Forum RPG sur la série Smallville et son univers.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Dim 17 Juil - 19:55

North Building – Burean d'Alexander North

Le bureau d'Alexander disposait d'une vaste baie vitrée. Depuis là, Alexander pouvait observer le siège de ces deux concurrents, à savoir, la Tour Luthor et la Tour Queen. Le bureau en lui même était une grande table de verre en « L », avec une armature chromée. Un écran ultra plat prenait y prenait place, ainsi de différents accessoires de bureau et de nombreux dossiers. Sur le côté gauche de son bureau une table, elle aussi en verre, mais plus grande destinée à recevoir les réunions de travail. En face de celle-ci, un grand écran ultra-plat d'une grande marque célèbre, était attachée au mur, un écran qui devait servir pour les vidéos conférences, notamment avec le siège principal de la compagnie, à Londres.

Sur le côté droit, Alexander avait fait installé un salon de détente. Un canapé en cuir sombre, en arc ce cercle, devant lequel était installé une table basse en verre noir avec un tapis de sol design. En face du canapé, un autre écran du même type que le précédent.

Alexander était assis sur son fauteuil en cuir, derrière son bureau, et étudiait différents dossier. De la paperasse administrative qu'il devait signer pour les autorités municipales de Métropolis.

Alors que la chaîne boursière passait en boucle sur l'écran de la zone « travail », l'écran de la zone « détente » passait la chaîne TV de Métropolis.

Alors qu'il signait les documents, son attention fut attirer par ce qu'un journaliste était en train d'annoncer. Alexander posa son plume et se concentra sur le reportage:


//... Je suis en direct du Musée de Métroplis pour l'inauguration de la nouvelle exposition du moment. L'aile Est du musée à été entièrement ré-organisée pour acceuillir plus d'une centaine de météorites. Des pierres du monde entier y sont présentées, comme celle qui son tombées il y a une dizaine d'années dans la campagne de Métropolis. Un grand nombre d'amateurs font déjà la queue et sont imp...//

Alexander venait de couper le son... en effet, William venait de revenir de la conférence de presse.

- Alors, William, votre avis sur cette conférence de presse?

- Une des meilleurs que nous ayons fait, je pense. Comme d'habitude, vous avez su séduire les journalistes, et je suis certain que l'intervention de cette journaliste du Daily Planet, Loïs Lane, fera couler beaucoup d'encre... Vous comptez vraiment l'inviter à dîner ?

- Pourquoi pas... Elle est plutôt charmante. Et puis si elle peut nous faire une bonne presse, ça ne peut être que bon pour nos affaires. Beaucoup de choses au programme aujourd'hui?

William sortit alors un petit carnet de la poche intérieur de la veste de son costume. Il l'ouvrit l'agenda à la date du jour et dit

- Vous avez une vidéo conférence avec le conseil d'administration vers 11h30. Une visite de la manufacture est prévue à 14h, suivis de votre discours à 14h30. Une réunion de travail est prévue à 15h30 concernant notre stratégie publicitaire. Et le plus important, votre rendez-vous avec le Maire à 17h...

Alexander parut livide... Comme si William venait de lui annoncer la pire nouvelle de sa vie.

- William... Est-ce que vous voulez ma mort ? Si c'est le cas, vous vous y prenez très bien, parce qu’à ce rythme là, je ne vais pas tenir longtemps, je vous préviens...

William ne dit rien... Il avait maintenant l'habitude de ce genre de réaction de la part de son employeur.

- Évidemment non, monsieur. Je m'efforce simplement d'organiser au mieux votre emploi du temps, pour que vous puissiez gérer au mieux votre entreprise.

Et puis, vous voir disparaître ne me serait pas vraiment profitable, vu que c'est vous qui signez mon chèque à la fin du mois...


- Alors c'est ça ? Je suis juste bon à donner ma signature pour un chèque... Hé moi qui vous croyez altruiste et dévoué... Vraiment, vous me brisez le coeur...

La dernière occurrence fut prononcé sur un ton très théâtrale et très surjoué, pour montrer encore une fois l'humour d'Alexander.

- Je sais, monsieur. Mais, c'est le drame de tous les grands hommes, ils ne sont reconnus qu'à leur mort... Tel que je vous connais, vous vous en remettrez très vite.

- Tâchez au moins de me trouver deux minutes, histoire que je ne meurt pas de faim...

La discussion se poursuivis encore quelque instants avant que les deux hommes ne retournent à leurs occupations.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Museum de Métropolis – Aile Est

Malgré l'heure qui commençait à devenir tardive, il y avait encore foule à l'exposition. Apparemment, l'espace et ses cailloux passionnaient nombres de personnes, tout comme Alexander. Le milliardaire avait troqué son costume d'homme d'affaire, pour des habits plus classiques et casse partout. Il portait des lunettes de soleil afin qu'on ne le reconnaisse pas. Il regardait chacune des pierres présente... Chaque pierre était présentée par un nom en latin, avec le lieu de découverte. Après plusieurs minutes, il s'arrêta devant une pierre brute noire... Une petite pierre, aussi grosse qu'une pèche, avec des reflets verdâtres. Le nom en latin et la localisation confirmait la nature de la pierre... La cryptonite.

Alexander ne s'attarda que quelques minutes, puis reprit la visite.


Museum de Métropolis – Aile Est – A la nuit tombé

La nuit dominait la métropole depuis un moment déjà. Le calme régnait aux abords du musée. Alexander n'était plus... Elemental, le seigneur des éléments venait de lui succéder. Il se tenait sur le toit d'un immeuble environnant, observant attentivement le bâtiment centenaire...

Sous son masque de carbone, Elemental respirait très fort et très rapidement. Il venait de s'approcher du rebord du toit, ses mains diriger vers le sol. Il ferma alors les yeux... C'est alors qu'un léger bourdonnement sourd se fit entendre... Peu à peu, le bourdonnement s’amplifiait... Déjà à différents endroits le macadam commençait à se fissurer... L'éclairage des rues commençait à vaciller... un séisme était en train de secouer tout le quartier du musée. Pas un séisme énorme bien sûr, mais suffisamment intense pour perturber l'alimentation en électricité. Les alarmes de plusieurs voitures garées dehors retentissaient dans les rues.

Elemental se mit alors en position pour sauter et donna un coup vers le sol, comme s'il jetait violemment quelque chose. Une masse d'air se matérialisa alors, propulsant Elemental dans les airs.

Malheureusement, l'utilisation des masses d'air pour se déplacer ne faisait pas encore partie des choses qu'il maîtrisait parfaitement. Comme il voulait, il atterris devant les grandes marches du musée, mais l’atterrissage se fit par une belle gamelle et plusieurs rouler-bouler.


- Pas trop mal... Faudra pensez à améliorer ça...

Dans le hall du musée, les deux gardiens étaient un peu désorientés... Le séisme, maintenant terminé, avait coupé l’électricité et avait fait tombé quelques lampes du plafond. Un bruit attira alors leur attention... Un sifflement lointain se faisait entendre.

En quelques secondes, le verre des portes du hall vola en éclats... Un vent violent s'engouffra alors dans tout le hall. Les gardiens avaient de la peine à rester sur leur position. L'un deux remarqua alors un homme arrivé... L' homme était sombrement habillé... Il n'arrivait pas distinguer son visage sous sa capuche... Malgré le vent fort qui soufflait, il commença à porter sa main vers son arme...

Elemental le remarqua... Aussitôt, il fit un mouvement en direction du gardien. Un tourbillon d'air se matérialisa autour de son bras et pris la direction du gardien, qui en un instant se retrouva violemment plaqué contre le mur, lui faisant perdre connaissance immédiatement. Le deuxième gardien reçut le même sort.

Le vent tomba alors... Comme il l'avait espéré, l'alarme ne s'était pas déclenchée. Immédiatement, il prit le chemin de l'aile Est.

Dans le hall, un boîtier dissimulé venait de s'activer... Un voyant rouge clignotait. Si l'alarme standard était désactivée, l'alarme silencieuse, elle fonctionnait toujours. Cette alarme avait la particularité d'émettre sur une fréquence à ultrason, que la commissariat centrale de Métropolis pouvait capter.



