela et qu’il m’imposait déjà beaucoup puisque je vivais avec lui. Je soupirais, Clark avait toujours été comme ça, il ne voulait jamais faire de mal aux personnes qui l’entourait et s’en inquiétait toujours beaucoup. [i]

    - Clark, s’il te plaît. Tu ne m’imposes rien du tout. J’ai choisi cette vie, c’est donc ma décision.

    [i]Mon ton ne se voulait pas sévère du tout, au contraire il était plutôt doux et posé. Cela me touchait qu’il veuille que je ne me sente pas oppressée. Il pensait à mon bien et c’était normal, il était donc de mon devoir de le rassurer et de lui dire que tout allait pour le mieux. Ce raccrochement pourrait m’aider à enfin passer au-dessus de cette sombre aventure que j’avais entretenue avec Lex Luthor. Je ne l’avais que très rarement montrée cette faiblesse, mais j’en souffrais toujours un peu, même si je ne le disais pas. Clark n’en savait que très peu sur ce que je ressentais vis-à-vis de cela et Chloé n’en savait pas un mot. La seule chose que celle-ci savait est que j’avais une grande haine envers Lex Luthor. C’était tout.
    Il reprit la parole en me disant qu’il était très heureux de passer cette journée avec moi et que nous pourrions donc discuter un peu plus qu’habituellement.
    Pour moi c’était important, la discussion. Ces temps-ci nous n’avions pas eu de réelles occasions de discuter tous les deux.


    - Oui. Je pense que cela nous fera le plus grand bien…A vrai dire cela fait quelques temps que nous n’avions pas discuté comme cela. Clark, le confident est de retour, lui répondis-je avec un sourire.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Jeu 4 Aoû - 18:48

Clark ne voulait pas imposer encore de nouvelles choses à Lana. Elle devait déjà faire beaucoup de concession car souvent, Clark lui disait qu’il savait bien qu’il était difficile de vivre avec lui. Il s’était éloigné de Lana, lors de ses années de Lycée, pour les mêmes raisons mais c’est maintenant qu’il remarquait qu’il avait fait une erreur. Lana était tout à fait capable de vivre avec le secret de Clark et avec ce dernier en même-temps. Ce n’était pas une chose facile mais Lana était toujours là pour Clark et c’était là-dessus qu’il pouvait se raccrocher lui aussi.

Elle disait que le dernier fils de Krypton ne lui imposait rien car c’était son propre choix, c’était elle qui avait choisi cette vie aux côtés de Clark Kent. Ce dernier fit un nouveau sourire. Il n’en pouvait rien, c’était dans sa nature de s’inquiéter pour les personnes qu’il fréquentait comme Lana Lang. Malgré cette vie compliquée, il essayait toujours de lui trouver le bonheur car c’était la meilleure chose qu’elle méritait. Elle avait tellement souffert dans sa vie que Clark ne voulait plus lui faire endurer cela. Pas une nouvelle fois.


- Je sais que c’est ton choix, Lana.


Il lui fit un nouveau sourire, se laissant toujours guidé par les pas du cheval de Lana qui était le guide de la journée. Après tout, suivre les envies du cheval pouvait emmener les deux amoureux dans des endroits reculés qu’ils n’avaient peut être que rarement ou jamais vus. Après tout, ils étaient partis pour la journée, une belle journée ensoleillée rien que pour eux deux. Ils la méritaient de toute façon.

Clark avait dit qu’il était heureux de vivre cette journée avec elle car ça permettait aux deux personnes de parler. Ils en avaient surement besoin car la discussion était assez limitée ces temps ci mais pas aujourd’hui. Rien ne leur empêchait d’ouvrir leurs cœurs à nouveau. Lana avait même ajoutée que « Clark Kent le confident » était de retour. Cette dernière phrase le fit sourire tout en regardant devant lui. Il se souvenait bien du temps où il avait été le confident de Lana mais qu’intérieurement, il souffrait de ne pas pouvoir être avec elle. Maintenant, c’était différent, il était avec elle tout en pouvant laisser Lana se confier à lui comme elle le faisait maintenant.


- C’est vrai, mais disons que je préfère être plus proche de toi que par le passé.

Il lui fit un sourire tout en donnant un petit coup sur les rennes pour se rapprocher du cheval de Lana. Il venait de poser ses yeux sur elle après avoir parlé. En effet, ils étaient beaucoup plus proches qu’ils ne l’avaient jamais été même si Clark n’était pas souvent présent ces temps-ci mais Lana partageait tout avec lui et vice-versa. Le temps des secret était, espérait-il, révolu. Du moins, les grands secrets comme celui qui entourait Clark depuis son arrivée sur Terre.
Ils étaient bien éloignés de la ferme désormais. Clark pouvait voir que le chemin conduisait à l’intérieur d’une petite forêt et le cheval de Lana semblait tout indiqué à aller dans cette direction et donc Clark suivait le mouvement comme il l’avait dit à Lana au début de la balade. Il tourna à nouveau sa tête vers elle en souriant.


