Forum RPG sur la série Smallville et son univers.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et une galère, une [Clark Kent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Et une galère, une [Clark Kent]   Lun 22 Aoû - 9:39

La journée était déjà bien entamée. Une jeune femme, dans un bureau, lisait quelque chose sur son écran. Soudain, elle se leva, pris ses clés et s’en alla, ignorant son patron qui passait par là et voulait savoir où elle allait encore vagabonder.
En bref, tout semblait bien ordinaire ce jour-là. Ce n’était pas la première fois que Loïs claquait la porte du journal. Généralement, elle revenait le lendemain avec un scoop. Il lui arrivait de se tromper, et de revenir avec des excuses.
Mais cette fois, elle était sure de son coup.
Le moteur ronronna et une petite voiture s’en alla à toute vitesse, quittant le parking des employés du Daily Planet.

Deux heures s’écoulèrent. Loïs était censé finir son travail dans la minute et rentrer chez elle, mais aujourd’hui, elle allait faire du rab. Les habitations s’éloignèrent et la jeune femme sortie son portable, histoire de prévenir Chloé qui avait tendance à s’inquiéter pour rien. Zut, plus de batterie… Tant pis. Dans deux heures tout au plus elle sera rentrée. Après tout, c’était vraiment une affaire en or. C’était obligé, Loïs tenait le scoop du siècle, elle en était certaine…. Comme elle en était certaines pour tout ce qu’elle trouvait d’étrange à Smallville et Métropolis.

Elle arriva enfin dans un endroit étrange. Elle en fut étonnée, pensant une seconde s’être trompé et avoir quitté la ville. Elle avait beaucoup roulé. Pourtant, elle se trouvait bien à Métropolis, encore. Elle arrêta sa voiture et sorti, prenant bien soin de fermer toutes les portes et de vérifier qu’elle avait bien son magnétophone et son appareil photo.

Elle regarda ensuite autour d’elle. C’était une sorte d’entrepôt, ou de déchèterie. Loïs ne saurait différencier tant les gros cylindres et autres containers étaient en fouillis ou renversés. Elle avança silencieusement, guettant le moindre bruit, et regardant chaque boite pour vérifier si elles ne semblaient pas suspectent. Arrivée à un angle, elle trouva un simple sac poubelle. Regardant dedans, elle remarqua des liasses de… billets de monopoly. Etrange, vraiment étrange. Qui s’amuserait à acheter plus d’une centaine de jeux, juste pour enfermer les billets dans un sac ? Qui essayait d’escroquer qui ? Loïs n’allait pas tarder à le savoir.

Des bruits de pas et des voix s’élevèrent. La jeune femme prit rapidement une photo du contenu des sacs et alla se planquer derrière une des immenses poubelles. Elle regarda silencieusement les personnes qui venaient d’arriver. D’ici, elle ne pouvait distinguer leur visages cachés par le haut de la poubelle. Mais elle entendit clairement les voix et compris qu’il s’agissait d’un trafic. Drogue peut-être ?

Voulant prendre une meilleure position, Loïs cogna dans une petite poubelle à coté d’elle qui roula jusqu’aux deux malfrats. Oups. La jeune femme les vit regarder dans son sens et venir à sa rencontre. Impossible de fuir. L’endroit où elle se trouvait était un cul de sac. Elle envoya un coup de pied à l’un d’eux qui tomba à terre, mais elle n’eut pas le temps d’attaquer l’autre qui l’attrape et lui passa un mouchoir sur la bouche et le nez. Du chloroforme…C’était bien sa chance tiens. La jeune femme ne put lutter plus longtemps et sombra dans le sommeil. Et les heures passèrent…..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Lun 22 Aoû - 18:06

Clark s’était levé assez tôt, comme à son habitude. Il tournait la tête et vit que Lana était encore entrain de dormir. Il se leva calmement, sans faire de bruit et passa dans la salle de bain pour se préparer. Une fois près, habillé d’un jeans, tee shirt bleu, il descendit le premier étage pour se rendre dans la cuisine. Il marcha vers le réfrigérateur qu’il ouvrit rapidement pour prendre la bouteille du jus d’orange. Il se servit un grand verre et rangea ensuite la bouteille dans le réfrigérateur, à sa position d’origine. Il but le verre, s’appuyant contre le réfrigérateur. Il posa son regard sur l’horloge pour regarder l’heure qu’il était. Il était assez tôt mais heureusement car il devait réparer toute une clôture de la ferme.

Il posa le verre dans l’évier et il sortit. Il avait préparé tout le matériel dans la voiture la veille pour éviter de faire plusieurs voyages même si ça ne lui prenait pas beaucoup de temps mais il risquait d’être vu s’il répétait cela. Il arrivait à l’endroit où il devait réparer la clôture. Il commença à planter les gros piquets un par un à l’aide de sa force. Une fois que ces piquets furent plantés, Clark commença à mettre les planches qui se situaient entre ces piquets. Il les fixa à l’aide de pointes. Il prenait son temps pour éviter d’être vu et il n’était pas vraiment pressé. Il n’y avait que cela à faire aujourd’hui.