Revenir en haut Aller en bas
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Lun 18 Juil - 9:43

Sept heures du matin venait de sonner au réveil radio de Clark Kent. Il se levait presque tout les jours de bonne heure car il le devait afin de pouvoir gérer la ferme au mieux. Une fois debout, il se prépara tout de suite et il descendit au rez-de-chaussée pour se préparer un petit déjeuner. C’était le premier debout aujourd’hui visiblement. Lana était encore au lit et Kara devait également l’être. Clark sortit un bol de son placard ainsi qu’un sachet de céréales. Il le vida dans ce bol et il se servit également un verre de jus d’orange. Il dégusta son petit déjeuner dans le calme. Une fois fait, il rangea toutes les affaires et il sortit pour s’occuper de la ferme.

Clark se rendit à la grange pour aller chercher la nourriture des cheveux. Il versa cela dans leurs bacs à l’intérieur de l’enclos. Il s’occupa également de nourrir les autres animaux. Une fois fait, il retourna dans la grange pour s’occuper de ranger les bottes de foin à leurs endroits respectifs. En effet, il avait récolté cela la veille mais il n’avait pas encore eu le temps de les ranger. C’était donc à quoi il s’occupait pour le moment. Après une petite demi-heure de rangement, Clark fit demi-tour pour retourner à l’intérieur de la maison. Il laissa un petit mot à Lana comme quoi il devait se rendre à Métropolis.

Clark sortit de la maison et il utilisa son pouvoir de super-vitesse pour se rendre à Métropolis. En quelques secondes, il se retrouva au Daily Planet, au même étage que Chloé. Il était venu ici car il avait besoin d’informations concernant un Kryptomonstre qui courrait dans les rues et qui semblait causer pas mal de tord. Et comme à chaque fois, Chloé savait sauver Clark ! Elle avait les informations nécessaires. Il la remercia et il sortit du Daily Planet pour se mettre à la recherche du Kryptomonstre. Aujourd’hui, il semblait visiblement être très calme. Clark avait du mal à l’entendre ou entendre les dégâts qu’il commettait. Il parcourait donc la ville pendant des heures jusqu’à réussir à percevoir une erreur de la part du Kryptomonstre.

Il s’était fait entendre. Clark l’avait retrouvé dans une petite ville et avait tenté de le résonner mais le Kryptomonstre avait usé de la force sur Clark. Ce dernier dut faire pareil pour réussir à le maitriser un instant pour qu’il écoute ce que le Kryptonien avait à dire. Ce jeune garçon avait besoin d’aide pour contrôler ses pouvoirs car là, il était dominé par ces derniers. Après quelques échanges de parole, Clark réussit à le convaincre de se faire aider par la fondation Isis qui était également la seule aide potable qu’il pouvait recevoir. Cette fondation avait été créée par Lana pour aider les personnes infectées par les météorites.

Clark était bel et bien content de ce qu’il venait de réaliser. C’était son but, aider les gens et il avait réussi à résonner ce jeune garçon. Mais la recherche avait pris pas mal de temps. Le soleil commençait déjà à se coucher sur Métropolis et la nuit allait bientôt régner sur les Etats-Unis. Clark repassa au Daily Planet pour remercier Chloé et lui dire qu’il avait réussi à mettre la main sur ce Kryptomonstre et qu’il acceptait de l’aide car il avait bien confiance qu’il n’avait plus le contrôle sur lui-même.
Il était maintenant environ vingt-trois heures du soir. Clark avait téléphoné à Lana pour lui dire qu’il restait encore un peu à Métropolis pour voir s’il n’y aurait pas trop de problème ce soir. Cependant, en se concentrant un peu, il venait d’entendre une série d’alarme de voitures. Il se déplaça à cet endroit et il y avait bel et bien une série de voiture qui avait l’alarme allumée. Il leva la tête et vit qu’il était en face du Musée de Métropolis. Il se concentra à nouveau et il entendait bel et bien des bruits de combat à l’intérieur.

Clark utilisa à nouveau sa super-vitesse pour rentrer à l’intérieur du musée. Tout était lent à côté de lui et il voyait bien qu’il y avait eu de la lutte. Il y avait deux gardes assommés et un homme qui se tenait debout. Clark, toujours en course passa à côté de cet homme sans le toucher, d’ailleurs il dut surement sentir une grande bourrasque de vent, et il prit les deux gardes pour les éloigner. Après avoir sécurisé les gardes, Clark revint dans la salle où se trouvait le cambrioleur.


- Qui êtes-vous ?

Clark s’était exprimé d’une voix sûre et sereine. Cet homme était venu pour commettre un vol, c’était sûr, sinon il ne se serait pas donné autant de mal et il semblait assez doué car il avait mit à terre deux gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Mar 19 Juil - 13:13

²Alors qu'Elemental avait pris le chemin de l'exposition. Il sentit un grand courant d'air passé prêt de lui. Il sentit immédiatement que la chose n'était naturelle, un courant d'air de cette importance, ne pouvait se créer naturellement et se précisément. L'homme s'arrête immédiatement. Déjà, il commençait à se questionner sur ce qui avait pu créer cette masse d'air. Quelqu'un d'autre posséderai les mêmes capacités que lui ?

Il regarda derrière lui, pour voir si quelqu'un avait pénétré dans le bâtiment. Il n'y avait personne... En voulant se retourner, Elemental constat que les deux gardiens assommés n'étaient plus là, il avait disparut. C'était l'évidence... Il n'était pas seul... Et cet individu, quel qu'il soit semblait avoir des capacités intéressantes.

Alors qu'il était de dos, et qu'il s'apprêtait à reprendre son chemin, la confirmation qu'il y avait bien quelqu'un d'autre se présenta... Une voix venait de raisonner dans le dos d'Elemental. Il se retourna alors, les mains un peu écartés du corps et légèrement levée, pour faire face à celui qui venait de s'adresser à lui.


- Oh ! Voilà quelque chose pour le moins inattendu.

Il observa alors le jeune homme des pieds à la tête. Son masque dissimulant un regard interrogateur.

- Pardonne-moi, l'ami. Je n'ai pas encore répondu à ta question... Hum disons que je ne suis qu'un simple amateur venu admirer les merveilles de ce musée, mais comme je ne supporte pas la foule, j'ai préféré faire une virée nocturne...

Il se mit alors à regarder autour de lui... Morceaux de verres, plafonniers tombés au sol, fissures dans les murs, papiers divers dispersés au sol.

- Bon j'avoue, les gardiens n'étaient pas très emballés... Mais j'ai su trouver des arguments... percutants !

L'ami, je constate que tu est un solide gaillard, qui n'a pas l'air d'avoir froid aux yeux, ce qui est soit un signe de courage ou de folie, c'est à voir... Je te retourne la question... Qui es-tu?






Revenir en haut Aller en bas
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Mar 19 Juil - 20:17

Quelque chose d’inattendu, comme le disait cet homme encapuchonné. Il ne s’attendait pas à voir quelqu’un d’autre que les gardes, c’était tout à fait évident mais Clark ne comptait pas le laisser se promener à sa guise dans le musée, surtout qu’il venait d’assommer deux gardes et qu’il était surement venu ici pour commettre un vol. Il prenait tout cela à la rigolade en disant qu’il était amateur des musées mais qu’il était venu pendant la nuit pour la simple et bonne raison qu’il n’aimait pas du tout la foule.

Il sentait de l’humour dans sa voix, comme si cela semblait être un jeu pour lui comme si... Tout simplement comme si il se sentait maitre des cartes. Il avait de l’assurance, c’était sûr et certain. Clark la ressentait. Mais pourquoi était-il aussi sûr de lui ? Que voulait-il réellement ? Ici, il n’y avait pas grand-chose que des morceaux de pierres, de météorites tombées sur la Terre. C’est là que ça frappa Clark de plein fouet. Personne n’aurait risquée cela pour un morceau de cailloux ordinaire. Venait-il ici pour de la Kryptonite ? Le dernier fils de Krypton savait très bien qu’un morceau de cette roche était entreposé dans ce musée. Cependant, Clark gardait cela pour lui pour le moment.

Il disait que les gardiens n’étaient pas fortement « emballés » par cela. Mais il avait réussi à trouver des arguments percutants. Clark le constatait très bien en regardant les dégâts causés par cet homme dans cette pièce. Il y avait des morceaux de vitre un peu partout, des murs fissurés, des feuilles de papier un peu partout. L’inconnu disait à Clark qu’il était quelqu’un de solide et qu’il n’avait pas froid aux yeux mais il hésitait entre le courage ou la folie et il termina sa phrase pour savoir qui il était. Clark se concentra et utilisa sa vision à rayon X pour voir quelle était la pièce dans laquelle était entreposée la Kryptonite. Son regard se perdit dans les pièces cachées par les murs et il vit un morceau de pierre de couleur verte. C’était bel et bien la Kryptonite qui était cachée dans l’une des pièces mitoyenne à celle où était Clark et cet inconnu. Il détourna son regard pour le déposer sur le voleur.