- Tu dois être contente de pouvoir à nouveau faire une balade à cheval. J’ai l’impression que ça fait une éternité que tu n’as plus eu l’occasion de les monter.

Et ce n’était pas faux ! Clark ne savait plus quand elle avait fait du cheval ces derniers temps. Ca devait donc remonter à quelques semaines voir peut être un ou deux mois. Mais au moins, aujourd’hui, elle avait l’occasion de pouvoir appliquer sa passion mais les chevaux pouvaient également en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Ven 5 Aoû - 12:21


    Nous n’étions pas vraiment maître de nos choix lors de nos années lycées, ou du moins c’était mon point de vue. Nous avions souvent réagi impulsivement et surtout n’avions peur des conséquences. Je pense que c’était ce point-là qui avait fait que nous n’avions jamais fait un pas ensemble. Nous avions préféré nous raccrocher à une amitié qui n’en était pas vraiment une en fin de compte. Cette amitié avait été une couverture, un moyen de cacher ce que nous ressentions réellement l’un pour l’autre.
    Mais nos choix nous avaient conduits à être ensemble maintenant malgré les souffrances physiques et morales que nous avions endurées. Lorsque je lui avais répété que c’était mon choix, Clark semblait avoir été convaincu, il souriait. Son sourire me donnait toujours du baume au cœur, comme si le simple fait qu’il sourit effaçait toutes les peines que j’avais pu avoir.

    Alors que je m’étais livrée à des confidences, une partie de ce que je ressentais, j’avais ajouté que Clark, le confident était de retour. Je me rappelais lorsque j’allais à la ferme pour simplement lui parler de ce qui m’effrayait ou me rendait simplement heureuse. Il me répondit par l’affirmative tout en ajoutant qu’il préférait être plus proche de moi qu’on ne l’était il y a quelques années. Je souris, cela me convenait à moi aussi, je préférais ce rapprochement à celui que nous avions autrefois. Nous étions plus proches et cela était un point important, nous nous disions – pour la plupart des choses – tout. Il y avait bien sûr quelques points que j’évitais de lui dire comme ce que je ressentais réellement par rapport à toute cette histoire avec Lex Luthor, qui m’avait particulièrement touchée. Mais les plus gros secrets avaient été avoués, et c’était tant mieux.

    Nous nous dirigions vers une petite forêt, toujours guidé par mon cheval. Clark reprit la parole, il me dit que cela faisait une éternité que je n’avais pu les monter. Je souris tristement, c’était en effet le cas. Avant que ma vie ne soit chamboulée comme elle l’a été, je passai beaucoup de temps à cheval, lorsque je revenais le soir, après avoir travaillé ou même étudier.


    - Oui, cela m’avait manqué… Je devrais prendre plus souvent le temps de les monter, cela leur ferait autant de bien qu’à moi. J’ai laissé tellement de choses de côté ces temps-ci… J’espère pouvoir tout reprendre, comme avant.

    Oui, je l’espérais, car ce n’était pas encore dit. Comme dit le dicton : « C’est plus facile à dire qu’à faire. » J’avais beaucoup à faire à la fondation, elle me prenait beaucoup de temps, mais j’avais aussi le Talon où il fallait que j’y aille faire un tour, pour y jeter un œil et voir si tout se passait bien. Il fallait aussi que je surveille mon ex-mari, ce qui n’était pas une mince affaire, je le connaissais mieux que n’importe qui dans mon entourage, et il était donc plus prudent de garder un œil sur cet homme surtout lorsqu’on savait de quoi il était capable.

    - Ce n’est pas souvent que nous pouvons avoir une journée de libre comme celle-ci, il faut qu’on en profite, ajoutai-je en souriant, nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de discuter tous les deux durant ces quelques jours… Comment ça se passe avec les justiciers ? Vous vous en sortez bien ?

    J’aimais savoir ce qui se passait dans la vie de Clark. Je savais que cette petite association entre eux marchait à merveille, ils aidaient beaucoup de personnes ici, et j’en étais contente même s’il fallait pour ça que je sois mise à l’écart. Je savais que Clark n’aimait pas que je participe à cela.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Dim 7 Aoû - 8:13

Comme l’avait bel et bien prévu Clark, ça lui manquait effectivement. Mais il n’y avait pas besoin d’être un devin pour deviner cela car Lana aimait plus que tous ses chevaux et elle faisait tout pour eux. Il suffisait de la connaître un peu pour s’en rendre compte, tout simplement. Clark savait que Lana aimait faire une balade à cheval pour se libérer, oublier toutes ses craintes et problèmes car ces chevaux étaient un moyen si simple de pouvoir se libérer totalement. Lana était bien d’accord, elle disait qu’elle devait trouver plus de temps pour les monter. Elle ajoutait également qu’elle avait laissé tellement de chose sur le côté et qu’elle espérait tout reprendre comme avant.

