Forum RPG sur la série Smallville et son univers.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une main de fer dans un gant de velours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Une main de fer dans un gant de velours   Mer 22 Juin - 21:50

Arwen marchait dans les rues de Métropolis, les mains dans les poches de son jean, la tête dans les nuages, un air rêveur sur son visage. C'était un dimanche, il n'avait donc pas de cours à donner à l'Université, il profitait de cette belle journée ensoleillée pour se balader en ville, il aimait beaucoup cet endroit, c'était paisible et reposant. Il contemplait les différentes vitrines des magasins, qui étaient fermés en ce deuxième jour de week-end, quand quelque chose capta soudainement son attention. Il pouvait voir à travers la vitre d'une boutique une silhouette noire en train de récupérer des articles pour les mettre dans un sac qu'elle avait à la main. Un cambrioleur ? En pleine journée ? Voulant en avoir le coeur net, Arwen s'approcha de la porte d'entrée du magasin et, sans toucher la poignée, tenta l'ouvrir à l'aide de son pouvoir. Il s'aperçut que cette dernière n'était pas verrouillée et que la serrure avait été forcée. C'était bel et bien un cambriolage. Il entra en silence et referma la porte derrière lui sans la toucher, utilisant toujours son pouvoir pour ne pas laisser ses empreintes sur celle-ci. Il fouilla dans une des poches de sa veste pour en sortir des gants et une cagoule afin de dissimuler ses traits puis il alla à la rencontre du cambrioleur qui n'avait pas encore remarqué sa présence dans la boutique.

Alors on fait les soldes ? Fit-il avec un ton amusé.

Le voleur sursauta en l'entendant et dégaina son revolver pour tirer vivement sur Arwen. La balle n'atteint pas ce dernier qui avait tendu la main pour l'arrêter en plein vol avec son pouvoir et, lâchant ensuite sa concentration, celle-ci tomba sur le sol avec un petit bruit métallique.


Tu es trop jeune pour jouer avec ceci. Dit encore Arwen en arrachant l'arme des mains du criminel avec l'aide de son pouvoir et l'envoyant un peu plus loin dans la pièce. Profitant de la surprise de son adversaire, il s’élança et lui envoya un coup de poing de la figure pour l’assommer. Il fit ensuite venir une chaise à lui et, à l'aide d'une corde, il ligota le cambrioleur dessus en faisant des noeuds très solides. Arwen passa ensuite un coup de fil à la police, en prenant soin de masquer sa voix, pour signaler un cambriolage puis il quitta le magasin aussi silencieusement qu'il était entré.

De retour dans la rue, il ôta son ''déguisement'' et rangea le tout dans sa veste avant de reprendre tranquillement sa route. Il avait encore utilisé ses pouvoirs pour faire une bonne action et, à chaque fois qu'il le faisait, il se sentait en paix avec lui-même, comme si inconsciemment il savait qu'un jour ses bonnes actions seraient reconnues à travers le monde entier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Jeu 23 Juin - 17:38

La journée était ensoleillée. Une très belle journée en perspective. Ce soleil jaune réchauffait la planète avec une telle tendresse que les êtres humains y trouvaient leurs comptes. Kara était fascinée par ce soleil jaune puisque ce n’était pas le même soleil que sur Krypton. La couleur, la texture, la composition des deux soleils étaient totalement différentes. L’un des deux permettait aux Kryptoniens de posséder des pouvoirs qui normalement, ne se manifestaient pas sur Krypton.

La jeune femme était à la ferme des Kent. C’était vide aujourd’hui, plus vide que jamais. Clark était à Métropolis ainsi que Lana, qui était à la Fondation Isis. La jeune blonde se retrouvait donc livrée à elle-même. Mais aujourd’hui, elle avait envie de bouger, elle n’avait pas envie de rester à la ferme. Elle avait déjà aidée son cousin ce matin à faire les tâches quotidiennes mais cette après-midi, elle avait envie d’aller faire un tour à cette ville qui attirait tant de personnes.

Oh et puis, elle réfléchissait, elle réfléchissait mais elle se disait que ça n’allait pas se faire tout seul ! Elle descendit les escaliers de la grange pour rentrer dans la maison. Elle alla se préparer et sortit de la maison ensuite. Elle prit son envol en direction de Métropolis. Il fallait évidemment quelques secondes en plus pour atteindre la ville puisqu’elle était plus éloignée que Smallville. La fille de Zor’El se posa en ville, dans une des nombreuses ruelles qui ne semblaient pas fréquentées. Du moins, celle où venait de se poser Kara ne l’était pas à cet instant. Elle remit ses vêtements en place, ses cheveux également car oui, elle venait tout de même de prendre un petit coup de vent !

Elle sortit de la ruelle, les mains dans les poches et elle se mit à marcher. D’où elle était, elle pouvait voir le building du Daily Planet. Ce bâtiment était très reconnaissable avec la planète à son extrémité. A côté, Kara observait le bâtiment de Luthorcorp. Des souvenirs venaient de se raviver en elle. La Kryptonienne se souvenait bien que son premier acte sur cette planète avait été de sauver Lex Luthor, un humain et le fils du patron de cette entreprise. Elle savait que Lex n’était pas toujours quelqu’un avec de bonnes intentions et qu’elle devait se méfier de lui car il voudrait découvrir qui était cette mystérieuse âme qui l’avait sauvé. La jeune femme regardait les vitrines, tout en repensant à tout cela.

Visiblement, puisque Kara repensait à quelque chose et qu’elle marchait en même temps, elle ne faisait pas vraiment attention à ce qui l’entourait. Elle venait de prendre un tournant puisque la rue changeait d’axe et elle venait de percuter quelqu’un à l’instant. Kara tituba quelques instants avant de reprendre ses esprits. Visiblement, marcher en ville n’était pas encore son fort ! Elle préférait voler... Mais si elle voulait découvrir la ville, c’était par ce moyen là qu’elle devait le faire.


- Je suis désolée... Je suis maladroite. La ville, c’est nouveau pour moi !

C’était sa seule excuse ! Elle n’en avait pas d’autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Jeu 23 Juin - 18:22

Arwen, après avoir fait sa bonne action, recommençait à marcher tranquillement en ville, observant les différentes vitrines des magasins avec curiosité. Il fut tellement absorbé par sa contemplation qu'il ne vit pas la jeune femme blonde qui arriva dans l'autre sens et il s'en rendit seulement compte lorsqu'elle le percuta de plein fouet.

Ouch ! >_< Fit-il sous le choc et manquant de tomber à la renverse.

Le jeune homme, tout en reprenant son équilibre, eut l'impression d'être entré droit contre un mur et il se frotta douloureusement le bras, là où il s'était cogné, en levant les yeux vers la personne qui se trouvait en face de lui, l'entendant alors s'excuser. En voyant à qui il avait affaire, il sourit amicalement à son interlocutrice avant de répondre doucement :


Ce n'est rien, cela arrive à tout le monde de ne pas regarder où on va.