- Qui je suis n’a pas d’importance, vous n’avez rien à faire ici. Vous commettez un vol.


Clark n’avait pas l’intention de l’attaquer. Il n’attaquait jamais en premier. S’il pouvait éviter le combat, il le ferait sans hésiter mais il ne savait pas du tout si cet individu tenait à la Kryptonite au point de la vouloir à tout prix, même si il devait faire couler du sang. Après tout, il avait déjà assommé deux gardes sans hésiter et il semblait sûr de lui et déterminé. Mais qui était-il en réalité ? Un humain comme tout les autres ou alors un homme qui avait été infecté par la pluie de météorite à Smallville ? C’était peut être pour cela qu’il était venu dans ce musée... Trouver de la Kryptonite pour l’étudier et comprendre comment cette roche avait fait pour le changer totalement ? C’était une hypothèse mais tout à fait plausible.

- Je sais pourquoi vous êtes ici, mais ça ne mérite pas de commettre un vol ou de blesser quelqu’un.

Il avait prit les devants en dévoilant le fait qu’il était presque sûr qu’il était ici pour de la Kryptonite. Sinon, à quoi bon faire cela ? Il n’y avait rien d’autre d’intéressant à part cela, ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Mar 19 Juil - 21:51

Les deux individus se faisaient face. La tension n'était pas vraiment importante, pour le moment. Le mystérieux visiteur, comme Elemental, n'était pas décidé à donner son identité. Mais là où Alexander avait prit la précaution de dissimuler son visage, le visiteur lui avait le visage totalement découvert.

Elemental le regardait... Jamais il n'oubliait un visage... Il le fixait avec attention afin de pouvoir s'en souvenir...

Les paroles du jeune homme avait eu le mérite d'intriguer le maître des éléments. Il savait... Il avait deviné que la Kryptonite était la raison de sa venue ici. Il devait donc savoir les effets qu'une exposition prolongée pouvait avoir sur l'organisme. Il savait donc qu'Alexander pouvait disposer de certains pouvoirs.


- Allons l'ami... Pour commettre un vol, encore faudrait-il que la chose que l'on convoite ait un propriétaire, tu me suis n'est ce pas ?

Hors d'après ce que je sais, les pierres et autres objets provenant de l'espace n'appartiennent à personne. Donc, ce que tu appelles un vol, n'en ai pas un en réalité...

Mais dis moi, l'ami... tu l'as l'air bien informé sur la nature de ce que je recherche et permet moi de te dire que je ne partage pas ton avis... Une telle pierre mérite que l'on mette tout en oeuvre pour la récupérer, quand on sait les effets qu'elle peut produire sur le corps humain...

Cette pierre, cette Kryptonite comme l'appelle les spécialistes, est d'un très grand intérêt ! Vois ! C'est grâce à cette pierre que je suis devenu celui que je suis aujourd'hui ! Alors ce n'est pas deux gardiens, ni toute une équipe du SWAT, ni une armée, ni même toi, l'ami, qui m'empêcheront de récupérer cette pierre.


Elemental avait ramener les mains prêt de lui. Ses dernières paroles furent prononcées sur un ton très serein, mais trahissant une détermination sans équivoque. Il regardait toujours le jeune homme dans les yeux. Son regard n'avait pas changé, toujours aussi calme et serein d'apparence.

- Je sais au moins une chose de toi l'ami... Tu est suffisamment rapide pour provoquer des courants d'air puissant lorsque tu te déplace, et suffisamment fort pour faire disparaître deux hommes bien portants et totalement inertes en quelques secondes...

J'en conclu donc que, comme moi, tu n'est pas tout a fait comme tous les autres, et que tu dispose de « talents » particuliers...

Et là, tu devines sûrement la question que je vais te poser, n'est ce pas ?


Elemental venait de croiser les bras sur sa poitrine. Il s'était toujours douter qu'il ne devait pas être le seul, mais jamais il n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer un de ses semblables.
Revenir en haut Aller en bas
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Mer 20 Juil - 12:15

L’individu masqué jouait bel et bien sur les mots. Il disait que pour commettre un vol, il fallait que ce morceau de météorite ait un propriétaire et comme il le disait si bien, les choses venant de l’espace n’étaient la propriété de personne et donc il ne commettait pas un vol en réalité. Bien évidemment, cet homme semblait aimer jouer sur les mots mais pour Clark c’était bel et bien un vol car ce musée avait récupérée ce morceau de pierre pour son exposition, elle faisait donc partie de ce musée pour l’exposition du moins.

Il disait aussi que Clark était bien informé sur la nature de la Kryptonite et qu’il ne partageait pas son avis là-dessus. Il disait qu’une telle pierre méritait qu’on y attache de l’importance puisqu’elle pouvait produire des effets bénéfiques sur le corps humains. Enfin... Bénéfique, c’était bien entendu une perspective que Clark ne partageait pas. Beaucoup de Kryptomonstres étaient devenus des tueurs après avoir été infectés et parfois, contre leurs grés mais c’était leurs pouvoirs qui les obligeaient à tuer pour qu’ils restent en vie. Il se souvenait bien de personnes qui par exemple avaient besoin de la chaleur corporelle pour survivre et donc, qui tuait toute ses victimes... Ce n’était qu’un exemple parmi tant d’autres.

Il disait que cette pierre était donc d’un très grand intérêt. Il disait que c’était grâce à cela qu’il était devenu ce qu’il était désormais et que ce n’était pas deux gardes ou encore la police ou bien même Clark qui l’empêcherait de mettre la main sur cette pierre. Il venait de ramener ses mains près de lui, visiblement il préparait quelque chose, Clark l’avait ressenti dans les gestes et aussi dans sa parole, une grande détermination l’accompagnait ! Dans ces paroles, Clark était certain désormais qu’il s’agissait d’un Kryptomonstre.

Il disait qu’il était très rapide, assez rapide pour faire disparaître deux gardes en un clignement de paupière. Il pouvait bien conclure qu’il n’était pas comme les autres et que Clark devait deviner la question prochaine. En effet, cet homme voulait surement en savoir plus sur les dons de Clark.


- Vous n’avez pas besoin de savoir plus sur moi.

Clark se mit à courir, tout était lent à côté de lui, il courrait vers l’inconnu et ce dernier n’avait même pas encore bougé la tête car Clark était très rapide. Il s’arrêta derrière l’inconnu, à environ cinq mètres de ce dernier.

- Je vous empêcherai de voler ce morceau de météorite, vous n’avez aucun droit de le voler. Il appartient au musée tant qu’il est entre ces murs.

Clark le regardait, il restait sur ses gardes car il ne savait pas du tout ce que préparait cet homme. Mais des paroles ne l’arrêteraient surement pas, il se demandait ce qu’il allait tenter en fin de compte.

- Cette roche affecte l’organisme des êtres humains mais elle peut également les tuer suivant l’effet. Elle n’est pas bénéfique pour tout le monde.

Ce que disait Clark était vrai à près tout. Comme il l’avait déjà rencontré, toutes les personnes affectées par les météorites ne subissaient pas des transformations bénéfiques.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Mer 20 Juil - 13:27

L'inconnu qui défiait Elemental disparut en un instant ! Sa vitesse de déplacement était vraiment impressionnante. Dans l'esprit d'Elemental se mouvaient déjà des extrapolations sur les effets que pouvait avoir la cryptonite. Elle lui avait donnée le contrôle de l'eau,du feu, de l'air et de la terre. Mais elle devait également avoir donné à ce jeune inconnu, une force et une vitesse extra-ordinaire.

Elemental, lui même, avait reçu une force et des réflexes largement supérieurs aux humains normaux, mais bien dérisoire en comparaison de ce que l'inconnu pouvait faire. Elemental n'avait vu que l'inconnu s'était placé derrière lui. Il le chercha quelques instants...

C'est alors qu'il entendis sa voix, derrière lui. Il se retourna lentement et constata que l'inconnu s'était mis en position de manière à lui barrer la route. Il commença alors à répondre.


- Je n'ai jamais dit que tous les humains avaient les capacités et les prédispositions nécessaires pour supporter le changement... Les survivants sont des êtres hors du commun... Ils doivent donc avoir un destin hors du commun !

Un conseil l'ami, je ne te veux pas de mal, mais si tu ne t'écarte pas, alors je devrais faire ce que je dois faire!