- Je l’espère aussi, Lana.

Clark l’espérait vraiment. Il voulait que Lana se sente bien, comme chez elle et qu’elle essaye de passer au dessus de tous les maux qu’elle avait pu recevoir au cours de sa vie et surtout ces dernières années. L’aventure avec Lex Luthor fut surement le point culminant de tout cela. Clark ne désirait que le bonheur de Lana et malgré ses absences, il tentait de le combler car il savait que même si elle pouvait se montrer forte, elle avait besoin d’un grand réconfort comme les bras du dernier fils de Krypton. Tout le monde avait besoin de réconfort. Longtemps, pour Clark, ça avait été ses parents, mais depuis la mort de son père, il avait du se raccrocher beaucoup plus à ses amis et Chloé ainsi que Lana avaient été d’une grande aide.

Lana en revint sur cette journée. Elle avait raison en disant qu’il était rare qu’ils puissent avoir une journée comme celle-ci, à eux. Seulement une journée à eux ! Il fallait en profiter, comme disait Lana. C’était si rare, surtout avec leurs occupations respectives. D’ailleurs, Lana demanda comment ça se passait avec les justiciers. Clark sourit, elle était toujours aussi intéressée par ce que faisait Clark et les autres comme Oliver, AC, Bart, etc. Il est vrai que la communication laissait toujours à désirer mais Clark avait beaucoup plus de contact avec Oliver qu’avec les autres, mais c’était des choses qui pouvaient se régler avec le temps après tout !


- Ca se passe très bien, comme à chaque fois. On fait se qu’on doit faire !

Clark fit un nouveau sourire à Lana. Elle savait très bien que Clark et les autres faisaient tout pour rendre le monde meilleur et surtout ne pas laisser Lex Luthor agir comme bon pouvait lui sembler. Après tout, ils étaient là pour cela non ? Cinq personnes, dont Clark, s’étaient alliées pour combattre Lex dans son projet du laboratoire 33.1 et finalement, cette coalition avait perdurée et Clark ainsi qu’Oliver essayaient de la faire tenir du mieux qu’ils pouvaient avec les autres.

Clark se laissait toujours guider par le cheval de Lana, laissant le vent lui caresser le visage. Il y en avait pas beaucoup alors il fallait en profiter et le simple fait d’être avec Lana, qu’il pleuve ou qu’il neige, était déjà un pur bonheur. Avec toutes les épreuves traversées, il n’aurait jamais pensé en arriver jusque là avec elle. Mais il en était très heureux, il n’avait presque jamais ressenti un tel bonheur en lui.


- Et toi, Lana ? Avec la fondation Isis, ça se passe bien ? Je n’ai pas eu l’occasion de venir te voir très souvent, je suis désolé.

Clark sourit, regardant devant lui, la route était dégagée, il n’y avait que Lana et lui-même pour être sur cette dernière. Les deux amoureux étaient seuls, rien ne pouvaient les déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Dim 14 Aoû - 9:37

    Lorsque j'étais encore une simple lycéenne, où ma vie était déjà bien compliquée malheureusement – à croire que mon destin était déjà tracé – je passais beaucoup de temps avec mes chevaux, ils avait occupé une place importante dans ma vie, au fur et à mesure que je vivais celle-ci, je continuais de m'accrocher à eux, une sorte de bouée pour éviter de me noyer dans ce tourbillon d'eau qu'est la vie. Je fus aspirée plusieurs fois, mais à chaque fois, et surtout généralement grâce à Clark Kent, je remontais à la surface.C'en était de même avec l'histoire entre Lex Luthor et moi-même...

    J'étais consciente que j'avais mis plusieurs choses de côtés, et l'équitation avait été mise elle aussi à l'écart, peut-être par faute de temps sans doute ? Mais c'était maintenant que je le remarquais, j'avais mis trop de choses de côtés, et il était temps de les reprendre. Cette balade était une bonne occasion pour commencer ma résolution nouvelle. Je lui avais dit que j'espérais pouvoir reprendre toutes ces activités que j'aimais tant, et Clark me répondit qu'il espérait lui aussi. Je lui souris, continuant à me laisser porter par mon cheval.

