Forum RPG sur la série Smallville et son univers.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Lun 22 Aoû - 21:51

Encore une absence. Davis venait de se réveiller au plein milieu de la nuit dans la rue. Il se leva, scrutant les environs. Il ne savait pas vraiment ce qu’il faisait ici mais il avait du sang sur les mains et sur le torse. Il marcha rapidement pour ne pas se faire remarquer et vit que son ambulance était un peu plus loin. Il rentra à l’intérieur de cette dernière pour retourner chez lui. Une fois là-bas, il alla se laver pour enlever tout le sang qu’il avait sur lui. D’où venait-Il ? Il n’avait aucune idée, tout ce qu’il savait c’est qu’il y avait un rapport avec ses absences et que ce n’était pas bon signe.

Au début, c’était des absences sans grande importance mais depuis peu, il se retrouvait parfois avec du sang sur les mains et ce sang n’était surement pas le sien car il n’était jamais blessé. Il passa donc le reste de la nuit chez lui en essayant d’oublier un maximum ce qu’il venait de vivre. Le matin-même, il s’habilla et grimpa dans son ambulance pour retourner à l’hôpital général de Métropolis afin de passer une nouvelle journée de travail.

Il arriva à l’hôpital et se dirigea vers les urgences pour voir si on avait besoin de son aide mais un appel se fit entendre à l’hôpital demandant à deux équipes de se rendre sur les lieux d’un crime. Davis Bloome se porta volontaire pour y aller. Il sortit de l’hôpital et entra dans son ambulance, il alluma les sirènes et prit la direction du lieu de crime. La circulation ne le gênait pas vraiment car les véhicules se poussaient lorsque Davis passait car les sirènes étaient allumées. Il arriva enfin sur le lieu du crime et cette rue lui rappelait étrangement la rue où il s’était réveillé. Il sortit de l’ambulance et vit qu’il y avait déjà les policiers.

Ces derniers avaient délimités un périmètre de sécurité à l’aide d’une ligne de démarcation, empêchant ainsi toute personne de traverser cette ligne. Davis montra sa carte d’ambulancier à l’agent de police en charge de la coordination des forces et put entrer à l’intérieur. Davis vit qu’il y avait pas mal de gens curieux autour de la ligne de démarcation, se demandant ce qu’il pouvait bien se passer. Il y avait des civils qui n’avaient rien à voir avec ce crime mais surtout des journalistes en quête d’une nouvelle première page à la une des journaux pour le jour suivant. Davis posa ses affaires et ouvrit l’arrière l’ambulance qui était à l’intérieur du périmètre de sécurité.

Puisqu’il y avait un crime, les ambulanciers étaient là pour aider la police scientifique en charge de l’enquête. Davis entra dans une sorte de tente qui protégeait les deux corps de la vue des regards indiscrets et observa. Les deux victimes n’étaient pas vraiment belles à voir. Elles étaient bien amochée et ce crime semblait être assez violent, très violent même. Davis ressortit de la tente pour se diriger vers l’ambulance, son sac à la main. Il fit demi-tour lorsqu’il se sentit interpellé par quelqu’un, il tourna la tête et vit une jeune femme qui se trouvait derrière la ligne de démarcation qui serait limite près à la franchir pour poser des questions. Il n’y avait aucun doute, c’était une journaliste. Davis s’approcha d’elle.


- Désolé mademoiselle mais vous devez rester derrière la ligne, ordre de la police.

Il lui fit un sourire malgré tout. Ce n’était pas son boulot de faire ça mais il le faisait quand même car si la ligne de démarcation cédait, c’était la catastrophe car une cascade de journaliste arriveraient...
Revenir en haut Aller en bas
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Mar 23 Aoû - 12:40

La jeune femme était au journal quand elle entendit les infos. Toujours branché à une radio, elle ne pouvait pas manquer cette événement. Entendant la situation, la jeune femme se leva d’un bond et s’en alla. Son patron ne leva même pas les yeux, devait-il certainement s’habituer à la voir filer sans rien dire.

Elle arriva sur les lieux du crime où se trouvait déjà une horde de journalistes, mais pas de pitié ! La jeune femme joua des coudes, poussant ses rivaux jusqu’à arriver à la ligne de démarcation. Elle prit quelques photos lorsqu’un policier l’interpela :


-Mademoiselle, vous n’êtes pas autoriser à prendre des photos. Veuillez circuler.
« Ha oui vraiment ? Et la liberté de la presse vous en faites quoi ? Le monde a le droit de savoir ce qui se passe. Voulez vous vraiment faire du boycotte ? Et la prochaine étape se sera quoi ? De la propagande. »

Oui, quand Loïs flairait un scoop, mieux valait ne pas se mettre en travers de son chemin. Ou alors, d’autres crimes risquaient de se produire, façon de parler. La jeune femme, ignorant royalement le policier, remarqua un autre homme venir à sa rencontre.