Arwen regarda un peu mieux sa nouvelle rencontre et il vit qu'elle semblait bien jeune, elle devait avoir environ 17 ans ou un âge proche, était-elle une de ses étudiantes à l'Université ? Il ne souvenait pas de l'avoir déjà vue auparavant, ça il en était certain, mais il se rappela alors brusquement des propos qu'elle l'avait dit à l'instant.

La ville c'est nouveau pour vous ? Vous n'êtes pas d'ici ? Bienvenue à Métropolis dans ce cas. Je m'appelle Arwen Lors. Dit-il alors en tendant sa main pour la saluer chaleureusement, heureux de faire la connaissance d'une nouvelle personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Sam 25 Juin - 10:18

Kara reprenait doucement ses esprits. Décidemment, la ville n’était pas vraiment pour elle ! Fallait qu’elle s’habitue. Tout ce monde à éviter était un véritable challenge pour elle. La jeune Kryptonienne était tellement absorbée par les vitrines, le paysage de la ville qu’elle ne regardait jamais où elle marchait et ça lui valait à chaque fois des tours ! Heureusement, aujourd’hui, elle semblait être tombée sur une personne qui ne réprimandait pas sa maladresse. Après tout, il y avait des personnes agréables à rencontrer, dans cette ville.

- Merci...

Un petit merci tout à fait normal à placer dans la conversation. Après tout, c’était elle qui venait de percuter son interlocuteur et non l’inverse. Elle fit un sourire d’ailleurs, pour essayer de se justifier. Il lui demandait d’où elle venait alors si la ville était quelque chose de nouveau pour elle. Il souhaita également la bienvenue à la jeune Kent et se présenta sous son nom d’Arwen Lors. Elle lui sourit en le regardant dans les yeux.

- Oui, je suis nouvelle dans le coin, en fait, je n’habite pas à Métropolis, je venais juste faire un tour ici !

Après tout, c’était la vérité. Maintenant, fallait-il lui dire d’où elle venait ? Enfin, par là, elle entendait bien de la Ferme des Kent et non d’autre part. Elle lui souriait en le regardant et elle se décida à parler un peu là-dessus.

- Je suis en vacance chez mon cousin à Smallville. Au fait, je m’appelle Kara Kent.

Comme cela, le principal était dit. Elle était bel et bien en « vacance » chez son cousin car officiellement, elle venait du Mississipi et elle était à la ferme des Kent pour une durée indéterminée encore. Elle ne savait pas du tout combien de temps elle allait rester là-bas et où elle irait plus tard. Sa tâche était de protéger Kal’El mais ce dernier n’était pas tout à fait comme Kara aurait du le rencontrer puisque c’était un jeune adulte désormais et non un petit bébé.

- Vous êtes de Métropolis, vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Sam 25 Juin - 11:32

Arwen sourit à la jeune femme qui lui faisait face, il la trouvait plutôt jolie avec ses yeux bleus et ses cheveux blonds, il se demandait bien d'où elle venait. Il hocha doucement la tête, comme pour lui dire que ce n'était rien, lorsqu'il l'entendit dire ''Merci...'' et son sourire s’agrandit en la voyant sourire à son tour. Il l'écouta dire qu'elle était nouvelle dans le coin, qu'elle n'habitait pas Métropolis et qu'elle venait juste faire un tour par ici. Cela il l'avait bien compris et il fut content qu'elle lui donne plus de détails par la suite en lui disant qu'elle était en vacances chez son cousin à Smallville. Smallville ? C'était une petite ville à une centaine de kilomètres de là, non ? Et enfin il entendit son nom : Kara Kent.

Enchanté de vous connaître, Kara. Répondit-il, toujours avec un sourire.

Arwen écouta ensuite la question de son interlocutrice, qui lui demandait alors s'il était originaire de Métropolis, et il secoua doucement la tête par la négative en disant :


Non ma ville natale est Central City mais je vis ici désormais, je suis Professeur de Technologie à l'Université.

Tout en massant doucement avec la main droite sa nuque, encore un peu endolorie par le choc de la collision provoquée par la jeune femme quelques minutes plus tôt, il regarda Kara dans ses yeux bleus un bref instant en silence puis il lui demanda avec un air curieux et intrigué :

Vous dites que vous êtes en vacances ? Que faites-vous donc dans la vie ? Vous semblez bien jeune pour avoir déjà un emploi, j'avoue que je vous pensais étudiante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Dim 26 Juin - 17:34

Arwen, l’interlocuteur de Kara Kent était enchanté de la connaître. D’ailleurs, elle en était de même. Cette personne semblait très gentille et c’était agréable de rencontre de telle personne en ville. Après tout, il n’y avait pas que des personnes chaleureuses dans le coin, il fallait de tout pour faire un monde ! Disons que c’était partout pareil... Elle repensait à Krypton en disant qu’il y avait des personnes agréables et d’autres malfaisantes... Il y avait de tout !
Concernant la question de la jeune femme, son interlocuteur ne provenait pas de Métropolis mais de Central City. Tiens, une autre grande ville peut être ? Kara ne la connaissait pas. En tout cas, Clark ne lui en avait pas parlé. Après tout, elle ne connaissait que Smallville et Métropolis en gros, dans la région ou même sur cette planète. Elle ne s’était pas vraiment renseignée sur tout ce qui l’entourait. Il disait par contre, qu’il vivait ici maintenant et qu’il était professeur de Technologie à l’Université. La jeune blonde avait donc faire à un professeur. C’était le premier qu’elle rencontrait sur cette planète d’ailleurs ! Il avait l’air gentil pour l’un membre de ce corps de métier.


- Vous êtes professeur ?

Kara sourit en voyant qu’il se massait un peu le cou à cause du choc il y a maintenant quelques minutes. C’est vrai qu’il avait surement rencontré un obstacle plus dur que la normale. Après tout, Kara était bel et bien une jeune fille, mais pas aussi fragile que ces dernières. Disons qu’elle avait un petit plus ! Ensuite, c’était au tour du professeur de poser des questions. Il lui disait qu’elle était en vacance mais qu’elle semblait bien jeune pour avoir un emploi. Kara avait plutôt la tête d’une étudiante. Il est vrai que la fille de Zor’El était jeune mais en réalité, si elle n’était pas restée coincée dix-huit ans dans son vaisseau, elle était certaine qu’elle serait plus âgée que son interlocuteur.

- Disons que je n’ai jamais été douée pour l’école ! J’enchaine les petits boulots ! Le matin j’aide mon cousin à la ferme et je travaille à mi-temps dans un petit café à Smallville.

Elle souriait. Kara était bel et bien une employée dans un des cafés de Smallville, ça faisait parti de sa couverture après tout. Elle n’avait rien à faire à l’école, elle n’avait pas la même culture que sur la Terre et donc, elle serait surement larguée par les cours ! Du coup, son job lui convenait parfaitement !