Elemental savait très bien que ces dernières paroles étaient veines... L'inconnu autant que lui, était animé par une détermination aussi forte... Voyant que sa mise en garde n'avait pas d'effets., il se concentra.

- Je suis désolé l'ami...

Il ferma les yeux... Ses bras commencèrent à se décroiser... Au même moment, deux courants d'air se formèrent à gauche et à droite de l'inconnu. En quelques secondes, les deux courants commencèrent à former deux colonnes distinctes. Deux colonnes dans lesquels le vent commençaient à prendre une vitesse vraiment importante. La respiration d'Elemental était vraiment rapide, comme s'il était en pleine course d'athlétisme.

Lorsque les mains d'Elemental se rejoignirent, les deux colonnes d'air s'abattirent sur l'inconnu. Les deux colonnes n'en formaient plus qu'une seule, plus importante et combinant la puissance des vents. L'inconnu était maintenant entouré par des courants d'airs violent. Les yeux d'Elemental se rouvrir...

Il ordonna alors au vent de soulever l'inconnu. La force du vent allait ballotter le jeune homme dans tous les sens... Et lorsqu'il sentirai le moment venu, Elemental expulserai violemment l'inconnu à l'extérieur du musée.
Revenir en haut Aller en bas
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Mer 20 Juil - 19:09

Clark était derrière l’inconnu. Ce dernier n’avait pas vraiment vu où était Clark mais c’est seulement lorsqu’il se mit à parler qu’il tourna la tête derrière lui. Ils se faisaient toujours face. L’inconnu disait que tout les humains n’étaient pas capables de supporter les changements mais que ceux qui étaient capable de le supporter étaient hors du commun et par définition, étaient dotés d’un destin hors du commun. Clark n’était pas tout à fait d’accord. Beaucoup ne savaient pas maitriser les pouvoirs qu’ils recevaient à cause des météorites et ils causaient beaucoup de tord à la population car certains pouvoirs pouvaient être dangereux.

Cet alors que l’inconnu lui donna un nouveau conseil. Il lui demanda de s’écarter car il ne lui voulait pas de mal mais qu’il n’hésiterait pas à le faire lui-même s’il ne bougeait pas. Mais Clark restait là. Il n’était pas décidé à bouger car il n’avait aucunement l’intention de laisser cet individu s’emparer de la Kryptonite et faire dieu sait quoi avec cela. D’ailleurs, Clark ne savait pas vraiment ce qu’il comptait faire avec ça, mais ce n’était surement pas pour la décoration. Clark n’avait pas eu besoin de parler, l’individu avait bien compris qu’il ne comptait pas bouger.

Il venait de fermer les yeux et il croisa également ses bras. Clark vit deux courants d’air se former à droite et à gauche. Ces courants d’airs formèrent deux colonnes distinctes mais quelques secondes après, ces colonnes ne formèrent plus qu’une autour de Clark. Ce dernier protégea son visage avec son bras droit et essaye de regarder l’individu. Cependant, il commença à s’envoler à cause de ces vents et il fut projeté dans plusieurs coins de la pièce. Fissurant certains murs et en brisant même quelque morceau. Les différents chocs étaient violents, rendant inconscient très facilement n’importe quel humain mais Clark ne l’était pas.

C’est là que Clark sentit le bon moment. Il allait se faire projeter contre un mur mais lorsqu’il rentra en contact avec ce dernier, il utilisa la force de ses jambes pour prendre appui sur le mur et utiliser sa force pour se projeter à toute vitesse sur son ennemi, quittant la colonne de vent. Le mur derrière lui se fissura grandement et Clark rentra en contact avec son ennemi, l’emmenant contre un autre mur. Il venait de le percuter violemment et Clark le tenait par les épaules pour l’empêcher de bouger.


- Vous n’avez pas besoin de faire ça !

Clark savait très bien d’ailleurs qu’il n’y avait aucun moyen de le résonner mais il essayait encore, comme à chaque fois. Il le faisait chaque fois avec Lex Luthor alors c’était normal qu’il essaye avec quelqu’un d’autre. Il tenait toujours son ennemi par les épaules et il le lança avec force pour l’envoyer de l’autre côté de la pièce, contre le mur en face. A cette vitesse et avec la force que l’avait envoyé Clark, il n’y avait peu de chance pour que ce mur résiste à l’impact violent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Mer 20 Juil - 20:32

Le choc fut violent. Le mur épais ne résista pas à l'impact et Elemental se retrouva projeté au sol au milieux des gravas. Son vêtement tout poussiéreux, Elemental mit un temps pour se relever. Si son métabolisme n'avait pas subit des modifications grâce à la Kryptonite, Elemental ne se serait certainement jamais relevé d'un tel choc quasi mortel.

Elemental avait des difficultés à reprendre ses esprits. Il n'avait pas imaginé que l'inconnu qui le défiait pouvait être aussi fort... Tout avait été très vite... Son adversaire avait réussi à s'échapper de la mini-tornade qu'Elemental avait créé autour de lui. En un instant, le maître des éléments s'était retrouvé plaqué contre le mur et aussitôt après, une fois que l'inconnu l'ai encouragé à abandonner, il se retrouvait au sol après avoir traversé un mur épais.

- Whhooo... Impressionnant...

[i]Il commença alors à faire craquer diverses parties de son corps. Les épaules, le dos, les hanches, les bras... Il était un peu essoufflé.


- Les choses sérieuses peuvent commencer maintenant...

Elemental, malgré un rythme cardiaque déjà assez fort, prit une grande inspiration. Il regardait à nouveau cette force de la nature, qui se trouvait devant lui. Il mis ses mains jointes devant lui. La gauche décrivit un cercle autour de la droite, qui s'enflamma alors. La main gauche aussi s'enflamme presque en même temps. Les bras d'Elemental s'éloignèrent alors et s'écartèrent de chaque côté, un feu brûlant et flamboyant s'échappait de chacune de ses mains. Les flammes étaient intenses et presque aussi grande qu'Elemental.

Les gants et les vêtements d'Elemental ne semblaient souffrir de la chaleur. Aucun d'eux ne brulaient. Chaque feu se divisa alors en cinq « serpentins ». Elemental effectua alors deux gestes rapide en direction de l'inconnu. Les cinq « serpentins de gauche se dirigèrent alors à grande vitesse vers l'inconnu en tournant les uns autours des autres. A peine deux secondes après, ce fut le tour de ceux de droite.

La respiration d'Elemental était de plus en plus forte et son coeur battait de plus en plus vite. Elemental en était bien conscient. Non seulement, il pouvait contrôler les éléments, mais il pouvait aussi générer lui même ses éléments, à part la terre. Mais une telle action, comme celle de générer son propre feu, lui demandait une concentration et une énergie plus importante que simplement manipuler en feu déjà existant. Il espérait bien gagner un peu de temps avec cette nouvelle offensive.


Revenir en haut Aller en bas
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Jeu 21 Juil - 14:05

Impressionnant disait-il. Le choc, il est vrai, avait été violent et Clark aurait bien pu mettre chaos n’importe quel humain avec ce coup car c’était le corps de cet individu qui avait brisé le mur en plusieurs morceaux, c’était donc un choc qu’il avait reçu de toute part. Mais il était debout, même s’il avait prit quelques instants à retrouver ses esprits, ce qui était normal. Mais Clark sentait la persévérance chez cet individu. Il semblait sûr de lui et disait que les choses sérieuses pouvaient commencer. Clark aurait bien aimé mettre un terme à tout cela car il n’avait aucune raison de se battre. Il ne voulait pas transformer ce musée en ruine car ils étaient bien partis pour le faire.

L’individu encapuchonné commença donc une nouvelle attaque. Il fit certains gestes avec ses mains et ces dernières s’enflammèrent, éclairant ainsi une grande partie de la pièce. Les lumières de secours semblaient médiocres comparés à la lumière que dégageaient ces flammes. Ces flammes grandissaient et étaient maintenant très grandes. Clark ne craignait pas le feu mais il s’attendait à une offensive de taille tout de même. Le feu se divisa en cinq morceaux, comme des petits « serpentins », il y en avait dix en tout, cinq de chaque côté de l’individu.