« Derrière la ligne ? D’accord. »

La jeune femme qui était encore dans la foule dépassa la ligne et vint à côté de Davis.

« Comme vous le voyez, je suis derrière la ligne, comme vous me l’avez demandé. Bien alors commençons, Loïs Lane, du Daily Planet. Emmenez moi voir les corps des victimes. Avez-vous une piste ? Un tueur en série ? De la jalousie ? Les victimes sont-elles du même sexe ? Est-ce homme ou femme ? Combien ont-été retrouvé ? Quel est leur état physique à l’heure qu’il est ? A combien de temps remonte le crime ? Est-ce un règlement de compte ? Un meurtre par arme blanche ? Des traces de poudre ? Combien de balles ont-été tiré ? La mort a-t-elle était sur le coup ou plus lente ? »

Oui, quand Loïs commençait, on ne pouvait pas l’arrêter. Elle se tut toutefois pour entendre les réponses du jeune homme. Son magnétophone était allumé sur enregistrement et épinglé à son col de chemise, mais elle avait également dans les mains un calepin et un stylo pour prendre des notes, et son appareil photo autour du cou. Apparemment, Davis n’allait pas pouvoir se débarrasser d’elle avant d’avoir donné toutes les informations à Loïs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Mer 24 Aoû - 8:42

Pourtant, la journaliste qui s’appelait Loïs Lane d’après le badge de journaliste qu’elle portait n’avait pas écoutée l’agent de police qui lui avait demandée de circuler. Elle s’était approchée fortement de la ligne de démarcation et lorsque Davis Bloome lui demanda de rester derrière cette dernière, elle s’abaissa pour la passer et se retrouver aux côtés de Davis. Elle disait qu’elle était bien derrière pourtant. Il est vrai qu’avec une journaliste, Davis devait peser ses mots car là, elle avait bien eu l’ambulancier car oui, elle était derrière la ligne, mais pas le bon derrière.

Elle se présenta donc comme était Loïs Lane du Daily Planet et la foule de questions commença à arriver, comme se doutait bel et bien Davis. Elle voulait aller voir le corps des victimes. Elle demandait s’ils avaient déjà une piste, si c’était un tueur en série, de la jalousie, si les victimes étaient du même sexe, règlement de compte, arme blanche ou pas et un tas d’autres questions les plus précises les unes que les autres. En gros, la journaliste Loïs Lane voulait tout savoir sur les victimes. Davis leva son bras vers Loïs pour l’empêcher d’aller plus loin et de se diriger seule vers la tente où étaient cachées les victimes que les légistes étaient entrain d’analyser pour un examen préliminaire.


- Écoutez Loïs, je n’ai rien contre les journalistes mais les hommes là-bas... Davis fit un signe de tête pour montrer les policiers qui s’occupait de gérer la foule. Ne sont pas vraiment amis avec les journalistes. Si vous ne voulez pas de problèmes, il vaut mieux que vous partiez, je ne peux pas vous dire grand-chose sur le crime.

Davis fit un sourire à Loïs pour qu’elle l’écoute et qu’elle ne laisse pas son instinct journalistique prendre le dessus car ça pouvait lui valoir de grands ennuis, surtout si elle forçait le passage à chaque fois. Elle ne tarderait surement pas à être renvoyée d’ici par la force s’il le fallait. Les policiers ne plaisantaient pas avec les personnes trop curieuses à la recherche d’un scoop. Ce genre de chose ne devait pas s’ébruiter selon eux, pas dès les premiers instants en tout cas mais de toute façon, les journalistes arrivaient toujours à trouver les informations et ce, par n’importe quels moyens, même si c’était illégal.

- Tout ce que je peux vous dire c’est que les deux victimes sont des femmes mais elles n’ont pas encore été identifiées et elles n’ont pas été tuées avec une arme à feu.

Davis ne pouvait rien dire d’autre là-dessus car il était soumis à un silence du à son métier même s’il savait plus de choses qu’il disait. Les corps n’étaient pas très beaux à voir car la personne qui avait fait ça avait été très violente en tout cas.

- Mais je ne peux pas vous montrer les corps et je ne peux pas en dire plus. Je vous conseille de reculer si vous ne voulez pas avoir des ennuis par les policiers.