    J'avais toujours paru courageuse, forte, mais était-ce vraiment Lana Lang ? Tout le monde voyait une Lana qui malgré les épreuves arrivait à se relever tant bien que mal certes. Peut-être que ce n'était pas si faux réellement. Mais aurais-je pu affronter tout cela sans l'aide de mes proches ? Je ne pense pas. Lors du décès de mes parents, Tante Neil était là, lors du départ de Whitney j'avais trouvé un ami, Clark. Chaque épreuve de ma vie, avait été accompagnée d'une personne à laquelle je tenais énormément, que ce soit Tante Neil, Clark Kent, ou même Chloé Sullivan, chacun avait eu un rôle à jouer, et d'ailleurs le jouait toujours. Heureusement. J'étais heureuse d'être aux côtés de Clark, maintenant.

    Je lui avais dit que rares étaient les occasions de passer du temps ensemble en ces temps-ci, et que nous devrions en profiter. J'étais désireuse de savoir comment allaient les affaires de Clark, à savoir si tout se passait bien avec les justiciers. Il me répondit que tout se passait bien, comme la plupart du temps. Il ajouta aussi qu'ils savaient ce qu'ils devaient faire, tous ensemble. Je lui souris, acquiesçant à chacune de ses paroles. Ils avaient toujours su ce qu'ils devaient faire, toujours un plan qui la plupart du temps réussissait.


    - Espérons que cela continue ainsi ! Lui dis-je en souriant sincèrement.

    Après quelques minutes de silence brèves, Clark me demanda si tout se passait bien pour moi à la fondation Isis. Il s'excusa de ne pas être passé me voir à la fondation. Je lui souris.


    - Ne t'inquiète pas, Clark. Je sais que tu es très occupé en ce moment. Lorsque tout retrouvera son cours normal, tu pourras passer me voir. Mais ne t'en fais pas, vraiment.

    Je lui parlais d'un ton posé, calme, il n'avait pas à s'excuser, je comprenais bien les circonstances et je savais qu'il essaierait de passer lorsque tout se calmera en ville. Mais je n'étais pas sûre que Lex Luthor, resterait bien tranquille longtemps, il paraissait calme et doux en apparence, qui pourrait le soupçonner de telles choses ? Mais il en était loin de là, Lex était bien pire que tout ce que j'aurais pu imaginer, avait-il un cœur ? J'en doutais, même s'il avait essayé de me le faire croire.
    Je comprenais donc pourquoi Clark et Oliver étaient assez souvent à l'affût d'un faux-mouvement du milliardaire, c'était donc bien compréhensible.


    - Eh bien, à la fondation, pour le moment, c'est plutôt calme et si cela continue à être aussi calme, je pense que je vais avoir un peu plus de temps libre..du moins j'espère...J'ai passé beaucoup trop de temps à vouloir travailler, je m'en rends compte maintenant...

    Nous continuions de marcher, tranquillement à un pas régulier, laissant entendre le bruit des sabots sur le chemin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Dim 14 Aoû - 18:12

Lana espérait que cela continuait ainsi et Clark était tout à fait du même avis. Il est vrai que c’était Oliver qui avait réuni AC, Bart et Victor sous la même égide afin de détruire le projet de Lex Luthor concernant le laboratoire 33.1. Cependant, Oliver et les autres étaient partis dans le monde entier pour mettre en déroute ce projet car il y avait des laboratoires un peu partout dans le monde. Clark avait failli partir avec eux mais il avait eu un autre problème à réglé, concernant les évadés de la Zone fantôme. Du coup, il avait rompu la communication avec eux. Mais lorsqu’Oliver était revenu à Métropolis, Clark avait eu l’occasion de recommencer à travailler avec lui pour faire régner la justice. C’était leur but à tout les deux.

Clark fit un sourire à Lana et écouta sa réponse concernant le fait que Clark n’avait pas su lui rendre visite à la fondation comme il aurait aimé. Lana ajouta donc qu’il ne devait pas s’inquiéter car elle savait qu’il était occupé en ce moment mais lorsqu’il aurait plus de temps qu’il pouvait passer à la fondation quand il voulait. Elle lui disait de ne pas s’en faire. Encore une fois, Lana prouvait que même si Clark n’était pas fort présent et devait faire ce qu’il avait à faire, elle était présente quoi qu’il arrive. Il avait longuement hésité à lui dire son secret, assistant impuissant à sa romance avec Jason ou encore avec Lex. Finalement, il avait eu tord d’attendre et d’avoir peur de sa réaction car Lana avait été très compréhensive avec lui, bien plus qu’il ne pouvait l’imaginer.


- Merci Lana.