Clark vit le geste de l’individu et les cinq premiers « serpentins » de feu se dirigeaient vers lui. Ils tournoyaient entres-eux. Clark utilisa à nouveau sa vitesse, ces serpentins tournaient beaucoup moins vite et il les voyait arriver petit à petit et il bougea sur le côté en les évitant comme il l’avait déjà fait plusieurs fois avec des balles de fusils par exemple. Il tourna la tête pour voir les flammes passer à côté de lui et aller s’écraser un peu plus loin mais c’est en tournant à nouveau sa tête vers l’individu qu’il venait de voir que les autres flammes étaient déjà parties et visiblement trop proches pour les éviter totalement. Clark tourna légèrement sa tête et ces flammes percutèrent la joue droite de Clark et le firent tomber au sol.

La vitesse de ces flammes était telle que la puissance avait fait tomber Clark quelques mètres plus loin. Il se releva, il passa sa main sur sa joue et sentit de la suie sur cette dernière. Il n’était pas blessé. Le feu n’avait pas l’effet désiré sur Clark visiblement. Il regardait toujours l’individu dans les yeux et il s’approcha de lui en courant et il lui plaça un coup de poing puissant sur sa joue droite et le projeta de l’autre côté, brisant à nouveau une autre grande partie de mur. Clark avait frappé assez fort et l’individu semblait s’être fait emporté totalement dans l’autre pièce.

Clark marcha vers le passage fait dans le mur et il se retrouva dans une salle d’exposition. Certaines vitrines semblaient brisées à cause des impacts de pierre du mur ou alors à cause de l’impact de cet individu. Il le voyait à terre un peu plus loin, Clark s’approcha calmement et rapidement, il fut pris d’une grande douleur et il se pencha en tenant son ventre. Cette douleur ne pouvait être commise que par une seule chose... Il venait de voir une petite lueur verte mais la pierre semblait être sous les décombres, ce qui bloquait une grande partie de ses effets, Clark savait bouger quand même mais il était affecté. Il recula légèrement, se mettant près du mur qui avait été fissuré, ne ressentant presque plus les effets. Il s’adressa à cet individu.


- Je ne veux pas vous faire de mal, on peut tout arrêter si vous abandonnez votre idée.

Clark était sincère, comme à chaque fois. Il préférait tout arrêter plutôt que de blesser à nouveau cet individu. Mais pour cela, il devait abandonner son idée de mettre la main sur de la Kryptonite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Jeu 21 Juil - 16:07

Une, puis deux, puis trois... Une multitude de gouttes d'eau s'écrasaient sur le masque d'Elemental, ainsi que dans l'ensemble du musée. La chaleur produite par les flammes générées par Elemental avait déclenché le système incendie du bâtiment. Une pluie grossière était en train de tomber depuis les arroseurs du plafond.

Malgré sa constitution supérieur, Elemental sentait son corps en souffrance. Il venait d'encaisser deux choc violents à quelques minutes d'intervalle à peine... Il était allongé sur le sol, inerte au milieu des gravas.

Ses yeux se rouvraient péniblement, et les gouttes qui tombaient dessus ne l'aidait guère. Il sentait quelque chose de différent... Non sans grimacer, il porta sa main vers son visage... Il sentit alors le cuir de son gant sur sa peau... Le coup que l'inconnu lui avait infligé à la joue gauche avait brisé un partie de son masque. Heureusement pour lui, les fibres de carbones se brisent facilement à l'impact, mais les zones alentours restent intactes. Le masque d'Elemental laissait donc à découvert la totalité de sa joue gauche, ainsi qu'une partie de sa bouche. En passant ses doigts, il sentit une vive douleur... Les fragiles vaisseaux sanguins qui irriguant ses lèvres n'avaient pas résisté à la pression et avaient explosé, faisant ainsi apparaître un petite plaie, comme une fissure débutant sa course au dessus de la lèvre supérieure et finissant en dessous de la lèvre inférieure, en laissant s'échapper un mince filet de sang.

Elemental tenta alors de se relever... Mais les multiples courbatures, dans tous les endroits de son corps ne lui facilitait pas la tâche et l'avertissait qu'il ne supporterai pas un troisième impact du même genre. C'est alors qu'il entendit les paroles du jeune inconnu.

Tout en l'écoutant, il se relevait progressivement, sentent son corps craqué de toute part. Il regardait le jeune homme, la respiration forte et le rythme cardiaque à la limite de l'emballement.

Il devait se rendre à l'évidence, l'inconnu était beaucoup plus fort que ce qu'il avait imaginé. Sa vitesse, mais surtout sa force incroyable, faisait de cet inconnu un adversaire redoutable... Un adversaire qui avait réussi à résister à toutes ses attaques. Le feu ne lui avait même pas roussi le visage... Qui pouvait-il être ? La kryptonite lui de toute évidence donné des capacités vraiment extra-ordinaires.


- Nous... sommes donc... dans une impasse...

Elmental faisait son possible pour calmer et reprendre son souffle. Il était debout mais l'air recroquevillé sur lui même. Lorsqu'il tenta de se redresser quelque peu, il sentit son corps craquer de toute part, de toute évidence, il souffrait de multiples fractures.

- J'ai manqué de jugement à ton égard, l'ami... Mais qui est tu donc ? Jamais je n'ai vu une telle force... ni une telle résistance... Tu es aussi percutant et aussi résistant que l'acier...

Le regard d'Elental était miné, il semblait perdu...

- Tiens ! Voilà une idée de nom... Puisque tu ne semble pas avoir de nom, tu pourrais t'appeler « L'homme d'acier »... Ça sonne plutôt bien tu trouves pas?

Il esquissa alors un léger sourire. Il n'avait plus l'énergie, la force, ni la concentration nécessaire pour lancer une nouvelle attaque, ni même l'envie, vu les résultats...

- Tout cela ne serait pas arrivé si tu ne t'étais pas mis en travers de ma route. Moi non plus, je ne veux pas te faire de mal... Tu es comme moi, nous ne sommes pas comme eux... Nous sommes.... comme des frères ! Nous devrions nous entraider... pas nous combattre... je suis juste venu chercher la kryptonite... Cette pierre venue de l'espace... Cette pierre qui à changée nos vies à jamais, et celle de ceux qui sont comme nous ! Qui sont devenus comme nous et qui ont survécus !

S'il te plaît, ne n'empêche pas de prendre cette pierre... je veux comprendre comment le processus fonctionne... Je veux savoir comment elle à fait pour me changer... Tu n'es pas curieux ? Tu ne voudrais pas savoir, comment toi aussi tu est devenu ainsi?


Le ton utilisé par Elemental trahissait une certaine sincérité et une certaine émotion, qu'il espérait suffisantes pour convaincre l'homme d'acier.
Revenir en haut Aller en bas
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Jeu 21 Juil - 19:59

Clark leva les yeux vers le plafond. Des gouttes commençaient à tomber car le système de protection des incendies s’était mis en route. D’abord c’était quelques gouttes et ensuite, c’était carrément une pluie diluvienne qui s’abattait sur les deux individus, comme s’ils étaient dehors par un temps horrible. Clark avait les yeux posés sur l’individu qui semblait avoir du mal à se relever à cause du coup qu’il venait de porter mais aussi à cause des gravas qui semblaient le gêner légèrement.

Il se releva. Clark vit que son masque avait reçu un sérieux coup mais il en restait assez pour empêcher de savoir qui cela pouvait être. De toute façon, avec un visage, il n’aurait pas plus été aidé. Il essaierait de savoir qui cela pouvait bien être un peu plus tard. Mais comme le décrivait si bien l’individu qui semblait contrôler certains éléments, ils étaient dans une impasse et pas seulement une petite.

L’inconnu s’avouait qu’il avait manqué de jugement à son égard et il demandait qui il pouvait bien être. Il disait qu’il n’avait jamais vu une telle force et une telle résistance. Il est vrai, ce genre de chose était rare, même très rare. Après tout Clark était l’une des seules personnes à avoir une aussi grande force et une aussi grande résistance. En effet, Clark n’avait jamais de gouttes de sueur sur le front, il n’était jamais épuisé après un combat comme celui-ci ou un autre effort physique. C’est d’ailleurs l’individu qui trouva un surnom à Clark, « l’homme d’acier » puisqu’il semblait être aussi résistant et percutant que ce métal.

Il disait également que sans Clark, rien de tout ça ne serait arrivé. Il ne voulait pas non plus faire de mal à Clark. Il disait que Clark était comme lui et qu’ils n’étaient pas comme eux. Il devait surement faire référence aux humains n’étant pas affectés par cette pluie de météorite. Il confondait également Clark à un frère et qu’ils devraient s’entraider. Il disait que cette pierre venue de l’espace était le fruit des changements survenus et il ne voulait pas que Clark l’empêche de prendre cette pierre pour l’étudier. Il voulait comprendre comment ce changement était survenu.