Davis essaya de faire reculer Loïs en marchant un peu verre elle avec son bras tendu.
Revenir en haut Aller en bas
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Jeu 25 Aoû - 23:34

Davis semblait embêter par la jeune femme, et loïs le sentait, mais tant pis. Elle avait un scoop et tenait par-dessus tout à aller jusqu’au bout. Elle l’écouta et regarde les agents que Davis désignait. Des policiers, elle en avait vu d’autres, et pour dire la vérité, elle n’en avait pas peur du tout. En réalité, quand elle avait des problèmes avec eux, à cause de sa trop grande curiosité, la jeune femme faisait intervenir son nom. Certes, son père était le colonel Lane, et était plus axé sur l’armée que sur la police, mais ça donnait toujours son petit effet.

« Ho ne vous en faites pas, si vous ne voulez pas que votre nom apparaisse, je comprends et je le respecte. Se sera une source anonyme ne vous en faites pas. »

Loïs avait écouté ce qu’avait dit Davis, mais elle n’était pas prête de lâcher prise. Et en réalité, tout ce qu’il dirait serait modifié de la même façon. C’était d’ailleurs ce qui lui avait valut de nombreux scoop, cette façon de déformer les propos de façon à obtenir les informations qu’elle voulait. Ho rassurez vous, tout ce que disait Loïs était exactement ce que ses sujets lui disaient, seulement, la façon d’obtenir ces informations était trafiquée. Vous comprenez ?

« Humm intéressant, donc plutôt type couteau ? »

Davis ne semblait pas vouloir répondre à sa question et lui expliqua qu’il ne pouvait montrer les corps. Puis elle le vit s’approcher et compris que l’interview était fini….fini…fini…d’accord, mais seulement l’interview alors. La jeune femme réfléchit seulement quelques secondes. Quel était le meilleur moyen de voir les victimes ? Et bien c’était d’être avec elles, et quel était le meilleur moyen d’être avec de façon légale ? Alors ? Je vous laisse réfléchir…

Loïs analysa la situation. Il y avait beaucoup de voitures de police, mais une seule ambulance. Les voitures de police n’étaient en rien équipé pour palier à une urgence vitale, l’ambulance si. Non, elle n’allait pas oser me dites vous ? Et bien lisez la suite et vous verrez….

La jeune femme se laissa conduire vers la barrière de sécurité, mais, arrivez à quelques mètres, elle feignit un malaise et se laissa tomber à terre, feignant l’inconscience. Elle respire doucement pour ralentir ses battements de cœur et décontracta tout ses muscles pour éviter au maximum à ses paupières de frémir. Le tour était joué. Davis n’allait pas la laisser ici tout de même, ni l’envoyer dans le bain de foule….La seule solution qui restait était de l’emmener dans l’ambulance pour prendre son pouls et faire tout ce qu’il fallait… et dans l’ambulance il y avait….Oui, la journaliste avait vraiment plusieurs cartes dans son sac, et quand elle voulait quelque chose, rien ne pouvait l’arrêter. De plus, ce n’était pas illégal d’avoir un malaise. Bon, celui-ci était feint, mais qui pourrait le prouver ? Même si on arrivait à prouver qu’elle n’était pas évanouie, la jeune femme pourrait se plaindre de vertiges, et d’avoir fermé les yeux pour que la terre arrête de tourner autour d’elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Ven 26 Aoû - 21:54

Loïs était une femme bornée. Elle disait que si Davis ne voulait pas que son nom apparaisse, c’était son choix et donc, ça serait une source anonyme. Cependant, l’ambulancier n’avait pas non plus envi d’être une source anonyme. Il ne voulait pas être interrogé par la journaliste car ce n’était pas son boulot. Il devait s’occuper des ordres qu’on lui avait donnés et éviter tout contact avec la presse. Hors, la journaliste du Daily Planet était entrain de rendre la tâche difficile à Davis. Il avait simplement dit que les victimes étaient des femmes et qu’elles n’avaient pas été tuées par des armes à feu. Loïs trouvait cela intéressant et demanda si l’arme était plutôt une arme blanche du type couteau.

Mon Dieu, elle était encore loin du compte la pauvre ! La victime n’avait pas été tuée avec une arme conventionnelle mais avec des mains, enfin du moins, c’était ce que les médecins pensaient. Cependant, ils n’avaient pas d’explication sur le fait que les victimes avaient les principaux os du corps humains fracturés ou même broyés. Cette force était incalculable et aucun être humain ne pouvait faire cela. Non, aucun être humain. Du coup, les médecins étaient dans une impasse et même si Davis s’était réveillé dans cette rue cette nuit, il n’avait aucune idée de ce qui avait bien pu se passer et qui avait tué ces individus.