- Marchons un peu, disons qu’on va gêner les piétons à rester planter là !

Elle fit un sourire et elle se mit à côté de son interlocuteur et commença à mettre un pied devant l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Mer 29 Juin - 8:06

Arwen sourit à son interlocutrice et il hocha doucement la tête par l'affirmative lorsqu'elle lui demanda s'il était professeur.

Oui je suis professeur et j'avoue beaucoup aimer mon travail. Répondit-il avec un sourire.

Il la vit sourire tandis qu'il se massait le cou et il comprit qu'elle était plutôt amusée par la situation, ce qui lui fit aussitôt rendre ce sourire, il était content de faire sa connaissance, il la trouvait très sympathique. Il l'écouta ensuite dire qu'elle n'avait jamais été douée à l'école, qu'elle enchainait les petits boulots, en précisant qu'elle aidait son cousin à la ferme et qu'elle travaillait à mi-temps dans un petit café à Smallville.


C'est dommage que vous ne soyez pas très douée pour les cours car c'est toujours très intéressant d'apprendre des nouvelles choses, quelle qu'elles soient. Fit-il avec un air amical.

L'entendant ensuite proposer de marcher un peu afin d'éviter de gêner les piétons, il hocha de nouveau la tête par l'affirmative et il lui emboita le pas, les mains dans les poches de sa veste.


Bien sûr, faisons donc un bout de route ensemble. Qu'est-ce qui vous amène à Métropolis ? Le tourisme ? La curiosité de la ville ? Autre chose ?

Arwen était curieux de connaître un peu plus sa nouvelle connaissance et il espérait sincèrement qu'il ne l'ennuyait pas avec ses questions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Mer 29 Juin - 14:12

Kara écouta le professeur. Ce dernier disait qu’il aimait bien son travail et c’était un point positif pour lui après tout ! Toute personne aspirait à aimer son travail et lui, il était dans le bon. Après tout, ce travail, il le ferait toute sa vie et donc, il valait mieux qu’il aime ce qu’il fait. Mais il est vrai que comme ça, Kara ne savait pas vraiment en quoi consistait un professeur de technologie et elle avait peur de poser la question sous peine d’éveiller les soupçons, c’était encore une chose qu’elle avait oubliée de demander à Clark. Mais bon, ça ne lui avait pas traversée l’esprit de toute façon. Ca sera pour la prochaine fois.

- Tant mieux, il faut aimer son travail !

Arwen disait que c’était dommage qu’elle n’était pas douée pour les cours car c’était intéressant d’apprendre de nouvelles choses. Ah oui, c’était sûr. Disons que Kara Kent connaissait pas mal de choses mais pas les choses de cette planète, plutôt celle qui s’appelait Krypton. Mais bon, elle n’allait pas lâcher ça en pleine conversation, non, il ne fallait pas. Elle aimait bien apprendre pour pouvoir s’intégrer sur cette planète et c’était ce qu’elle faisait constamment. Elle avait sa mémoire Kryptonienne qui lui permettait de ne pas oublier la plus part des choses, ce qui facilitait l’apprentissage.

- C’est vrai, mais disons que même à l’extérieur, on apprend des choses.

Ils commençaient donc à marcher. Le professeur de technologie demandait à la cousine de Ka’El si elle venait à Métropolis pour la curiosité, pour le tourisme ou encore autre chose. Ah oui, elle ne l’avait pas dit cela. Elle fit un sourire à Arwen avant de répondre.

- Je suis curieuse et donc je suis venue ici pour découvrir la ville. On peut appeler ça du tourisme mais en même temps, la curiosité de la ville ! Mon cousin Clark m’a dit qu’il y avait des chouettes choses à voir ici.

Elle le regarda dans les yeux, en tournant de temps en temps la tête pour ne pas renverser à nouveau quelqu’un. Il posait beaucoup de questions à Kara et ça avait donc de lui plaire car elle se rendait compte qu’elle intéressait le professeur et qu’il voulait en savoir plus sur elle. La curiosité humaine fascinait la jeune fille et puis, ça montrait qu’ils pouvaient bien s’entendre tout les deux !


- Et vous, vous n’avez pas cours à cette heure-ci ? D’ailleurs, je ne suis pas encore passée près de l’Université, c’est loin d’ici ?

Pourquoi pas demander après tout ? Elle n’avait pas encore vue l’Université de Métropolis de ses propres yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Mer 29 Juin - 16:42

Arwen eut un sourire amusé en entendant Kara dire qu'on apprenait également des choses à l'extérieur et il hocha lentement la tête en disant doucement :

Oui c'est vrai...

Il marcha tranquillement dans les rues de Métropolis aux côtés de la jeune femme blonde et il écouta attentivement ce qu'elle lui disait. C'était donc par curiosité surtout qu'elle était là, pour découvrir la ville et que son cousin, Clark, lui avait dit qu'il y avait des choses sympas à voir dans le coin. Arwen remarqua que son interlocutrice le regardait souvent dans les yeux et il sourit à chaque fois que son regard croisait le sien. Plus il passait du temps en sa compagnie et plus il l'appréciait. Il s'arrêta brusquement de marcher en entendant les dernières questions de Kara et il l'observa attentivement, cherchant là un signe de plaisanterie mais il n'en trouva pas. Il haussa alors un sourcil, intrigué, et il demanda :

Il n'y a pas de dimanche à Smallville ?

Il lui fit ensuite un grand sourire, taquin, et il reprit sa marche, les mains de nouveau dans ses poches, tout en ajoutant d'une voix rassurante :

Travailler à la ferme avec votre cousin doit vous faire perdre la notion des jours de la semaine on dirait bien. Nous sommes dimanche aujourd'hui, c'est un jour de repos donc pas de cours.

Il leva la tête pour contempler le ciel bleu sans nuages et il dit encore :

C'est un temps magnifique pour une balade et l'Université est à environ 2 kilomètres au Nord, vous désirez aller jusqu'à là-bas ou bien préférez-vous plutôt visiter la ville ?

Arwen reposa son regard sur Kara et il lui sourit, attendant tranquillement la réponse de cette dernière à sa question...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Jeu 30 Juin - 17:03

Le professeur de technologie confirmait les dires de la jeune femme. En effet, on pouvait également apprendre des choses à l’extérieur car on se retrouvait dans l’environnement et i y avait tellement de choses à voir. Surtout pour un regard neuf comme Kara qui découvrait ce genre de ville à l’architecture terrienne pour ses toutes premières fois. Enfin, c’était la première fois qu’elle découvrait une ville aussi grande que Métropolis. Elle connaissait Smallville mais c’était beaucoup plus petit qu’ici.