- Je ne suis pas ici pour me trouver un surnom ou pour vous aider à mettre la main sur la pierre. Elle a causé beaucoup plus de mal que de bien en infectant la population car beaucoup de personnes n’étaient pas prêtes à recevoir ce genre de don.


En effet, posséder un don était une chose très compliquée à gérer, Clark en avait souffert toute sa jeunesse et encore maintenant. Il y a des moments, il aurait voulu être normal pour mener une vie comme tout adolescent.

- Je ne peux pas vous laisser étudier la Kryptonite. Vous risquez d’utiliser ce que vous avez découvert à des fins nuisibles et causer plus de tord que vous ne le faites déjà maintenant. Mais il n’est jamais trop tard pour vous racheter. Vous pouvez contrôler vos pulsions et utiliser vos pouvoirs pour faire le bien et non commettre un vol pour mettre la main sur un objet.

Clark était toujours prêt à tendre la main et ce, quoi qu’il pouvait arriver. Tout le monde avait le droit à la rédemption. Il ne bougeait pas, posant rapidement son regard sur la fine lueur verte un peu plus loin. Visiblement, l’inconnu n’avait pas vu que la Kryptonite était dans cette pièce et sous les décombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Ven 22 Juil - 0:03

Les deux hommes se faisaient face. Elementa, toujours secouer de leur dernier affrontement, se tenait debout, certes moins fier qu'au début de leur rencontre, mais au moins il faisait face. La bataille des mots venait de commencer. L'eau venait de s'arrêter de tomber et une le sol était couvert d'une fine pellicule d'eau.

- Mes pulsions ?! Je crois que c'est à ton tour de manquer de jugement... Tu crois vraiment que j'obéis à des pulsions dévastatrices, trahissant un manque flagrant de self-contrôle ?

A une époque se fut le cas... Une époque sombre, une époque où j'étais perdu... complètement perdu... A cet époque je vagabondai... allant là où mon instinct me conduisait... Mais cette époque est loin derrière moi... C'était avant... Avant que je ne me rends compte de la voix que mes capacités ouvraient. Je ne parle pas de voler, ni rien dans ce genre, non.

La Kryptonite à changée nos vies ! Et certainement de beaucoup d'autres... On ne peut rien faire pour les gens qui ne pouvaient supporter ces changements... Mais en étudiant cette pierre... En comprenant comment le processus s'effectue... Alors nous pouvons éviter que cela ne se reproduise !


Alors qu'il était en train d'argumenter, Elemental se laissait aller à faire des gestes, pour accompagner ses paroles. Des gestes qui l'amenaient à faire aller son regard ici et là. Alors qu'il regardait sans véritable attention un tas de gravât proche de lui, il fut immédiatement intrigué les reflets vert, très faibles, qui s'échappaient de l'un des amas. Il feint alors de ne rien avoir vu et continua de parler.

Comment ne l'avait-il pas remarquer avant ! L'objet de sa visite se trouvait à quelques mètres à peine de lui... Il était tenté de s'emparer de la pierre, mais « l'homme d'acier » risquait de l'en empêcher, et cela avant même qu'Elemental ai bouger d'un pas. Il ne pouvait pas tenter une attaque frontale... mais son énergie était suffisante pour tenter quelque chose... de sournois et totalement indétectable sur le moment. Sans fermer les yeux et tout en continuant à parler, il se concentra.


- Tu vois l'ami,je sais pertinemment que je n'arriverai pas à te convaincre. Toi et moi, nous nous ressemblons plus que tu ne le crois. Tu vois en moi, l'âme perdu et en souffrance... Victime d'un pouvoir trop fort pour lui et qui le pousse à agir d'une certaine façon...

Moi je vois en toi un être exceptionnel et extra-ordinaire... Mais qui n'a pas encore pris conscience de sa destinée et du rôle important qu'il va devoir jouer...

Mais dans toux les cas, nous sommes deux êtres hors du commun, qui sont animés par la même détermination et la même force d'esprit... Mais deux êtres aux objectifs et à la vision du monde différentes. Saches, que je suis vraiment désolé.

Comme je l'ai dis, je n'arriverai pas à te convaincre... Et tu n'arrivera pas à me convaincre... Je suis venu chercher cette pierre... Et je repartirai avec...


Plusieurs plantes vertes et des fleurs, naturelles, étaient disposées dans la pièces afin de servir de décoration. Toutes avaient été trempées par le système anti-feu du musée. Mais alors que les deux hommes se faisaient face et qu'Elemental parlait, de manière très discrète, l'eau sur les feuilles et dans la terre des plantes et des fleurs disparaissait...

Plus les secondes passaient et plus la végétation était en train de sécher... De s'assécher. Plus le temps passait, et plus le feuilles et certaines plantes vertes, qui se dressaient fièrement, commençaient à se recroqueviller sur elle-même... Certaines fleurs commençaient à perdre leur pétales... Un tel phénomène ne pouvait se produire que dans de rares cas, tel une maladie contracté par le végétal, ou forte chaleur, un manque d'eau... ou une absence d'oxygène. Dans la plus grande discrétion, le plus grand calme et sans signes particuliers, l'oxygène à proximité et autour des deux jeunes gens étaient en train de disparaître...
Revenir en haut Aller en bas
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Ven 22 Juil - 11:49

Il demandait à Clark si ce dernier pensait que ceci, toute cette histoire faisait partie d’un manque flagrant de self-control. A première vue oui, mais cet individu semblait le nier, ce qui était encore plus grave. Il disait qu’à une époque, c’était bel et bien le cas mais que cette époque était bel et bien derrière lui, car il avait découvert la voie que lui offraient ses capacités. La Kryptonite avait changé leurs vies et beaucoup d’autres. Il disait qu’en comprenant le processus de la Kryptonite, ils pourraient éviter que cela se reproduise. Clark avait des doutes quant à ce genre de parole. De toute façon, ce genre de chose était presque impossible à étudier. Beaucoup de scientifiques s’étaient penchés là-dessus et la Kryptonite agissait aléatoirement sur les personnes. Certains n’étaient pas affectés, d’autres si, c’était comme cela.

Clark observait également les gestes qu’ils faisaient car son pouvoir semblait être commandé par certains gestes. Cependant, il ne savait pas lesquels. Il se demandait si ces derniers étaient pour le distraire ou alors s’il préparait quelque chose. Il disait à nouveau qu’ils se ressemblaient et que Clark voyait en cet homme quelqu’un victime de ses pouvoirs. Mais cet individu voyait en Clark quelqu’un d’exceptionnel qui n’avait pas encore pris conscience de sa destinée. Il se trompait là-dessus, Clark savait très bien ce qu’il devait faire, d’ailleurs, c’était l’une des raisons de pourquoi il était présent dans ce musée. Il disait qu’ils étaient tout deux animés par des convictions mais que les objectifs et la vision du monde étaient différents. Il terminait en disant qu’il repartirait avec cette pierre.


- Il est impossible de contrôler les effets de la Kryptonite. Si tu comptes repartir avec, je t’en empêcherai, s’il faut, je détruirai cette pierre.

Clark n’avait pas bougé, ne voulant pas montrer son point faible pour que l’individu en profite. Il savait très bien que la Kryptonite agirait sur lui au moindre pas qu’il faisait vers l’avant. Il le sentait déjà en lui qu’il était déjà plus loin que la limite, mais il avait encore toutes ses capacités. Il pouvait aussi la détruire se disait-il. Mais pour cela, il fallait que cette pierre soit à sa vue car il fallait être très précis. L’individu ne bougeait pas, il semblait également concentré et il ne parlait plus. Que faisait-il ? Préparait-il quelque chose ? Clark ne voyait rien du tout, pas de flammes, ni de mini tornade dans le coin. Cependant, il semblait sentir quelque chose arriver.

Il tournait les yeux pour voir s’il se passait quelque chose mais à part des débris de murs et de verres un peu partout, il n’y avait pas grand-chose. Cependant, il remarqua une chose curieuse, il s’agissait des plantes. Les plantes semblaient se dessécher d’elles-mêmes mais pourquoi ? Il savait, il était certain que c’était en réponse avec le fait que l’individu en face de Kal’El ne bougeait pas. Il devait faire quelque chose mais le dernier fils de Krypton ne semblait rien ressentir, c’était plus subtil que cela. C’est à un moment donné qu’il remarqua que sa respiration était plus rapide et qu’il n’y avait moins d’oxygène qui passaient dans ses poumons. Il savait rester en apnée, mais pas indéfiniment. Il devait arrêter l’individu. Mais s’il se mettait à courir vers lui, les effets de la Kryptonite le stopperaient tout de suite. Non, il avait une autre idée !