Ensuite, Lana ajouta que pour le moment c’était assez calme à la fondation et que si ça continuait comme cela, elle aurait un peu plus de temps libre, du temps pour elle. Elle se rendait de plus en plus compte qu’elle travaillait beaucoup. Clark pensait bien que le travail était un moyen de penser à autre chose qu’aux malheurs qu’elle avait subit mais lorsqu’elle espionnait Lex, elle ne faisait que remuer le couteau dans la plaie bien qu’elle était animée d’une grande vengeance envers ce dernier.

- Tu as raison, il faut que tu prennes également du temps pour toi, tu en as besoin.

Clark tendit sa main pour que Lana puisse la saisir quelques secondes. C’était le signe qu’il serait toujours là pour elle, comme il l’avait toujours été. Lana était tout pour elle, c’était la femme qui avait fait chavirer son cœur depuis le Lycée et qui avait fait souffrir Clark mais qui l’avait rendu également tellement heureux. Les deux sentiments étaient réciproques en tout cas car Clark avait également fait souffrir Lana surtout lorsqu’il avait eu le courage de lui dire qu’il ne l’aimait pas, dans les yeux, pour la protéger.

Les chevaux continuèrent leur petit bonhomme de chemin et Clark pouvait observer au loin le Lac de Smallville. Le temps tournait et le temps qu’ils arrivent là-bas, il serait surement bientôt midi. Clark tourna la tête vers Lana en souriant.


- Que dis-tu de passer le temps de midi sur la rive du lac ?


Clark sourit. Il y avait une rive qui était au niveau de l’eau, idéale pour les chevaux car il y avait des arbres à côté pour les attacher et ils auraient de l’eau s’ils avaient soifs. Et puis, il y avait de l’herbe pour s’installer, Clark et Lana seraient surement bien là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Lun 22 Aoû - 15:13

    Durant le temps où je m’étais enfuie en Chine, en Chine pour fuir Smallville et Métropolis. J’avais eu besoin de démarrer une nouvelle vie, de m’écarter du chemin de Clark, j’avais pensé que je l’avais déjà assez fait souffrir. Et c’était vrai, il n’avait pas mérité tout cela. Mais en prenant du recul, peut-être que s’il n’avait pas hésité si longtemps à m’avouer son secret, les choses se seraient passées différemment. J’en étais même presque sûre. S’il m’avait avoué ce lourd secret qu’il portait depuis tant d’années, je ne serais probablement pas tombée sous les griffes de Lex Luthor, je ne me serais probablement jamais mariée avec, et qui sait peut-être qu’avec Clark notre relation aurait été à un stade plus avancée ?

    Mais je ne me plaignais pas, au contraire. Ce qui nous avait séparé et fait souffrir depuis tant de temps, nous a finalement rapproché plus que jamais. Désormais je ne me vois plus loin de Clark Kent, je ne me vois plus quitter cette ferme que j’ai adoptée. Je ne me voyais plus vivre dans mon petit appartement que j’avais eu jadis au-dessus du Talon. Il était vrai que j’avais été exposée à divers environnements, mais le seul qui me convenait réellement était celui de la ferme des Kent.

    Nous continuions de marcher tranquillement, prenant notre temps. La journée d’aujourd’hui n’était pas basée sur le temps, ce qui nous permettait de souffler un peu. Je me sentais parfois étouffée, mais la ferme m’aidait à m’évader du courant de la vie. Il me remercia et je lui souris en retour. Il n’y avait pas de quoi me remercier, il était normal de me montrer compréhensive et puis sans cette compréhension je ne serais pas Lana Lang, je ne voulais pas qu’il ait à s’excuser car je comprenais la situation, il n’était pas facile pour lui de se libérer.
    Je ne m’inquiétais d’ailleurs pas, je savais que de toute façon, lorsque Clark aura du temps à me consacrer, il le fera, j’en étais certaine.

    Je lui dis que tout était calme pour moi, la fondation et le Talon, finalement je pouvais souffler un peu ces temps-ci. Clark me dit que je devrais prendre du temps pour moi, il disait que j’en avais besoin, et je savais qu’il avait raison. Je fis la moue, esquissant un léger sourire. Clark s’était toujours montré protecteur envers les personnes desquelles il était proche. Il tendit la main vers moi, que je ne tardai pas à saisir. J’étais heureuse et pour une fois dans ma vie, je sentais que ce bonheur durerait encore quelques temps. Chaque fois que j’eus été heureuse dans ma vie, ce fut suivi par un problème, de taille en plus. Je m’acharnai à vouloir trouver le bonheur et je suis presque sûre maintenant de l’avoir trouvé.

    Ce n’était pas simple pour moi, de prendre le temps de m’amuser, de sortir un peu. Cela fait longtemps que j’ai perdu cette habitude et je ne sais pas si j’y reprendrai goût un jour. Alors que nous pouvions apercevoir le lac de Smallville, Clark me demanda si j’étais d’accord pour passer midi près du lac. La perspective m’enchantait, cela faisait longtemps que je ne m’étais pas promenée près du lac de Smallville. Je l’avais toujours apprécié pour son coin paisible et aussi très agréable à voir.