Concernant la question de Kara Kent sur le fait qu’il n’y avait pas cours, Arwen Lors la regardait d’un air bizarre. Et il y avait de quoi. C’était dimanche aujourd’hui. Kara venait de voir la gaffe qu’elle venait de faire ! Elle avait complètement oubliée que c’était aujourd’hui dimanche et qu’il n’y avait pas cours. Elle ne savait pas du tout quoi répondre à cela, elle était complètement perdue et heureusement pour elle, Arwen venait de la rattraper sans le vouloir.


- Heu... Oui, ça doit être ça !

En effet, il venait de dire que le fait de travailler à la ferme faisait perdre à Kara la notion du temps. Elle poussa un soupir intérieur de soulagement car là, elle avait encore failli se dévoiler. Ce n’était pas la première fois aujourd’hui. S’adapter à cette planète n’était pas une chose facile à faire. Là-dessus, elle enviait son cousin qui savait se fondre dans la masse et être un humain comme tous les autres. Kara avait encore du chemin à faire mais elle se dirigeait sur la bonne voie tout de même.

Ensuite, Arwen disait que c’était un temps magnifique pour une balade et que l’Université n’était qu’à deux kilomètres vers le nord. Il demanda alors si elle voulait aller voir l’Université ou simplement visiter la ville. Elle voulait bien aller voir où le professeur travaillait car elle était assez curieuse de voir à quoi cela ressemblait. Elle avait déjà vue le Lycée de Smallville mais l’Université devait surement être plus grande.


- Allons voir l’Université !

Elle fit un sourire à Arwen en continuant à marcher, les mains dans les poches de son jeans. Elle le laissa guider la marche. Après tout, deux kilomètres n’étaient pas si long et de toute façon, Kara avait de l’endurance grâce à sa particularité d’être Kryptonienne, elle ne serait donc surement pas épuisée par cette petite marche. Et puis, sur ces deux kilomètres, il y avait surement des choses à voir après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Ven 1 Juil - 4:00

Arwen, les mains toujours dans ses poches, eut un sourire amusé en écoutant Kara dire ''Heu... Oui, ça doit être ça !'' concernant le fait qu'elle avait oublié que c'était dimanche aujourd'hui et que travailler dans une ferme à Smallville faisait perdre la notion du temps ainsi que des jours de la semaine. La campagne, les fermes et tout ça, ce n'était pas du tout son truc à Arwen, il n'y avait pas assez de technologie à son goût, il préférait la ville avec sa métropole et ses grands magasins. C'était peut-être plus bruyant, et malheureusement plus pollué à cause des véhicules qui y circulaient, mais il se sentait chez lui.

Entendant ensuite la réponse de la jeune femme blonde à sa question, qui disait alors qu'elle voulait voir l'Université plutôt que visiter la ville, Arwen hocha la tête avec un sourire et il bifurqua ses pas vers le Nord, en direction de son lieu de travail.


C'est parti pour l'Université alors.

Ils marchèrent donc tranquillement à travers les rues, Arwen en profitait pour donner des indications à son interlocutrice.

Métropolis est une mégapole similaire à New York ou Chicago et elle est constituée de six quartiers, entourant ''New Troy'', une île comparable à Manhattan. L'immeuble du Daily Planet y est situé, dans ''Planet Square'', tout comme la tour Lexcorp, où se trouvent les bureaux de Lex Luthor. New Troy est séparée des quartiers périphériques par la West River et la Hobb's River. Il y a également le quartier de Bakerline et il existe aussi un quartier déshérité au nord-ouest de Métropolis, nommé Suicide Slum, célèbre pour les aventures du Guardian dans les années 1940. Et enfin, le plus grand parc de Métropolis s'appelle Centennial Park. Nous avons une station de télévision nommée WGBS-TV qui est une filiale de Galaxy Broadcasting System, soit GBS, qui est elle-même une filiale du conglomérat Galaxy Communications. D'ailleurs celle-ci a racheté le Daily Planet en 1971. Et pour terminer, les locaux principaux de S.T.A.R. Labs, un institut de recherche scientifique, sont situés aussi à Métropolis. Un joli petit monde, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Ven 1 Juil - 20:36

Arwen Lors, le professeur de technologie, venait de changer de direction. Au lieu d’aller tout droit, il prit à gauche en direction du Nord visiblement. Il était d’accord avec le fait qu’il voulait bien montrer l’Université à la jeune blonde. Elle le suivait donc, marchant à côté de lui, mains également dans ses poches. Elle regardait un peu partout pour voir les vitrines des magasins, les différentes rues et autres. Et c’est là qu’Arwen décida de faire un petit résumé de la situation de la ville.

Le professeur disait que Métropolis était similaire à New-York en encore Chicago et était composé de six quartiers regroupant « New Troy », similaire à Manhattan. Mais encore « Planet Square » où était situé le Daily Planet. D’ailleurs, ce nom là était familier pour Kara car c’était l’endroit où son cousin allait souvent lorsqu’il venait à Métropolis car il y avait son amie Chloé Sullivan qui l’aidait beaucoup. Il y avait également la tour Luthorcorp qui devait être le siège social des entreprises des Luthor. Bien entendu, le prénom de Lex disait quelque chose à la Kryptonienne car ce dernier était certain que c’était Kara qui l’avait sauvée lors de la destruction du barrage de Smallville. Même si c’était vrai, Kara niait tout du début à la fin, elle ne voulait pas mettre son identité et celle de Clark en péril.

Il y avait encore d’autres quartiers comme Bakerline, Suicide Slum et Centennial Park. Tout ceci formait la grande ville qu’était Métropolis. Il ajoutait ensuite qu’il y avait également une station de télévision mais Kara n’avait pas tellement compris l’histoire des filiales. Pourtant, c’était simple, WGBS-TV avait une filiale qui elle-même avait une autre filiale mais ce n’était pas très simple pour la jeune Kent. Il termina par le fait que Métropolis possédait un institut de recherche scientifique. Kara sourit lorsqu’il disait que c’était un beau petit monde.


- Oui, en effet.

Ils continuaient à marcher et Kara ne pouvait pas s’empêcher de regarder un peu partout pour voir les diverses vitrines mais elle ne savait pas dire dans quel quartier elle était, oh ça non. Elle n’était pas encore à ce point là. Elle avait tout retenue mais elle ne savait pas où elle se trouvait dans tout cela. Elle tourna la tête vers Arwen.

- En dehors des cours, vous faites guide touristique de la ville, c’est bien ça ?

Elle fit un sourire en regardant le professeur avec ses yeux bleus. Après tout, il semblait connaître beaucoup de chose et même une partie de l’histoire de Métropolis. Bref, Kara était bien contente d’être tombée sur Arwen car il lui apprenait pas mal de chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Sam 2 Juil - 13:44

Arwen, qui continuait de marcher tranquillement en direction de l'Université, écouta la dernière question de Kara, qui lui demandait alors s'il faisait guide touristique en dehors des cours, et il éclata de rire, très amusé. Cette jeune femme blonde avait aussi le sens de l'humour, il aimait beaucoup cela.