Davis raccompagna la jeune journaliste derrière la ligne de démarcation posée par les policiers mais à peine fut-elle derrière qu’elle s’évanouissait. Elle fut rattrapée par un journaliste qui était à côté d’elle et Davis couru vers elle pour vérifier ce qu’elle avait. Il tenait Loïs dans ses bras et posa deux doigts sur son pouls au niveau de son cou et il était encore là. Il ouvrit une paupière de la jeune femme et passa sa petite lampe de poche pour vérifier si les pupilles étaient dilatées, ce n’était pas le cas non plus. Davis en venait à la conclusion qu’elle s’était effondrée parce qu’elle manquait peut être un peu de sucre. Cela pouvait s’expliquer du fait qu’elle n’avait pas assez dormi et qu’elle faisait trop d’effort aujourd’hui. Du moins, c’était la seule explication que Davis avait. Il prit Loïs dans ses bras et passa la ligne de démarcation pour se diriger vers l’ambulance.

Une fois là-bas, il grimpa avec elle et la déposa sur le brancard. Il vérifia à nouveau si son rythme cardiaque était normal et si ses pupilles étaient dilatés. Il n’y avait aucun changement. Elle avait simplement besoin de sucre. Davis se souvenait qu’il avait prit une barre de chocolat ce matin à l’hôpital. Il se pencha vers l’avant de l’ambulance et prit la barre et revint près de Loïs.


- Loïs ? Ca va ? Tenez, mangez ça.

Il tendit la barre de chocolat à la journaliste pour qu’elle la mange. Davis sourit à Loïs en la laissant prendre la barre de chocolat.

- Vous avez peut être eu un coup de fatigue, rien d’inquiétant.
Revenir en haut Aller en bas
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Ven 26 Aoû - 22:09

Loïs était satisfaite de son plan. Mais bien qu’elle soit dans l’ambulance à coté des corps, elle ne comptait pas se jeter dessus pour voir comment ils étaient, non. Elle avait un plan, et ce plan mettrait un peu de temps à se mettre en place.

Elle entendait distinctement ce que disait Davis. Bon, c’était sur qu’il n’allait pas croire qu’elle était vraiment évanouie. Sinon, il aurait fait un très mauvais ambulancier. La jeune femme cligna plusieurs fois des yeux, la bouche entre-ouverte, le regard vague, comme si elle revenait peu à peu à elle.

Elle s’assit lentement et prit le chocolat qu’il lui tendait. C’était gentil de sa part et Loïs s’en voulait un peu d’être aussi déloyale envers lui, mais son métier passait avant tout, et dans le journalisme, les états d’âmes passaient après le reste.


« Merci.. »

Elle mangea lentement le chocolat, forçant ses muscles à faire des mouvements lents. Elle était si près du but, alors elle n’allait pas tout foutre en l’air. Si seulement Davis pouvait sortir de l’ambulance… Elle n’avait besoin que de cinq petites minutes, c’est tout.

« J’aurai dus mieux déjeuner ce matin….On me le répète assez comme ça : Loïs un café chaud toute les heures n’est pas un déjeuné convenable. Désolée de vous faire perdre votre temps. »

Elle ferma les yeux, crispant son visage comme si elle avait mal quelque part.

« Je dois être un peu surmenée ces temps-ci. »

Il fallait qu’elle la joue soft. Après tout, son reportage du jour dépendait de ses aptitudes en temps que comédienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Dim 28 Aoû - 11:06

Loïs commença à manger son morceau de chocolat que Davis lui avait donné il y a quelques secondes. Avec ça, elle irait mieux pour un petit temps et éviterait de retomber comme cela, avec un petit coup de fatigue. Il arrivait que ces coups de fatigues ne soient pas aussi prononcés mais parfois, on pouvait perdre totalement ses forces et tomber, comme l’avait fait Loïs. Elle était peut être en manque d’énergie ou de vitamine.

La journaliste disait qu’elle ne prenait pas de petit-déjeuner et qu’on lui disait qu’un café toute les heures n’était pas vraiment un petit déjeuner correct. Ca, les mais de Loïs avaient raison en tout cas ! Un café toute les heures n’était déjà pas bon pour la santé mais encore moins bon concernant le fait qu’elle ne prenait pas de petit déjeuner. Elle s’excusa de faire perdre son temps à Davis. Ce dernier fit un sourire.


- C’est mon travail. Mais vous devriez penser à prendre vos petits-déjeuners.