Clark regardait cet individu. Ses pupilles eurent un scintillement orangé quelque secondes avant qu’un rayon plus ou moins rouge s’abattit sur l’individu en face de Kryptonien. Il venait d’utiliser sa vision thermique pour brûler son adversaire et l’empêcher de continuer ce qu’il faisait. Il ne l’avait pas fait longtemps pour risquer de le blesser gravement, mais il avait été tout de même touché.


- Arrête tout cela, tes convictions sont peut être différentes mais elles ne sont pas justes. Regarde autour de toi, tu es obligé de voler, de semer la destruction pour arriver à tes fins. Ce n’est pas cela, utiliser ses dons pour faire le bien. Mais on a tous droit à une deuxième chance.

Clark tentait toujours de le résonner mais il semblait être sur la même voie que Lex Luthor qui était très borné. Cet individu semblait être très certain de ses convictions et ces dernières l’aveuglaient, il ne remarquait pas ce qu’il y avait autour de lui. Il était obligé de blessé, de détruire pour arriver à ses fins.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Lun 25 Juil - 14:09

Une légère fumée s'échappait de l'épaule gauche d'Elemental. L'effet fut immédiat, le niveau d'oxygène se rétablit rapidement. Les yeux d'Elemental regardaient la blessure que venait de lui infliger encore une fois celui qu'il surnommait maintenant « l'homme d'acier ».

Il voyait sa peau légèrement brunie et fumante entourée par le trou calciné de son manteau en cuir. Peu à peu, la fumée disparue, la peau se recouvrit d'une fine pellicule d'eau. Une technique apprise lors de son séjour en Inde, qui lui fut enseignée par le vieux sage qui lui permis de maîtriser ses pouvoirs, afin de pouvoir soigner les brûlures.

Le regard du jeune homme avait changé. Un regard grave, les yeux sombres. Il fixa à nouveau son opposant. Il ne faisait même pas attention à ses paroles.


- Maintenant, je suis vraiment énervé...

Le ton utilisé était étonnement calme, serein, ce qui ne présageait rien de bon. Un grande fureur s'empara alors d'Elemental, une fureur qu'il n'avait pas ressentit depuis bien longtemps.... Il agita alors sur bras et ses mains de manière ordonnée.

En quelques secondes, l'eau qui se trouvait à proximité de « l'homme d'acier » commença à tourbillonner. Elemental fit alors un mouvement rapide vers le haut.

Le tourbillon se transforma alors en une colonne d'eau qui s’abattit sur « l'homme d'acier ». Elemental rapprocha alors ses main et commença à faire tourner sa main gauche dans un sens et la main droite dans le sens inverse. L'effet fut immédiat, la masse d'eau qui englobait l'inconnu pris la forme d'une sphère, une sphère parfaite.

L'inconnu flottait en son centre et semblait ballotté par des courants d'eau à l'intérieur de la sphère.

La douleur de ses membres ne semblait plus être ressentit par Elemental, ses yeux témoignant d'une colère sans précédent.

Il fit alors un geste rapide comme s'il donnait une coup de point. La sphère d'eau fut projetée avec célérité a travers les ouvertures faites précédemment. Là, Elemental ferma d'un coup rapide ses points. Quasi instantanément, la sphère d'eau se changea en sphère de glace, emprisonnant ainsi l'inconnu dans une épaisse couche.

La sphère se pose doucement sur le sol du hall d'entrée du musée. Elemental effectua à nouveau en mouvement. Une masse d'eau rempli alors la première ouverture... Lorsque l'eau fut parfaitement jointe au mur fissuré, un mouvement de la main d'Elemental la changea en glace, la même chose se produisit pour la seconde ouverture.

Le temps jouait contre le maître des éléments. Vu les capacités de « l'homme d'acier », il ne tarderai pas à s'affranchir de sa prison de glace, de même les murs de glace qu'il venait de créer le ralentirait à peine... Mais il venait de gagner de précieuse minutes.

Elemental se dirigea vers le tas de gravas qui envoyait des reflets vert.... Il dégagea quelques morceaux... Et se releva, une pierre verte à la main... Son coeur était vraiment au bord de la rupture... La colère commençait à baisser... Signe qu'il était temps de partir.

Il ordonna alors à l'eau de se transformer en vapeur, qui se propagea dans toute la pièce. Il espérait ainsi que cet épais brouillard lui permettrais quitter le musée, le cachant de l'inconnu, qui se libérerai rapidement, mais aussi des forces de polices, dont les sirènes commençaient déjà à raisonner dans les rues proches du musée.

Elemental mis la cryptonite dans un sac noir, qu'il mis dans une poche intérieur de son manteau et se dirigea vers l'une des fenêtres de la pièce, les douleurs commençant a se faire ressentir.




Revenir en haut Aller en bas
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Mar 26 Juil - 17:44

Il était énervé disait-il. Il avait tout tenté pour se débarrasser de Clark Kent mais sans façon, il avait toujours réussi à s’en sortir et à empêcher cet individu de s’emparer du fragment de météorite. Clark vit quelque chose se passer autour de lui. De l’eau était entrain de bouger, de faire des mouvements bien précis pour former ensuite une grande colonne d’eau. Cette colonne d’eau ne se fit pas prier et s’abattit sur Clark. C’est alors que, grâce à des mouvements de l’inconnu, la colonne d’eau se transforma en une sphère qui semblait parfaite. A l’intérieur, Clark était prisonnier et tentait de s’échapper mais à l’intérieur, les courants d’eau étaient tels qu’il était impossible pour qu’il puisse se sortir de là.

Clark sentit la sphère bouger brusquement pour reculer un peu plus loin de l’individu et ensuite, les courants semblaient se calmer mais la température était entrain de chuter à une vitesse vertigineuse. Peu à peu, cette sphère de glace commença à se solidifier pour devenir une boule de glace parfaite dans laquelle était tenue Clark qui ne pouvait plus bouger. Tout semblait figé autour de lui. Les pupilles de Clark passèrent à l’orange et il utilisa sa vision thermique pour faire fondre la glace devant lui. La température augmentait petit à petit et le dernier fils de Krypton sentit qu’il pouvait enfin bouger ses bras. Il détruisit la glace et la sphère parfaite se fit réduire en petits morceaux de glace. Clark regarda autour de lui et vit que la pièce où il était avant était protégée par un mur de glace. Il s’approcha et frappa ce mur pour le détruire.

Il s’avança dans la pièce mais il ne voyait rien. Il avait surement transformé l’eau présente dans la pièce en vapeur pour lui permettre de s’enfuir. Clark n’avait pas le choix, il ne pouvait pas le laisse s’en sortir comme cela. Cet individu risquait d’utiliser la Kryptonite à des mauvaises fins. Clark se concentra et utilisa sa vision à Rayon-X pour cartographier l’endroit afin de remarquer du mouvement. Le dernier fils de Krypton vit que l’individu tentait de s’échapper par une fenêtre qui donnait sur l’extérieur.

Clark fit demi-tour et utilisa sa super-vitesse pour sortir du musée et de se rapprocher de cette fenêtre par l’extérieur et ainsi surprendre l’individu à son propre jeu. Il sortit du musée et courra vers la fenêtre. Il voyait l’individu arriver au sol de manière très lente car lui était très rapide. Il s’approcha donc de l’individu et il le frappa en plein ventre pour le projeter vers l’avant. Il fut arrêté une vingtaine de mètre par une voiture à l’arrêt. Clark venait de stopper sa course et se rapprochait de l’individu qui semblait un peu sonné vu le choc.

Cependant, Clark fut interrompu dans sa marche par une énorme douleur qui parcourait tout son corps. Un bruit qu’il connaissait bien émettait. Il venait de voir la lueur verte un peu plus loin. La Kryptonite était au sol à une dizaine de mètres et Clark ressentait les effets sans précédents. Il se retrouva à genou, se tenant le ventre. Il ne savait plus bougé, il était totalement paralysé par les effets de la Kryptonite. Clark posa ses mains au sol et il se retrouva ensuite allongé par terre. Il souffrait. Les effets de la Kryptonite étaient toujours aussi radicaux. Bien entendu l’individu pouvait faire le rapprochement mais il ne pouvait pas nécessairement faire le lien directement car au musée, Clark avait été également affecté par la Kryptonite mais de manière moindre car cette pierre était en partie cachée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Mar 26 Juil - 21:56

La carrosserie de la voiture était devenu comme un second vêtement pour Elemental. Le choc fut tel que le corps de ce dernier s'encastra dans la carrosserie, la déformant violemment. La carlingue épousait parfaitement les lignes du corps d'Elemental.