Ha ! Ha ! Ha ! Elle est bien bonne celle-là ! S'exclama-t-il avec un rire franc et sincère.

Il regarda son interlocutrice et il lui fit un grand sourire, montrant là qu'il avait bien aimé sa blague, puis il lui fit un clin d'oeil d'un air complice en disant d'une voix joyeuse :


J'avoue que j'aime beaucoup partager mes connaissances mais de là à être guide touristique non je ne pense pas, mon métier d'enseignant me convient déjà très bien.

Arwen observa Kara dans les yeux et il lui fit encore un sourire, la présence de cette dernière à ses côtés était très agréable, c'était toujours plaisant de discuter avec des gens sympathiques et ouvert d'esprit comme elle.

En dehors de votre travail à la ferme et au café de Smallville, quels sont donc vos passions ? Avez-vous des loisirs, des passe-temps, Kara ? Demanda-t-il peu après avec curiosité.

Il voulait continuer de discuter avec elle, il cherchait des nouveaux sujets de conversation pour poursuivre la discussion, il désirait aussi connaître mieux la jeune femme blonde afin de voir s'il avait des points communs avec elle et ainsi partager leurs savoirs si jamais ils avaient des divertissements identiques en dehors de leur travail respectif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Dim 3 Juil - 8:47

Kara vit qu’Arwen avait bien apprécié la petite blague de Kara même si c’était une remarque amusante mais elle ne s’attendait pas à ce qu’elle fasse cet effet là chez le professeur de Technologie. Il disait qu’il aimait bien partager ses connaissances mais qu’il n’était pas un guide touristique et que son métier d’enseignant lui convenait très bien. La cousine de Clark sourit à cette remarque. C’est vrai, si son travail lui plaisait bien, pourquoi s’encombrer d’autre chose ? Il avait tout à fait raison là-dessus.

Mais Arwen semblait connaître beaucoup de chose sur cette ville et Kara était fort contente qu’il partage cela avec elle. C’était surement la première personne, en dehors de Clark et Lana, qui discutaient autant avec la jeune Kryptonienne et que le courant semblait bien passer. C’est vrai, Kara n’avait rien à reprocher à Arwen. Après tout, il avait accepté de la conduire jusqu’à l’université pour qu’elle voit cela de ses propres yeux.


- Oui, un métier, ça suffit largement.

Ensuite, Arwen demandait si, en dehors de la ferme et de son travail au café, elle avait des passe-temps. Ah, la grande question. C’est vrai, le défaut d’Arwen était peut être là-dedans, à chaque fois, il devait faire réfléchir Kara pour pas qu’il en se rapproche de la vérité. Elle restait dans le vrai dans ce qu’elle disait mais cachait une bonne partie. Enfin... Défaut, oui et non, elle aimait bien qu’Arwen s’intéresse à elle grâce à ses questions.

- Et bien...

Elle devait réfléchir un peu tout de même car elle n’était à Smallville que depuis peu et elle n’avait pas encore eu le temps de gouter à tous les loisirs que la vie sur Terre lui proposait. Elle savait déjà ce qu’elle aimait bien ici mais surement pas la majeure partie des loisirs possibles.

- Comme vous voyez, j’aime bien découvrir des nouvelles choses.

C’était pas faux après tout, elle était à Métropolis pour cela, elle n’avait pas d’autre but que de découvrir la ville en majeure partie. D’ailleurs, elle se disait qu’elle avait de la chance d’avoir rencontré Arwen car ce dernier faisait officie d’une carte et permettait à la jeune femme de s’orienter et puis il était très sympathique en plus ! C’était évidemment un plus.

- Et vous, Arwen ? En dehors de vos cours, qu’est-ce que vous aimez faire ?

Pourquoi lui renvoyer la balle se disait-elle. Après tout, elle voulait aussi en savoir un peu plus sur son mystérieux interlocuteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Dim 3 Juil - 12:32

Arwen haussa un sourcil, intrigué, en voyant Kara hésiter et donner une réponse évasive pour ensuite renvoyer la question. Lui cacherait-elle des choses ? Il la regarda un petit moment en silence, se posant des questions, puis il haussa les épaules avec un petit air déçu, tout en disant d'une voix calme :

Vous semblez méfiante à mon égard, Kara, et cela me chagrine. On a tous des passe-temps, du moins je l'espère, en dehors de notre vie professionnelle et je doute fortement que vous vous contentiez seulement de ''découvrir des nouvelles choses''...

Il ne dit plus rien pendant quelques minutes, se contentant de marcher en silence, les mains toujours dans ses poches, et observant les alentours. Le soleil brillait dans le magnifique ciel bleu dépourvu de nuages, Arwen attrapa sa paire de lunettes de soleil pour les mettre sur son nez, cachant son regard lorsqu'il observa de nouveau son interlocutrice et qu'il lui dit :

L’Université est là.

Il stoppa ses pas et il pointa du doigt le grand bâtiment qui se trouvait désormais en face d'eux. L'immense établissement d'enseignement supérieur s'étendait sur un campus de la taille d'un pâté de maisons. Un gigantesque terrain rempli d'arbres et de gazon fraîchement coupé entourait le tout.

C'est ici que je travaille et que j'enseigne la Technologie à mes élèves. Ajouta Arwen en faisant un signe de tête.

Il s'avança pour s'installer sous l'ombre d'un arbre, il s'y adossa contre le tronc en plaçant ses mains derrière la tête et il contempla les environs avec un doux sourire, presque rêveur.


L'endroit idéal pour faire un pique-nique... Murmura-t-il presque pour lui-même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Dim 3 Juil - 22:09

Kara n’avait pas fait une bonne impression en disant ses passions. C’est vrai qu’elle n’avait pas réfléchie sur la question et ne s’attendait pas à rencontrer quelqu’un comme Arwen et que ce dernier lui demande ses passions. Arwen l’avait remarqué et il disait qu’il s’entait de la méfiance et que cela le chagrinait. Il disait qu’elle ne se contentait surement pas que de découvrir de nouvelles choses. Il n’avait pas tout à fait tord même si une grande partie de la vie de Kara sur la Terre était cela. Elle apprenait, elle étudiait tout ce qui l’entourait pour pouvoir s’adapter au mieux sur cette planète.

Le reste du voyage était très silencieux, visiblement, Kara avait froissée voir vexée Arwen en lui cachant des choses mais elle n’avait pas le choix. Elle ne pouvait lui dire qui elle était réellement, du moins, pas pour le moment. Clark avait été pourtant clair là-dessus, elle ne devait pas dévoiler son secret quoi qu’il en coute. Elle devait rester dans l’anonymat pour sa propre sécurité car des personnes malfaisantes risquaient de mettre la main sur la jeune femme.