    - Oui, cela me semble être une très bonne idée, Clark ! lui répondis-je enthousiaste.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Mar 23 Aoû - 9:27

Lana s’était empressée de serrer la main de Clark et ce dernier lui sourit. Ce contact était plaisant, il rappelait beaucoup de souvenir au dernier fils de Krypton. Il se souvenait que quelques années auparavant, il aurait tout fait, n’importe quoi pour avoir une simple poignée de main de Lana, surtout lorsque les deux personnes s’étaient quittés en mauvais terme et que plus aucun contact ne s’était produit entre eux.

Aujourd’hui, Clark était heureux car Lana était au près de lui et il savait qu’il pouvait la protéger et empêcher qu’un malheur puisse lui arriver. Il voulait tout faire pour son bonheur car cette dernière avait beaucoup souffert depuis des années et elle méritait de vivre sa vie pleinement et avec tout ce qu’elle pouvait mériter, c'est-à-dire de la joie et du bonheur. Clark avait donc proposé de passer le temps de midi près du Lac et Lana trouvait que c’était une bonne idée. Il fit un sourire.

Il lâcha la main de sa petite-amie et ordonna au cheval de prendre la direction de la rive la plus proche du lac de Smallville. Le trajet n’était plus fort long maintenant. Clark et Lana arrivèrent donc au niveau d’une des rives du Lac. Cette rive était plane et presque au niveau de l’eau, l’herbe y était abondante et il y avait également des endroits pour accrocher les chevaux. Une fois bien arrivé, Clark descendit de son cheval et alla l’accrocher à une clôture qui se trouvait à quelques mètres et qui délimitait l’herbe et le sentier sur cette portion de terrain.


- Tu peux me donner le sac sil te plait ?

Clark sourit et en profita pour prendre le sac pendant que Lana s’occupa d’accrocher son cheval au même endroit que Clark. Il regarda quelques secondes le lac en lui-même et un flash lui apparut à nouveau, au moment où il s’était retrouvé ici seul avec Lana. Il sortit de ses pensées et ouvrit le sac. Il sortit la serviette à pique-nique et l’étala à l’endroit qui lui convenait au plus. Il s’installa donc sur la serviette et posa le sac au milieu. Ils n’étaient pas vraiment pressés donc il préféra attendre que Lana achève d’accrocher son cheval. Il regarda quand même à l’intérieur et vit que Lana avait oubliée de mettre des fruits. Pourtant, c’était quelque chose que les deux amoureux aimaient bien. Il sourit en voyant que Lana avait encore la tête tournée.

Il utilisa sa super-vitesse pour faire demi-tour et se retrouver à la ferme des Kent. Il entra à l’intérieur et prit quelques fruits qui se trouvaient dans la corbeille au milieu de la cuisine. Il fit demi-tour et utilisa à nouveau sa super-vitesse pour revenir sur ses pas et se retrouver sur la rive du lac. Lana n’avait pas vue Clark mais elle avait surement entendue le bruit et sentie la bourrasque de vent lorsqu’il s’était arrêté brusquement au niveau de la rive. Il avait quelques fruits en main qu’il s’empressa de les poser à côté du sac.


- Je me suis dis que tu en voudrais surement après et comme il y en avait pas.

Clark releva les yeux vers Lana en souriant. Il est vrai qu’il y avait des avantages d’avoir quelqu’un comme Clark car lorsqu’ils oubliaient quelque chose, Clark pouvait toujours aller la rechercher assez rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Mer 24 Aoû - 10:08

    Nous arrivions enfin au bord de la rive. Le lac était un endroit tranquille, j’avais l’habitude d’y aller souvent avec mon cheval, avant. Avant que tout ne change et qu’il n’y ait plus vraiment de place pour mes balades quotidiennes à cheval. Nous nous avancions tous les deux, Clark et moi et bientôt je serrai les mollets pour passer au trot. Un petit trot léger, auquel je me laissais porter sur la selle. Clark fit de même, et nous partîmes rejoindre la rive du lac. Il arriva un peu avant moi et acheva d’attacher son cheval à un endroit qui semblait fait pour cela. Il me demanda de lui donner le petit sac que j’avais emporté pour y mettre tout ce dont nous aurions besoin pour ce petit pique-nique au bord du lac. J’enlevai le sac et le lui donnai en hochant la tête. Je descendis à mon tour de cheval pour ensuite aller l’attacher à la barrière, à côté de celui de Clark. Je souris, humant le bon air de la nature. Cela faisait si longtemps que je ne m’étais pas aventurée dans ces coins-ci. Et cela m’avait manqué. Je me disais que je devrais me promener plus souvent, me laissant porter par mon cheval et laisser le vent souffler sur mon visage. J’avais appris à aimer la nature, et c’est lorsque j’ai vécu en ville que cela m’avait le plus manqué. C’est en ces moments-là que l’on se dit que ces petites balades quotidiennes sont plus importantes qu’on ne le voudrait. Cela me permettait de me retirer du monde et enfin, me sentir libre de mes choix.