Surmenée ou pas, elle devait prendre son petit déjeuner quoi qu’il arrive car ça lui éviterait surement de bonnes blagues et des fausses faims et faire le plein d’énergie. Enfin, Davis lui donnait ses conseils mais pour le peu qu’il connaissait Loïs, il savait déjà qu’elle était têtue. Donc, cette dernière écouterait les conseils de l’ambulancier seulement si elle le jugerait nécessaire. Du moins, c’était ce qu’il pensait. Davis se leva et prit l’emballage de la barre de chocolat et la jeta dans la poubelle à côté de lui.

Davis se réinstalla sur sa chaise, aux côtés de Loïs. Il préférait rester près d’elle le temps qu’elle récupère avant qu’elle décide de retourner à sa place. Il ne laissait jamais quelqu’un qui venait de s’évanouir ou avoir une petite chute de tension, même si ce n’était pas grave du tout. Il préférait, c’était comme cela, il n’en pouvait rien ! C’était son métier après tout, il était ambulancier et il préférait être certain que ses patients n’avaient plus rien pour les laisser repartir. Mais pour le cas de Loïs, c’était une question de seconde !


- Je pense que vous allez mieux, vous pouvez rejoindre les autres journalistes.

Davis se leva, il marcha un peu et descendit de l’ambulance. Il tourna la tête pour voir Loïs, voir si elle suivait. Il tournait également la tête vers les autres journalistes. C’est vrai qu’il y en avait quelques uns, il y avait
également des civils un peu curieux qui se demandaient ce qui pouvait se passer. Oui, ce genre de chose, ça faisait pas mal de bruit autour du quartier et les personnes arrivaient bien vite avec leur soif de curiosité. Davis ne reprochait pas cela, tout le monde était curieux, lui aussi. C’était la nature humaine qui était comme cela.


Revenir en haut Aller en bas
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Dim 28 Aoû - 12:14

La jeune femme n’attendait qu’une chose. Mais chaque chose en son temps. Davis lui donna des conseils, pour éviter que ce genre de situation ne se reproduise. Bien sur, Loïs connaissait ces conseils sur le bout des ongles. Avec son père, elle avait apprit à bien se caler l’estomac avant de sortir le matin. Surtout parce que dés six heures, ils allaient faire des entrainements, et il fallait être en forme. Cette habitude de déjeuné était restée.

« C’est promis. Je pense que ce malaise m’a servi de leçon. »

Loïs n’en pouvait plus. Mais quand allait-il se décider à sortir ? Il se leva pour jeter l’emballage et Loïs crut un instant qu’il sortait, mais son espoir fut réduit à néant quand il vint s’asseoir également.

« Oui, je me sens déjà bien mieux. Merci beaucoup de votre aide…holàlà j’espère que les informations n’ont pas déjà circulé ! Vous savez….je joue ma carrière sur ce reportage. »

Exagération oui, mais pour Loïs s’était tout comme… Enfin, pour elle, chaque article était sa carrière. Loïs le suivit jusqu’à l’entrée de l’ambulance. Alors que Davis venait de descendre et de tourner la tête dans une autre direction, la jeune femme claqua les portes de l’ambulance et les verrouilla, puis elle alla à l’avant où elle bloqua les verrous coté conducteur et passager.

« Désolée très cher, mais les affaires sont les affaires. »Murmura t’elle plus pour elle que pour Davis qui de toute façon ne l’entendait pas.

Elle alluma son appareil photo et souleva le premier drap. Elle grimaça voyant l’état de la personne et prit les photos. Après quelques clichés, elle se tourna vers l’autre corps et prit également des clichés. Une fois ses photos prises, elle ouvrit l’appareil et retira la pellicule. Mieux valait être prudente si elle voulait garder son scoop.
Elle planqua la pellicule dans un endroit que Davis ne pouvait découvrir….Enfin si c’était le cas, Loïs aurait le droit de porter plainte pour attouchement… En effet, vous avez compris, la jeune femme avait caché sa pellicule dans sa culotte. Elle avait ensuite remis son ensemble en ordre et mit une pellicule vide dans l’appareil photo. Puis elle remit convenablement les draps sur les corps.

Enfin, la jeune femme toqua contre la porte de l’ambulance et ouvrit grâce au loquet qui se trouvait en dessous. Aussitôt elle adressa la parole à Davis :


« En voilà des manières ! On ne ferme pas la porte au nez d’une jeune femme ! Non mais vous vouliez m’assommer ? Je me suis retrouvée le cul par terre à cause de vous ! Et en plus vous m’avez enfermée ! Une chance que je ne sois pas claustrophobe !! »

Elle le regarda avec un regard surpris et outrée…. Oui, Loïs montrait une fois de plus ses talents de comédienne.