Ils arrivaient à l’Université. Arwen, armé de ses lunettes de soleil, venait de pointer du doigt l’immense bâtiment qu’est l’Université. Cette enceinte devait accueillir de nombreux étudiants les jours des cours. Du moins, c’était ce que Kara s’imaginait, vu la taille de ce bâtiment. Les deux personnes avancèrent sur l’herbe du Campus et Arwen s’installa près d’un arbre, à l’ombre du soleil. La jeune Kent s’installa en face de lui, également à l’ombre. Elle scrutait les environs, regardant chaque détail de l’environnement qui l’entourait.


- C’est super beau.

C’était la première grande Université qu’elle voyait et elle trouvait cela très beau. Elle n’avait pas vue l’intérieur du bâtiment en lui-même mais le Campus en restait pas moins relaxant. C’est alors qu’elle reposa son regard sur Arwen. Elle n’avait pas le même sourire qu’avant, elle devait lui expliquer quelque chose concernant le fait qu’il avait vu juste sur le point où Kara lui cachait des choses.

- Arwen, vous avez raison, je vous cache des choses. Mais la seule et unique raison est que je n’ai pas le choix. Nous avons tous nos secrets, pas vrai ? Et comme tous bons secrets qui se respectent, ils ne doivent pas être dévoilés.

Elle espérait que cela suffisait. Elle ne voulait pas dévoiler qu’elle venait d’une autre planète. Arwen risquait déjà de la prendre pour une folle et ceci risquait également de s’ébruiter et il n’était pas compliqué de la retrouver ensuite. Smallville n’était pas aussi grande que Métropolis. Elle le regardait, dans les yeux, attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Lun 4 Juil - 9:00

Arwen, toujours assis sur l'herbe fraîchement coupé et adossé contre l'arbre, observa Kara s'installer en face de lui. Il la vit contempler les environs avec curiosité, chose qui était tout à fait normale vu qu'elle découvrait cet endroit pour la première fois, et il l'entendit dire que c'était super beau, ce qui lui fit esquisser un petit sourire amusé. Il la regarda attentivement lorsqu'elle reporta son attention sur lui, il remarqua alors que le sourire de cette dernière avait changé, il était devenu plus sérieux, et il comprit alors qu'elle allait dire quelque chose d'important, ce qui se révéla exact quelques secondes plus tard en entendant ses propos. Il avait bel et bien vu juste concernant le fait qu'elle lui cachait des choses. Il attendit tranquillement qu'elle termine de parler et il hocha lentement la tête par l'affirmative en disant doucement :

Hum... Hum... En effet... Nous avons tous nos secrets... Mais de là à cacher ses passions, c'est plutôt étrange, surtout venant de la part d'une jeune femme comme vous...

Il baissa ses lunettes de soleil pour montrer son regard bleu à son interlocutrice et il ajouta d'un ton léger :

Tant que vous m'assurez que vous n'avez commis aucun crime contre l'humanité, ça m'ira...

Il fit un sourire goguenard et il remonta ses lunettes sur le nez, cachant de nouveau ses yeux. Il avait de nouveau un air sérieux et il s'adossa une nouvelle fois contre l'arbre, replaçant les mains derrière la tête, complètement détendu. Il aimait beaucoup cet endroit, c'était calme et reposant, le coin idéal pour oublier tout ses soucis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Lun 4 Juil - 17:56

Kara écoutait encore le jeune homme. Ce dernier restait toujours assez septique quant au fait que Kara lui cachait des choses. Il disait que tout le monde avait des secrets mais que de cacher ses passions c’était étrange, surtout d’une jeune femme comme Kara. Elle fit un léger sourire en entendant ça et vit Arwen baisser ses lunettes de soleil un instant pour prononcer que tant qu’elle n’avait pas commise de crime contre l’humanité, ça allait. Elle eut un petit rire en le regardant.

- Moi ? Un Crime ? Bien sûr que non !

Elle posa ses mains derrière elle pour se pencher un peu. A vrai dire, cet endroit était super calme et très relaxant. Elle comprenait bien qu’Arwen adorait cet endroit. Les yeux de la jeune blonde parcouraient les environs et quelque fois le ciel bleu. Le soleil était intense aujourd’hui et elle ne demandait pas mieux. Elle adorait cela. Elle replongeait son regard dans les lunettes de soleil du professeur.

- Vous savez, si vous me côtoyez un peu, vous en saurez davantage sur moi !

Kara Kent sourit légèrement mais au fond, elle ressentait la toute première fois ce que Clark avait ressenti pendant des années. C’était le fait de cacher quelque chose à quelqu’un que l’on appréciait. Elle se demandait parfois comment son cousin avait fait pour garder son secret intact pendant des années. Kara n’était là que depuis peu et parfois, elle vacillait entre le fait de tout lui avouer ou de fuir pour ne plus lui mentir.

Elle n’avait pas la même patience que Kal’El, loin de là. Sur Krypton, elle n’avait pas travaillée là-dessus tendis que Clark avait eu tout le loisir de forger cette patience sur Terre. Elle regardait l’arbre derrière le professeur de technologie. Elle ne souriait pas vraiment, essayant de trouver quelque chose à dire pour se justifier. Après tout, elle ne cachait pas ce secret au professeur car elle en avait envie, c’était simplement parce qu’elle n’avait pas le choix. Elle cachait cela pour la sécurité du professeur mais aussi pour sa propre sécurité car sur cette planète, les humains avaient un moyen de maitriser les personnes comme elle grâce à une pierre radioactive qu’on appelait de la « kryptonite ». Cette pierre, qui n’existait pas à l’état naturel sur Krypton avait été exportée sur cette planète.


- Et puis, même à mon âge, je n’ai pas tellement de passion !

Elle n’avait pas tout à fait tord là-dessus mais Arwen ne pouvait la croire. Enfin... Si on pouvait appeler ça une passion, elle n’allait pas lui révéler qu’elle cherchait à s’intégrer sur la planète Terre tout de même ? Il la prendrait pour une folle, c’était certain. Elle se risqua de changer de sujet car elle était aussi intéressée par ce dernier.

- Pourrais-je venir faire un tour à votre cours en tant qu’étudiante libre ? J’aimerais bien voir à quoi cela ressemble réellement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Mar 5 Juil - 8:16

Arwen eut un petit sourire amusé en entendant Kara rire et dire "Moi ? Un Crime ? Bien sûr que non !", c'était presque comique de la voir réagir ainsi. Il la vit ensuite se relaxer à l'endroit où ils se trouvaient et il comprit qu'elle appréciait, tout comme lui, le campus, qui était un coin très calme en ce dimanche ensoleillé. Il l'observait avec amusement tandis qu'elle contemplait les environs avec curiosité et qu'elle regardait de temps en temps le ciel bleu sans nuages, elle semblait même beaucoup aimer le soleil. Leurs regards se croisèrent de nouveau et elle lui dit que s'il la côtoyait un peu, il pourrait en savoir davantage sur elle, ce qui lui échapper un sourire, cela n'en doutait pas, quand on fréquentait souvent une personne, on finissait généralement par la mieux la connaître, c'était logique.