    Je mettais ma main en visière, regardant autour de nous. Le paysage était apaisant, et particulièrement beau. Cette journée promettait d’être merveilleuse. Je sentis soudain une sorte de vent et un drôle de bruit qui me surprise. Je me retournai sur le qui-vive, et vit Clak souriant, posant quelques fruits à côté du sac. Je ris, à sa remarque. Je vis aussi que Clark avait déjà sorti la serviette à pique-nique, et l’avait même installée. Je souris, décidément il s’occupait de tout.


    - Ah mince…J’avais oublié les fruits…constatai-je en mimant une grimace.

    C’était un avantage d’être la petite amie d’un homme ayant des pouvoirs hors du commun. Si j’oubliais quelque chose, ce qui m’arrivait assez souvent ces temps-ci, il pouvait aller le chercher en quelques secondes seulement. C’était très pratique, et cela nous évitait de soit nous priver de fruits, soit d’aller repartir à la ferme pour récupérer les fruits oubliés.


    - Mais tu as été les cherchés, super ! Je suis vraiment désolée, pourtant c’est une des premières choses que je mets habituellement dans le sac…

    Généralement oui, je m’étais d’abord les couverts, puis les fruits, rajoutant le reste par la suite car je savais que Clark les appréciait autant que moi. Mais heureusement que ce dernier avait une super vitesse, ce qui nous permettait d’avoir quand même droit à des fruits, qui par ma faute furent oubliés. Je m’approchai du petit sac posé au centre de la serviette, et je regardai si, tant qu’à faire, je n’avais rien oublié d’autre. Je soupirai de soulagement, rien n’avait été oublié, ou du moins ne semblait être oublié, car il se pourrait que quelque chose m’échappe encore.

    - Cela ne te rappelle rien ce lac ? lui fis-je en souriant.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Mer 24 Aoû - 15:28

Lorsque Clark était revenu en super-vitesse et qu’il s’était arrêté à l’endroit où il était quelques secondes avant, il avait réussi à surprendre Lana à cause du bruit et du vent que cela avait produit. Elle s’était donc retournée mais ce ne fut que le sourire de Clark et la vue sur les fruits qu’elle vit. Elle avoua avoir oubliée les fruits mais Clark ne lui en voulait pas, ça arrivait d’oublier quelque chose lorsqu’on partait en pique-nique ! Même très souvent et puis, ils étaient là maintenant !

Elle ajoutait qu’il avait été les chercher et qu’elle était désolée car en général, c’était la première chose qu’elle mettait dans le sac. Clark sourit en laissant Lana s’approcher. Elle venait de regarder dans le sac pour voir si elle n’avait rien oublier et ceci avait le don d’agrandir encore un peu le sourire de Clark. Il regarda également dans le sac pour voir si elle avait tout pris mais tout semblait être là pour passer un moment tranquille sur la rive du Lac de Smallville, et ce, tout les deux.


- Ce n’est pas grave Lana et puis, ce n’est pas comme si je ne savais pas aller les rechercher !


Il la regarda dans les yeux. Il est vrai que Lana pouvait oublier tout ce qu’elle voulait, Clark serait là pour aller chercher ce qu’il manque pour que ce moment en tête à tête soit magique, comme les premiers moments où Lana et Clark étaient ensembles. Il voulait tout faire pour alimenter cette flamme qui brûlait en lui et en Lana afin qu’ils soient unis pour la vie, qu’ils vivent des moments heureux même si parfois, ce n’est pas une chose facile. En tout cas, cette journée était sur le signe d’un bonheur partagé car rien ne pouvait les séparer. En tout cas, Clark faisait tout pour ne pas avoir à le faire.

Ce fut Lana qui prit à nouveau la parole en demandant à Clark si le Lac ne lui rappelait rien. Il tourna la tête vers l’eau et regarda les petites vaguelettes qui parcouraient cette surface. Ce lac lui rappelait pas mal de chose... Les vacances d’été avec ses amis lorsqu’il était encore au Lycée... La première rencontre avec Arthur Curry et bien d’autre. Mais un seul souvenir resterait le souvenir marquant, c’était lorsqu’il était venue ici avec Lana. Où ils étaient tout les deux et rien que tout les deux, comme aujourd’hui. Il tourna à nouveau la tête vers son interlocutrice.