Le temps passait petit à petit, Clark avait été déjeuné avec Lana lorsque cette dernière l’avait appelé avant de reprendre son travail. La clôture était assez grande et elle se terminait petit à petit mais Clark fut interrompu par son téléphone portable. Il le sortit de sa poche et l’ouvrit. Il regarda qu’il avait un message. Il alla le consulter et vit qu’il venait de Chloé Sullivan. Cette dernière venait de lui envoyer un message comme quoi il y avait un problème avec Loïs au Daily Planet. Clark soupira, se demandant ce qu’elle avait bien encore pu faire. Clark rangea le matériel dans la voiture et il utilisa sa super-vitesse pour se rendre à Métropolis et plus précisément au Daily Planet.

Clark surprit Chloé en faisant voler quelques feuilles autour d’elle. Il lui demandait ce qui pouvait bien se passer. Elle lui expliqua que Loïs était partie depuis des heures et qu’elle n’avait pas donnée de nouvelle. En général, lorsqu’elle partait comme cela, c’était qu’elle avait un Scoop mais elle appelait au moins. Chloé alluma l’ordinateur de sa cousine et consulta les dernières données visitée ainsi qu’une adresse. A peine l’adresse vue, Clark quitta le Daily Planet à l’aide de sa super-vitesse sans demander son reste à Chloé qui devait surement être encore entrain de lire le fichier sans remarquer que Clark était parti.
Clark arriva à l’adresse. Il s’agissait d’une sorte d’entrepôt. Clark s’avança à l’intérieur et scruta les environs à la recherche de Loïs Lane. Elle semblait s’être mise encore dans une belle situation ! Cet entrepôt semblait ne pas être vraiment fréquentable.


- Loïs !?

Clark s’était écrié pour espérer une réponse mais ce fut le bruit d’un révolver qui se chargeait que Clark entendit. Un homme était devant lui et lui demandait ce qu’il fichait ici. Clark s’avança vers lui avant même qu’il eut le réflex de tirer et le projeta contre un conteneur qui se plia sous le choc. Clark tourna la tête et utilisa sa vision au rayon-X pour scanner l’endroit. Il y avait quelques personnes mais une semblait être allongée par terre, ça devait être Loïs. Clark couru jusqu’à cet endroit et vit que Loïs était enfermée dans une pièce, inconsciente. Clark arracha la porte et la jeta par terre, il se mit à genou devant Loïs et enleva le scotch qu’elle avait aux mains et sur la bouche.

- Loïs, tu m’entends ?


Elle reprenait petit à petit conscience visiblement...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Lun 22 Aoû - 19:39

Loïs comatait plus qu’elle ne dormait. De temps en temps, elle arrivait à ouvrir les yeux ou à entendre, mais c’était des bribes de quelques secondes avant de retomber dans le sommeil. Des murmures, des jambes, rien de distincts. Mais pourquoi se mettait-elle toujours dans des situations comme ça ?

Le temps passa et elle entendit une voix, un murmure. Quelqu’un disait son prénom ? Où était-elle ? Cette voix… elle la connaissait non ? Elle lui disait quelque chose. Une femme ? Non un homme. Puis une douleur fulgurante sur sa bouche, comme si on lui arrachait la peau, et encore cette voix. Mais comment répondre ? Tout était si nuageux, elle était tellement lourde, c’était si difficile d’ouvrir les yeux.

Après une lutte acharnée, la jeune femme finit par reprendre conscience. D’abord trouble, elle finit par distinguer le visage de Clark.


« Clark… »

Elle cligna plusieurs fois des yeux, reprenant totalement conscience. Elle sentit une douleur dans sa tête, derrière son crâne. Elle avait dut se cogner en tombant.

« Clark ! Que fais-tu ici ? Que s’est-il passé ? »

Loïs se souvenait d’être venue à l’entrepôt, elle avait un scoop. Elle avait prit des photos et après….. Un homme l’a surpris et… trou noir. La journaliste se jeta sur son appareil photo, oubliant la présence de son ami.

« Allez allume toi allez, pitié me fais pas ça… »

L’appareil s’alluma puis s’éteignit pour ne plus se rallumer. La jeune femme se précipita dessus pour en retirer la pellicule…qui était irrécupérable. Son scoop était parti en fumée. De rage, elle balança le tout qui alla finir de s’éclater contre un container.