Le maître des éléments peinait à garder les yeux ouverts. Son souffle avait perdu de sa rapidité, pour adopter un rythme lent, très lent. Comme, il l'avait prévu, « l'homme d'acier » fut rapide à se libérer, mais Elemental avait espérer qu'il ne le soit pas trop... a sa grande déception, l'inconnu ne fut pas empêcher très longtemps.

Elemental s'était laissé surprendre... Alors même qu'il touchait le sol, pour se réceptionner de son évasion par la fenêtre, un coup violent le frappa au ventre. D'ordinaire, un tel coup ne l'aurai que légèrement indisposé, mais il en avait encaissé déjà de nombreux, en plus violent.

Le temps semblait s'écouler lentement... La vue d'Elemental se troublait par intermittence. Il entendait le bruit des sirènes de police au loin. Un bruit qui se rapprochait de plus en plus. Alexander ne devait pas se faire prendre... Il devait partir au plus vite..

C'est avec difficulté et de nombreuses douleurs qu'Elemental réussi à se sortir de de sa coque de carrosserie. Il se mit péniblement debout... Sa veste malheureusement, ne survécu pas... Le choc et les frottements avec la carrosserie avaient raison de son manteau noir, qui resta partiellement en lambeaux. Mise à part les douleurs et les courbatures qui étaient devenus plus que nombreuses, Elemental sentait que quelque chose manquait...

Il porta donc sa main sur le dessus de sa veste, là où il avait mis plutôt le sac contenant la cryptonite. Voilà ce qu'il manquait ! Elemental commença alors à regarder tout autour de lui, cherchant avec attention le pierre verte. Une autre chose le dérangeait, l'inconnu n'avait encore rien prononcé, aucunes mises en gardes, ni aucunes remontrances... Rien.

Son regard se posa enfin sur la pierre tant convoitée. Alors qu'il venait de faire un pas en sa direction, Elemental remarqua alors le jeune inconnu qui s'opposait depuis lors à lui. Il était allongé, face contre terre... Elemental était perplexe, son regard interrogateur et soucieux. Il regardait attentivement son adversaire, son visage tremblent et devenant de plus en plus en sueur.

Les forces de police étaient maintenant au bout de la rue et se déplaçaient rapidement vers leur position.

Elemental était épuisé... Mais, l'inconnu et lui était semblable... Tous deux avaient des capacités hors du commun... Un argument suffisant pour Elemental, pour justifier une entraide. Elemental leva les yeux vers le ciel... Il avait plus toute la journée, et même si celle-ci ne tombait plus, les nuages épais continuaient de recouvrir la ville. Lentement, il leva sa main vers les nuages.

C'est alors que les nuages commencèrent à descendre vers Elemental. Une fois à proximité, il effectua un mouvement circulaire avec sa main. Immédiatement, la brume envahis toute la zone du musée... Une brume épaisse que les rayons de lumières traversaient à peine. Elemental s'approcha alors de la pierre et la pris dans sa main, puis il s'approcha, avec une certaine rapidité, de « l'homme d'acier ».

Elemental constata étrangement, que plus il s'approchait et plus le mal qui s'était emparé de son adversaire s'amplifiait et s'aggravait. Il avait toujours la cryptonite à la main et se mit au dessus de l'inconnun dont le visage affichait clairement la douleur.


- Ne t'inquiètes pas l'ami... Je ne vais pas te laisser là...

N'ayant plus de poche où mettre la cryptonite, Elemental la garda dans sa main gauche. Il pris le bras de l'inconnu avec sa main droite, et commença à le tirer vers une ruelle non loin de là... La jeune homme s'était mis à crier de douleur... Elemental ne comprenait pas pourquoi, ni quel mal avait pu l'atteindre. Il savait que ça ne pouvait pas être lui, toutes ses tentatives avaient échoué jusque là...

Des rayons bleus, rouges, blancs et oranges commençaient à se refléter dans la brume... Les forces de police étaient arrivées et déjà des hommes commençaient à explorer la zones avec des lampes torches.

Elemental redoubla d'efforts pour tirer son semblable vers la ruelle où ils finirent par arriver. Là, Elemental lâcha l'inconnu et s'éloigna de lui de deux mètres... Il regardait la douleur toujours présente...


- La brume ne se dissipera pendant un moment... Reste caché ici le temps que la zone soit libre...

Tu est un brave l'ami... Tu es puissant et presque invincible... J'espère sincèrement que nous nous retrouverons un jour...


Elemental disparut alors dans un nuage de brume... Il consacra ses dernières forces a créer dans courants d'air puissants lui permettant de se déplacer rapidement et de faire de sauter plus haut...


Revenir en haut Aller en bas
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   Mer 27 Juil - 17:12

Clark levait les yeux vers la Kryptonite qui était à quelques mètres mais dont les effets étaient déjà trop néfastes pour lui, le rendant encore plus vulnérable qu’un humain ordinaire. Il ne pouvait plus bouger, la douleur était entrain de l’envahir, il se tenait le ventre, essayant de bouger un peu mais ce n’était que des gestes saccadés et qui ne lui permettaient pas de faire grand-chose d’autre qu’agoniser. Clark était toujours au sol et vit que le jeune homme qui était l’individu masqué se rapprocher et prendre la Kryptonite.

Clark pouvait entendre les sirènes de police se rapprocher de plus en plus et ils se poseraient surement des questions s’ils voyaient le dernier fils de Krypton allongé par terre. L’individu se rapprocha de Clark et la Kryptonite faisait encore plus effet. Il souffrait de plus en plus, ne pouvant plus du tout bouger, de la sueur emplissait son front et la peau de sa main commençait à se craqueler d’une lueur verte. La douleur était complète lorsque l’individu lui disait qu’il n’allait pas le laisser là.

Clark sentit son corps se faire soulever. Il tourna la tête et vit que c’était l’individu qui le portait pour l’emmener dans une ruelle un peu plus loin. Clark était à peine conscient en ce moment et il avait du mal à se faire à l’idée que l’individu était entrain de l’éloigner des policiers qui étaient entrain d’arriver. Ses paupières étaient lourdes et ses membres étaient également lourds. Il n’arrivait plus à rien bouger. Clark se retrouva quelques secondes plus tard par terre, fermant les yeux de douleur. Il les ouvrit pour regarder l’inconnu qui s’était éloigné de deux mètres mais ce n’était pas suffisant pour empêcher Clark de souffrir.

L’individu disait que la brume ne se dissiperait pas avant quelques temps, camouflant ainsi le fils de Jor’El pendant un certain temps. Il lui conseilla de rester là et d’attendre que les policiers s’éloignent avant de partir. Avant de quitter la vue de Clark, l’individu venait de dire qu’il était brave, puissant et presque invincible. Il espérait le rencontrer à nouveau. L’individu s’éloigna jusqu’à quitter de vue Clark Kent. Peu à peu, Clark retrouva ses esprits. Il était encore sonné c’était vrai mais ça commençait à aller mieux. Il se retrouva à genou, les deux mains au sol et il passa une main sur son visage. Il se leva en titubant un peu, il se colla au mur et passa ses deux mains sur son visage. La Kryptonite lui faisait toujours cet effet là et c’était même très violent lorsqu’il était proche de cette dernière.

Clark retrouva tout ses esprits. Il marcha calmement vers la rue principale où il était au sol il y a quelques minutes et vit que la brume était toujours présente. Cependant, aucune trace de l’individu. Il s’était surement éclipsé Dieu sait où. Clark regardait par l’entrée de musée et il y avait pas mal de force de police. Ces derniers devaient surement constater tout les dégâts causés par Clark et cet individu masqué. D’ailleurs, cet individu avait vu le visage de Clark mais il ne savait pas qu’il était. C’était un bon point. Kal’El utilisa donc sa super-vitesse pour s’éclipser et rentrer chez lui, à Smallville... Lana devait surement déjà dormir à cette heure-ci. Il n’avait pas prévu de rester aussi longtemps à Métropolis mais finalement, il avait bien fait.


Fin du Rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Museum]La nuit est calme...Trop calme...[PV Clark Kent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Smallville Universe :: Les archives :: Les archives du Daily Planet-