- Bien sûr... J’ai des souvenirs dont un en particulier. Et toi ?


Il posa également la question en faisant un sourire. Elle lui avait posée une question, c’était peut être parce qu’elle avait une bonne raison de le faire. Ou alors, c’était simplement pour raviver les souvenirs que le dernier fils de Krypton avait de ce lac. Clark regarda Lana dans ses yeux. Avec la lueur du soleil, elle était encore plus belle. Il se rendait compte chaque jour qu’il vivait avec elle la chance qu’il avait. Elle était compréhensive, elle savait attendre et vivre avec quelqu’un comme lui. C’était des qualités que Clark risquerait de ne pas trouver ailleurs. Lana était vraiment unique dans son genre et c’était grâce à cela que Clark était heureux avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Lang

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Métier: Fondation Isis & Talon
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   Jeu 1 Sep - 9:17

    J’étais heureuse de pouvoir enfin passer une journée en sa compagnie. Cela faisait pas mal de temps que nous n’en avions pas en l’occasion, et enfin nous pouvions la saisir. Clark faisait tout pour que cette journée soit magique, et cela me réconfortait de me dire que j’étais enfin avec celui que j’attendais. Je me demandais aussi intérieurement pourquoi j’avais mis si longtemps à trouver le bonheur avec lui.

    J’avais oublié les fruits dans le petit sac que j’avais emporté et préparé à la hâte. J’avais pensé à tout, et j’avais mis le nécessaire dans celui-ci, seulement j’avais oublié d’y mettre les fruits, et c’est Clark, en déballant le sac qui s’aperçut que les fruits manquaient à l’appel. Il était parti les chercher avec sa vitesse que seul lui en avait le pouvoir. Ceci m’avait fait sourire, car nous aurions pu nous passer de ces quelques fruits oubliés, mais Clark en avait décidé autrement et avait été les chercher alors que j’avais le dos tourné. Je lui avais donc avoué avoir oublié les fruits, j’allais vérifier quand même dans le sac si je n’avais rien oublié d’autre. Clark se mit à regarder à l’intérieur de celui-ci avec moi, je m’écartai du sac enfin, constatant que je n’avais rien oublié d’autre, semblait-il.

    Alors que je m’étais excusée de mon oubli, Clark m’avait affirmé que ce n’était pas grave et qu’il avait les moyens d’aller les chercher. Je souris, essayant de me détendre un peu.


    - C’est vrai, admis-je.

    Cela faisait quelques semaines que nous n’avions pas eu une petite sortie comme celle-ci, un véritable moment à nous. J’avais l’impression que nos travails respectifs passaient avant tout, mais était-ce réellement ce que nous voulions ? Je savais que les justiciers prenaient beaucoup de temps à Clark, sans compter son travail au Daily Planet. Quant à moi, je travaillais à la fondation, recevant les appels de kryptomonstres qui n’arrivaient pas à faire face à ce qui leur arrivait. Mais je remuai aussi le coup dans ma plaie ouverte et encore saignante, regardant les mouvements de Luthor. Arriverai-je un jour à fermer le livre ? Je n’avais même pas réussi à tourner complètement la page entière sur cette histoire alors comment fermer le livre ? Je n’en avais pas la moindre idée. Mais la présence de Clark à mes côtés me permettait de rester confiante pour l’avenir, et je savais que tôt ou tard j’allais réussir à fermer ce grand livre et enfin vivre paisiblement aux côtés de Clark.

    Je demandai à Clark si ce lac ne lui rappelait rien. Il y avait tant de bons souvenirs rattachés à ce dernier, tous ces souvenirs autant avec Chloé, que Clark, me faisaient sourire. L’époque du lycée avait été mouvementée mais finalement n’était-elle pas récompensée désormais ? Lorsqu’on voyait le calme et la sérénité qui nous imposait ce lieu qu’est le Lac de Smallville ?
    Clark me répondit qu’il allait des souvenirs de ce lieu mais surtout un en particulier, puis il me retourna la question. Je souris pensant à chaque moment passé ici. Mais évidement celui qui me vint aussitôt à l’esprit avait été celui où nous nous étions retrouvés ici, aussi.


    - Oui, moi aussi, lui souris-je.

    Ce lac avait été un endroit où nous nous rendions assez souvent avec quelques amis fut un temps, mais très vite nous l’abandonnions. Pourquoi ? Je n’en avais pas la moindre idée, simplement que chacun avait sa vie à faire et un travail à démarrer.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée à nous [PV. Clark]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée à nous [PV. Clark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Smallville Universe :: Smallville :: La ferme des Kent-