Un petit silence s'installa ensuite, le seul bruit des feuilles des arbres se faisaient entendre, Arwen remarqua alors que Kara ne souriait plus vraiment, fixant l'arbre qui se trouvait derrière lui, comme si elle semblait réfléchir, comme si elle cherchait à se justifier, et c'était exactement ça lorsqu'il l'écouta dire enfin qu'à son âge elle n'avait pas tellement de passions. Il haussa un sourcil derrière ses lunettes. Comment pouvait-elle ne pas avoir de passions ? Il n'eut cependant pas l'occasion de se poser d'autres questions qu'elle changea de sujet en lui demandant s'il était possible pour elle de venir faire un tour à un de ses cours en tant qu’étudiante libre et qu'elle aimerait bien voir quoi cela ressemblait réellement.

Arwen ne répondit pas tout de suite, il semblait perdu de ses réflexions, et, tout en rempliant ses jambes contre son torse pour pouvoir mettre ses bras autour, il regardait attentivement Kara. Elle était décidément bien mystérieuse et elle l’intriguait beaucoup. Elle semblait posséder des secrets lourds à porter, comme si sa vie en dépendait et ça c'était vraiment curieux...


C'est possible oui... Fit-il enfin. Cela vous donnera peut-être envie par la suite de devenir une véritable étudiante, qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Mar 5 Juil - 12:52

Le silence régnait quelques fois entre les deux personnes installées dans sur le Campus. Arwen semblait observer Kara de temps en temps en essayant de décrypter derrière ses yeux pourquoi elle semblait si mystérieuse et si captivante à la fois. Pourtant, Kara ne voulait pas de tout ça, qu’on se pose des questions sur elle. La Kryptonienne tentait malgré tout d’être une humaine comme les autres, dissimulant à tout prix sa véritable identité. Mais elle savait, de toute façon, qu’un jour ou l’autre, elle devrait le révéler à certaines personnes car ces dernières se poseraient trop de questions et que la fille de Zor’El n’aurait pas le choix de tout révéler.

Concernant la demande de Kara, le professeur disait que cela était possible. Elle sourit à ceci et ensuite, elle écouta ce qu’il ajoutait concernant le fait que cela pouvait peut être lui donner envie d’être une véritable étudiante. Kara le regardait en souriant. Etudiante ? Et bien… Kara n’était pas encore faite pour cela pensait-elle. Et pourtant… Cette vie semblait la plus parfaite pour une jeune femme comme elle. Être étudiante pouvait être la couverture parfaite mais aussi la pire car Kara n’avait aucune notion concernant les cours chez les humains et elle risquait d’être vite repérée, c’était pourquoi elle n’était peut être pas encore prête pour cela.


- Non, je ne pense pas être faite pour cela, vous savez !

Elle souriait en le regardant. La vie de serveuse et à la ferme lui convenait très bien pour le moment. Smallville était l’endroit parfait pour débuter sa nouvelle vie sur la Terre et elle ne pouvait pas rêver mieux. De plus, son cousin était là pour elle quoi qu’il arrive même si ce dernier avait parfois tendance à ne pas faire confiance à Kara sur certaine choses. Il tenait à son secret pour lui et protéger ses amis et il ne voulait pas que Kara fasse un carnage dès son arrivée. Après tout, elle comprenait. Il avait réussi à garder son secret pendant des années sur cette planète et il voulait que cela continue réellement.

Elle regardait toujours les alentours. Elle disait qu’en semaine, cet endroit devait être très bondé car il devait y avoir un tas d’étudiants et étudiantes ici. Après tout, c’était une université et donc, c’était normal qu’il y ait autant de gens qui apprenaient ici. De plus, vu la largueur du Campus, ce dernier était prévu pour un bon nombre d’étudiants. Elle replongea son regard bleu dans celui du professeur de technologie.


- Mais je viendrai faire un tour, ça je vous le promets.

Elle lui promettait de venir faire un tour à son cours. Arwen devait surement être différent dans un auditoire et elle voulait absolument voir cela. Et puis, elle l’appréciait beaucoup et elle ne voulait pas que cette relation qui commençait à se former se termine par une simple discussion. Kara avait besoin d’amis pour se forger sa personnalité terienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Mer 6 Juil - 8:00

Arwen continuait d'observer Kara avec intérêt et curiosité, il lui sourit ensuite en entendant sa réponse, elle lui disait qu'elle pensait ne pas être faite pour être étudiante, ce qu'il l'amusa. Il n'y avait pas d'âge pour apprendre, il le savait, n'importe qui pouvait devenir étudiant, il suffisait d'avoir de la volonté et le tour était joué. Il la regarda un petit instant tandis qu'elle contemplait encore les environs puis il sourit encore en l'écoutant dire qu'elle lui promettait de venir faire un tour.

D'accord. Fit-il avec un doux sourire.

Ne tenant soudainement plus en place, il se leva en s'étirant.


Allez hop debout jeune fille ! On va se balader en ville, il y a des trucs sympas à voir même si les magasins sont fermés vu que c'est dimanche.

Arwen avait envie de bouger, de faire quelque chose et surtout de faire découvrir un peu mieux Métropolis à sa nouvelle connaissance, après tout c'était la première fois qu'elle venait dans cette ville et qu'il y avait beaucoup de choses à voir.

La prochaine fois, il faudrait penser à venir en semaine pour découvrir les boutiques.

Et il commença à marcher tranquillement vers le centre-ville de Métropolis, prenant son temps, ils avaient toute la journée pour jouer les touristes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Mer 6 Juil - 14:41

Il était d’accord pour qu’elle vienne faire un tour à son cours et Kara en était bien contente. Elle ne demandait que cela, découvrir ce qu’était vraiment son cours de Technologie à l’Université. Kara était toujours assise dans l’herbe lorsqu’elle fut surprise que le professeur se lève aussi rapidement en s’étirant. Il demandait qu’elle se lève pour aller visiter un peu Métropolis, histoire qu’elle en sache un peu plus. Il disait que même le dimanche, il y avait des choses sympathiques à voir, même si les boutiques étaient fermées.

- D’accord.

Kara se leva donc, frottant ses mains et ses fesses pour enlever l’herbe qui s’y collait avant. Elle sentait bien que le professeur de technologie avait envi de bouger un peu et Kara n’en demandait pas moins, elle aimait bien bouger également. Ils sortirent donc du Campus en direction du centre-ville. Sur le chemin, Arwen disait à la cousine de Kal’El que la prochaine fois, elle devrait venir la semaine pour découvrir les boutiques. Elle souriait légèrement.

- Oui, la prochaine fois, je viendrai durant la semaine.

Elle avait les mains dans les poches de son jeans et regardait aux alentours. L’atmosphère qui entourait les deux jeunes personnes avait changées du tout au tout. Au Campus, tout était calme et paisible, limite un endroit pour s’y reposer l’après midi mais ici... En ville, et bien, c’était l’atmosphère urbaine ! Il y avait pas mal de bruits et de monde autour du professeur et de la Kryptonienne.