« C’est bon je vous pardonne…On va dire que ce n’était qu’un accident. »

Finit-elle par lui dire dans un soupire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Lun 29 Aoû - 8:44

Davis venait de descendre de l’ambulance et avait tourné la tête que pendant quelques secondes mais ceci suffit à Loïs pour prendre l’initiative de fermer la porte. Lorsqu’il entendit le claquement de cette dernière, Davis se retourna rapidement et essaya de l’ouvrir. Malheureusement, il entendait déjà le bruit du loquet qui empêchait l’ambulancier de l’ouvrir. Il frappa à la porte pour qu’elle l’entende.

- Loïs, ouvrez cette porte !

Davis soupira. Il s’était bien fait avoir par la journaliste qui avait habillement profitée de la situation pour s’enfermer dans l’ambulance. Elle devait surement être entrain de prendre des photos des deux pauvres victimes et elle ne devait surement pas se réjouir de la vue qu’elle avait à cet instant là. Davis tourna la tête pour voir si personne ne venait dans cette direction mais ce n’était pas le cas. L’ambulancier tourna à nouveau la tête en direction de la porte lorsqu’il entendit frapper et le bruit du loquet. Ensuite, ce fut la porte qui s’ouvrit.

Elle venait de prendre son ton en disant que ce n’était pas des manières de fermer la porte aux jeunes femmes. Elle lui demandait s’il voulait l’assommer et que c’était une chance qu’elle ne soit pas claustrophobe. Davis soupira en entendant cela, elle était prête à accuser Davis pour se couvrir et c’est à cet instant que Davis comprit vite que ce petit coup de fatigue n’était surement qu’une technique pour se retrouver seule dans l’ambulance afin d’assouvir sa soif de curiosité et visiblement, ça avait très bien marché !

Elle disait que cette fois, elle lui pardonnait, disant que c’était un accident. Davis soupira légèrement. Il faut dire qu’il n’avait jamais eu à faire à une journaliste aussi têtue et bornée par son travail au point d’utiliser des stratagèmes aussi subtils pour trouver les informations qu’elle désirait. Mais bon, comme on pouvait dire, il y avait un début à tout ! Et Davis avait découvert une nouvelle version du journalisme grâce à Loïs Lane. L’ambulancier l’empêchait de passer, la bloquant réellement cette fois.


- Je suis désolé Loïs, mais il me faut les photos. Je ne peux pas vous laisser partir avec et ne m’obliger pas à demander aux policiers de vous fouiller. Vous n’étiez pas censé être ici et je vois que vous savez y faire pour avoir vos informations.

En tout cas, Davis ne bougerait pas d’ici tant qu’il n’avait pas eu les photos qu’il désirait car ces photos ne pouvaient pas être montrées au grand public pour le moment, en tout cas, pas des photos des victimes. Les photos de la scène de crime tant qu’elle voulait mais pas des deux jeunes femmes, d’autant que ce n’était pas vraiment beau à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Jeu 1 Sep - 12:08

Davis demandait à ce qu’elle ouvre la porte, mais la jeune femme était en ce moment occupée avec les photos. En effet, les victimes n’étaient pas jolies à voir et Loïs était désormais sure qu’elle allait sauter le repas de midi. Comment pourrait-elle manger un steak saignant après ça ? Ou toute autre nourriture d’ailleurs.

En sortant la jeune femme se retrouva bloquée. Elle soupira en l’écoutant parler. Cette fois, elle était cuite.


« C’est bon je vous donne la pellicule. Franchement quel rabat-joie vous faites ! Et la liberté de la presse vous en faites quoi ? »

La jeune femme leva le pied droit et en sortie une pellicule de sa botte. La pellicule était pleine de photos. Photos de famille, photos d’arbres, de la terre. En bref c’était une de ses centaines pellicules sans intérêt qu’elle gardait toujours sue elle, au cas où ce jour arriverait.

Elle avait apprit de ses erreurs. Une fois, elle avait prit en photo, illégalement encore, une femme trompant son mari, et donc au bras de son amant. Quand ce dernier le comprit, Loïs avait été contrainte et forcée de lui donner la vraie pellicule, et donc, elle n’avait plus rien eu pour faire chanter la femme pour obtenir des informations. Depuis, Loïs ne faisait jamais plus la même erreur.