C’était plus bruyant que Smallville, ça, elle pouvait l’accorder, mais après tout, c’était une ville. Mais en même temps, c’était plus vivant. Kara avait le sourire. Elle aimait bien cette ville et elle ne demandait qu’à le découvrir. Elle se rendait compte que c’était ici que Clark endossait plus souvent sa réelle identité et qu’il aidait les citoyens et empêchait un maximum de catastrophe pour le bien de l’humanité.


- En tout cas, même le dimanche, c’est très vivant quand même ! Plus qu’à Smallville en tout cas.

Elle sourit. Mais bon, elle ne pouvait pas comparer une ville de campagne avec une mégapole comme Smallville qui regroupait un bon nombre d’entreprise de la plus petite à la plus grosse comme LuthorCorp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Jeu 7 Juil - 12:30

Arwen, tout en marchant tranquillement dans les rues de la ville, sourit à la jeune femme qui l'accompagnait et il fut amusé par sa dernière remarque. Il se gratta derrière la tête, comme pour montrer son embarras, et il répondit alors :

Bah c'est la ville quoi... Smallville doit être un endroit bien plus paisible à côté...

Il n'avait jamais eu l'occasion de visiter Smallville, il connaissait cette ville de campagne que de nom, elle était connue surtout pour ses chutes de météorites et de ses effets sur certains habitants qui avaient alors développés des pouvoirs surhumains. Lui-même possédait des pouvoirs et il avait passé de nombreuses années de sa vie à les maîtriser. Il avait tué par colère et aujourd'hui il faisait tout pour se racheter. Pour cela, il agissait dans l'ombre pour empêcher les crimes et faire régner la justice. Il savait aussi qu'il n'était pas le seul à le faire, il avait lu dans le Daily Planet les interventions d'un "The Blur" et d'un "Green Arrow", ces noms-là le faisait sourire. Arwen n'avait pas encore réfléchi à se faire une autre identité, il n'avait donc pas encore de nom de ''super-héros''. Son attention se reporta sur Kara et il lui sourit de nouveau.

Malgré le bruit et l'agitation, je me sens chez moi ici mais j'avoue que parfois j'aimerais bien aller à la campagne pour y respirer son air pur ainsi que pour profiter de sa tranquillité...

C'est alors qu'au coin d'une rue, il se passa quelque chose d'imprévu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kent
SUPERGIRL

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Métier: /
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Jeu 7 Juil - 19:30

Kara sourit à la remarque d’Arwen. Ce dernier disait que Smallville devait être paisible car ce n’était pas une ville comme Métropolis. Ca, c’était sûr et certain, il n’y avait pas de contestations possibles. Et en effet, comme il le disait, Smallville était très paisible, même si on ne la comparait avec rien du tout. Cela dépendait des jours mais la plupart du temps, cette petite ville du Kansas était tranquille. Le boulot de Kara lui permettait de rencontrer des personnes en petit nombre et elle aimait bien cela. Qu’il y ait beaucoup de monde ou pas, ça ne dérangeait pas Kara donc elle se sentait bien à Smallville aussi.

- Comme vous dites ! Il n’y a pas de grands buildings déjà et beaucoup moins de monde, mais c’est très sympathique.

Il disait que malgré le bruit et l’agitation, il se sentait chez lui mais qu’il aimerait, une fois, venir en campagne pour y respirer l’air pur et pour sa tranquillité. Ah c’était certain que s’il voulait de la tranquillité, Smallville était pas mal. Enfin, peut être pas dans le centre-ville, mais un peu à l’extérieur de la ville du moins.

- Et bien, vous devriez venir un jour ! Je vous servirai un café, il parait que je le fais bien !

Elle sourit à sa propre phrase en regardant Arwen. Ils marchèrent un peu lorsque Kara entendit un bruit, un bruit très fort et il était facilement audible pour n’importe quel humain. Kara fut surprise d’entendre cela et se mit à courir, mais disons... Pas comme elle pouvait le faire, plutôt comme une humaine. Arrivée au coin de rue, elle voyait une voiture en feu, qui venait de percuter une façade d’un immeuble.

- Arwen, vite !

Kara commença à s’approcher de la voiture en feu et vit qu’il y avait un conducteur à l’intérieur, il semblait blessé et inconscient. Kara était à genou assez proche de la portière car la voiture commençait à bruler sérieusement. Elle ne savait pas quoi faire. Elle réfléchissait à une vitesse impressionnante et son esprit vacillait beaucoup car elle sentait qu’elle n’avait pas vraiment le choix de sauver cette personne en utilisant ses pouvoirs car la portière semblait encastrée et impossible à bouger avec une simple force humaine.

La chaleur grimpait en flèche et Kara posa son regard sur Arwen. Là, elle était vraiment dans l’impasse. Cependant, Arwen semblait bien sûr de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Lors
Le Maître du Magnétisme

Le Maître du Magnétisme
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 36

Feuille de personnage
Métier: Professeur de Technologie
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   Ven 8 Juil - 5:00

Arwen n'hésita pas un seul instant et tant pis pour son secret. Kara serait probablement surprise en voyant cela et elle aurait peut-être peur de lui par la suite mais il n'avait pas le choix, il ne pouvait pas rester là sans rien faire. Il s'approcha vivement de la voiture enflammée et, d'un coup sec, il utilisa son pouvoir pour déplacer la porte en métal qui était encastrée dans le véhicule. Celle-ci se déforma et fut envoyée sur le côté avec un bruit de métal. Arwen entra ensuite dans la voiture et s'approcha du conducteur pour le sortir de là. Ce dernier était plutôt mal en point, évanoui à cause de choc, et il était toujours attaché par la ceinture de sécurité. Arwen tenta de l'enlever et il s'aperçut qu'elle était coincée.

Mince... Manquait plus que ça... Murmura-t-il pour lui-même.

Il métamorphosa alors un bout de métal de la voiture pour faire une lame pointue et il s'attaqua à la ceinture pour la couper. C'est que c'était solide ces machins-là ! La chaleur était suffocante, il avait du mal à respirer mais il s'en fichait, il voulait absolument sauver cette personne ! Il parvient enfin à dégager la ceinture et il réussit, tant de bien que de mal, à pousser le conducteur inconscient vers la sortie du véhicule. C'est alors que le toit, fondu à cause de la chaleur, s’effondra sur lui et lui bloqua les jambes.


Argh ! S'exclama-t-il sous la surprise et la douleur.

Il avait trop mal pour utiliser son pouvoir et sa vue se brouilla. Il n'arrivait pas à se concentrer sur le métal pour pouvoir se libérer. C'était vraiment trop bête de mourir comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une main de fer dans un gant de velours   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une main de fer dans un gant de velours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Smallville Universe :: Métropolis :: Centre-ville et rues-