« Il y a une dizaine de photos en fin de pellicule. Mais je vous en pris, renvoyez moi au Daily Planet les photos qui ne vous concernent pas. Il y en a de ma sœur qui ne veut plus m’adresser la parole, alors, j’y tiens beaucoup. »

Elle fit une bouille désolée, comme un enfant qui était pris en flagrant délit faisant une bêtise. Loïs sentait toutefois l’autre pellicule, bien logée dans sa culotte. Ca non elle ne risquait pas de tomber.

« Puis-je passer ? Je dois aller informer mon patron que j’ai échoué….encore. Il me virera certainement donc j’aimerai aller à Pôle emploi avant la fermeture si possible. »

Elle regarda Davis, attendant qu’il lui cède le passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Jeu 1 Sep - 20:08

Loïs finit par céder. Elle décida de lui donner la pellicule. Elle disait que Davis était un rabat-joie et elle lui demandait ce qu’il faisait de la liberté de la presse. Davis n’avait jamais été contre la presse mais il avait des ordres stricts et il comptait bien les respecter un maximum car c’était son travail. Après tout, chaque travail avait son inconvénient. Davis vit Loïs lever son pied et sortir une pellicule de sa botte et la donner à l’ambulancier. Ce dernier mit la pellicule dans la poche avant de sa veste.

- Merci beaucoup Loïs.

Elle lui disait qu’il y avait au moins une dizaine de photo à la fin de la pellicule. Cependant, elle demanda à l’ambulancier de lui renvoyer les photos qui ne lui concernaient pas car il y en avait de sa sœur dont elle y tenait beaucoup. Mais bien sûr, Davis n’était pas non plus le méchant dans l’histoire, il allait faire ce qu’elle lui demandait et prendrait simplement les photos qui concernaient le crime de cette nuit. Les autres photos, c’était des effets personnels de Loïs et comptait bien lui rendre.

Ensuite, Loïs demanda à Davis Bloome si elle pouvait passer car elle devait prévenir son patron qu’elle avait à nouveau échoué et qu’il allait surement la renvoyer et de ce fait, elle voulait aller au pôle emploi le plus vite possible, avant la fermeture. Davis soupira légèrement en fermant les yeux. Ah là là, elle était bien convaincante cette Loïs mais ceci pouvait être récompensé. Après tout, elle pouvait bluffer mais elle pouvait aussi tout autant dire la vérité. Après tout, le journaliste était un monde bien spécial et dans lequel Davis ne comptait jamais y mettre un pied.


- Vous êtes parfois très convaincante, Loïs. Tenez.

Davis sortit de sa poche avant la pellicule que Loïs lui avait donnée pour lui rendre. Après tout, si Loïs voulait faire son article, elle avait le droit mais bon, Davis ne voulait pas être mêlé à cette histoire car là, il était entrain de contredire les ordres qu’on lui avait donné et ce n’était pas son genre.

- Ne me citez pas dans votre article, sil vous plait.

Davis s’écarta un peu de l’ambulance afin de laisser passer la jeune femme pour qu’elle puisse voler jusqu’à son bureau et écrire son bel article qui lui demandait tant d’efforts. Tout ce que Davis espérait, c’était qu’elle allait tenir compte des remarques de l’ambulancier et qu’elle n’allait pas le citer. Répondre à des questions ne le dérangeait pas mais il préférait rester anonyme plutôt que d’avoir son nom sur un des articles, même si c’était du Daily Planet.
Revenir en haut Aller en bas
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Lun 5 Sep - 21:38

Davis ne s’était pas rendu compte qu’elle lui avait donné la mauvaise pellicule. En même temps, qui aurait pu imaginer une seule seconde que la jeune femme se trimballait avec des pellicules de secours et pouvait aller jusqu’à cacher la vraie pellicule dans sa culotte pour être sure de garder un scoop ? Certainement Chloé, mais sa cousine n’était pas là et Loïs était donc seule témoin de cette fraude….avec monsieur et madame cadavre évidemment.

Mais une chose à laquelle elle ne s’attendait pas, ce fut que Davis lui rend son travail, sa pellicule. Elle eut soudain un peu de remords pour l’avoir ainsi berné. Mais seulement un peu et seulement une vague qui passa très rapidement. Dans le journalisme, il ne faut pas avoir de remords.

La jeune femme prit la pellicule qu’elle rangea dans sa poche.


« Merci. Je vous promets de ne pas vous citer. Je sais les limites que je ne dois pas dépasser. »

Oui, donc s’infiltrer dans une ambulance par le moyen d’une ruse, faire perdre son temps à un ambulancier, fermer à clé les portes de l’ambulance en s’enfermant dedans, prendre des photos de victimes illégalement, mentir, cacher la pellicule, la remplacer par une autre et donner la fausse pellicule en prétextant que c’est la vrai semblaient donc être encore légal pour miss Lane. Oui, c’était logique.

« Vous savez, je ne fais que mon travail, rien de plus. »

rien de plus, rien de plus….si quand même. On ne lui a pas demandé de pousser jusqu’au bout ses articles, mais bon. C’était comme ça que le percevais Loïs après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Sam 10 Sep - 7:50

Davis s’était avoué vaincu. Loïs l’avait bien eu depuis le début et il avait décidé de lui rendre la pellicule même s’il savait qu’elle jouait la comédie sur son renvois mais bon, Davis n’avait pas non plus être complice de cela si il y avait une infime chance (toute petite soit-elle) qu’elle dise la vérité mais il en doutait vraiment. Il fit un sourire à la journaliste lorsqu’elle lui prit la pellicule des mains en le remercier. Elle disait qu’elle n’allait pas le citer car elle connaissait les limites de son métier.

Ah les limites... Chez Loïs les limites étaient forcément plus hautes que la normale, ça se voyait vraiment. Après tout, elle avait fait tournée Davis en bourrique pour arriver à ses fins et finalement, elle y était arrivée. Elle disait qu’elle faisait son métier et rien de plus. Davis eut un nouveau sourire car son métier... Et bien, il était à risque, surtout après ce que Davis venait de voir ! La démonstration de la tactique Loïs pour arriver à ses fins.

- Oui, j’ai remarqué que vous ne faisiez que votre travail et que vous connaissiez les limites. Après tout, ne pas écouter les agents de police, simuler une chute de tension ou s’enfermer dans une ambulance en m’accusant que c’est de ma faute est en dessous de la limite, c’est ça ?

Davis gardait son sourire. Boh, il ne lui en voulait pas vraiment ! Après tout, chaque métier avait ses risques non ? Mais bon, si Davis avait voulu, il aurait pu remettre Loïs aux autorités pour la calmer un peu. Enfin non finalement, elle aurait surement trouvée un moyen de s’en défaire et d’attaquer à nouveau en plein front ! Elle était douée, même très douée.

- On fait tous notre travail Loïs, le miens était de vous empêcher de voir les victimes mais visiblement, vous êtes plus douées que vos collègues journaliste, bravo !

Davis n’avait plus rien à faire pour la retenir, elle pouvait aller écrire son articule juteux si elle le voulait et faire sa première page. Après tout, elle l’avait bien méritée, avec tous les sacrifices qu’elle avait fait, tout ce qu’elle avait du faire pour avoir quelques misérables photos... Elle comptait surement récompenser son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   Dim 18 Sep - 12:37

La jeune femme haussa les épaules en faisant une tête angélique…Du style « bah quoi ? Je n’ai rien fait de mal ». Après tout, ce n’était pas méchant…bien qu’elle ait réquisitionnée une personne qui aurait pu rendre réellement service aujourd’hui à des personnes qui en auraient eu plus besoin qu’elle.

« C’est vous qui le dites ! Je ne vais pas vous contredire. »

La jeune femme était assez fière d’elle c’est vrai. Mais c’était Loïs Lane après tout. Et que serait Loïs Lane sans sa persévérance ? Une fille ordinaire et calme et gentille….powaaa l’ennui quoi ! Mais bon, il est vrai que Davis avait était assez sympa avec elle aussi. Et la jeune femme tenait à se faire pardonner ce coup bas. Rendre les photos ? Non ça hors de question ! Mais elle commençait à avoir faim…réellement faim cette fois-ci.

« Et bien Davis, je vous remercie pour tout, et pour vous prouver ma gratitude, que dites-vous d’un bon restaurant ? Je suppose qu’avec toute cette affaire, vous n’avez pas encore eu le temps d’avaler quoi que se soit. »

Bon elle avait faim…A croire que Loïs avait tout le temps faim d’ailleurs. Bref. Mais elle avait également une idée en tête. Oui, appart avec Chloé, quand elle proposait quelque chose à quelqu’un, c’est qu’elle avait toujours une idée en tête, soit demander des choses, soit dire des choses…en l’occurrence elle souhaitait en apprendre bien plus…type d’autres crimes du même style. Elle aurait pu corrompre un policier, mais il se trouve que c’était Davis qui était là, et en temps qu’ambulancier, il devait également être au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crime express à Métropolis. [Pv Loïs Lane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Smallville Universe :: Les archives :: Les archives du Daily Planet-