« C’est pas vrai ça ! »

Finalement, elle se tourna vers Clark, lui témoignant enfin de l’attention :

« Clark ! Sue fais-tu ici ? Que s’est-il passé ? Où sont les sujets de mon reportage ? »

Bon, ça semblait aller puisqu’elle était en train de faire un interrogatoire à Clark…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Mar 23 Aoû - 11:52

Petit à petit Loïs reprit connaissance. Les yeux s’ouvrirent de temps en temps mais sans grande conviction jusqu’au moment où elle reprit vraiment connaissance. La première chose qu’elle disait, c’était le prénom de Clark. Ce dernier vit à nouveau Loïs cligner des yeux, visiblement, elle ne s’attendait pas à ce que Clark soit là. « Smallville », surnommé ainsi par Loïs, la releva doucement pour qu’elle se mette en position assise. Elle demandait ce qu’il faisait là et ce qui c’était bien passé.

Cependant, il n’eut pas le temps de répondre que Loïs se pencha déjà sur son appareil photo semblant déjà prendre conscience qu’elle était venue ici pour un sujet bien précis et que tout son sujet se trouvait dans son appareil photo. Clark en comptait déjà plus, c’était son sujet de reportage qui primait sur tout ! Elle essayait de l’allumer mais en vain. Pourtant, Loïs priait pour que ce dernier s’ouvre car tout ce qu’elle avait été là et elle semblait ne pas vouloir être venue pour rien.

Visiblement c’était le cas car il ne voulait pas rester allumer. De rage, Loïs le jeta et il finit par mourir contre un container. Elle semblait ne pas être contente et cet appareil photo en avait fait les frais. Clark espérait juste que ce n’était pas une habitude chez elle de faire ça car le Daily Planet devait surement avoir une bonne facture d’appareils photos. Loïs adressa enfin son attention à Clark. Elle lui reposa les questions sur le fait qu’elle se demandait ce qu’il faisait ici, que c’était-il passé et où étaient les sujets de son reportage.


- Loïs, enfin... Tu t’es encore mise dans une sacrée galère ! Tu aurais pu prévenir Chloé, elle se faisait du souci pour toi et elle avait raison ! Heureusement qu’on a réussi à te retrouver.

Clark aida Loïs à se relever. Elle pensait encore aux sujets de son reportage plutôt qu’à sa propre sécurité à croire que sa carrière était plus importante que sa vie. La preuve, elle s’était mise dans un danger pas possible en partant ici sans prévenir et surtout, toute seule !

- Je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais tout ce que je sais, c’est qu’il faut que tu sortes d’ici au plus vite pour éviter de t’attirer d’autres ennuis.

Clark décida de sortir de la pièce qui servait de cellule à Loïs. Il vit la porte qui était toujours au sol et qu’il avait arrachée pour la sauver. Il attendait déjà la question de comment « Smallville » avait pu faire ça mais chaque chose en son temps.

- Allez viens, Loïs !

Clark commença à marcher en tenant Loïs par la main pour qu’il la suive car il était certain qu’elle allait tout faire pour ne pas perdre son scoop surtout après ce qu’elle venait de perdre et du fait qu’elle avait été enfermée. Loïs était comme ça, elle allait surement essayer de se venger si Clark ne la retenait pas. Clark continuait à avancer, les deux personnes se retrouvaient dans un couloir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Jeu 25 Aoû - 20:12

En effet, Loïs remarqua la porte à terre. Mais c’était le cadet de ses soucis. Elle avait un plus grand scoop en tête et se devait de tout recommencer. Mais Clark commençait déjà à la tirer vers la sortie. Quoi ? Partir d’ici ? Ha non c’était hors de question ! Mais elle savait que Clark était aussi têtu qu’elle. Une fois, il l’avait d’ailleurs porté pour l’emmener loin de l’endroit où elle était, il serait capable de recommencer et Loïs le savait.

Ils étaient sortis de la prison de Loïs, mais l’entrepôt était encore grand et la jeune femme savait que ce qu’elle cherchait, son scoop, était dans les environs. Non, ça jamais ! Elle ne pardonnerait pas à Clark si elle laissait ce scoop au Métropolis Times ou d’autres journaux locaux. Mais comment le faire changer d’avis ? Loïs, manipulatrice, avait sa petite idée.

« Attends Clark ! On ne peut pas partir comme ça ! Il y a un scoop ici, je le sens ! Clark écoute moi ! Arrête de marcher ! Clark je t’ordonne de t’arrêter et de m’écouter ! Bon d’accord d’accord tu as raison j’aurai dus en parler à Chloé je suis désolée ! Et pour me faire pardonner….je….je…. »

Rah c’était son scoop ! Allez Loïs un petit effort ce n’était pas si terrible….Oui mais c’est son article ! C’est elle qui a enquêté ! C’est elle qui a déniché ce coup du siècle ! Bon d’accord allons-y, tant pis, c’était soit ça, soit son scoop partait ailleurs.

« Clark si on reste et que tu me laisses chercher, je te promets que ce scoop sera co-écris par nous deux…. »

Elle grimaça devant le regard de Clark et le regarda avec supplie. Elle n’allait pas oser proposer ça… Et bien si, et ce fut avec le moins de convictions possibles, la voix si aigue qu’on dirait qu’on lui arrachait des aveux par la torture que Loïs dit :

« Je te donnerai le scoop. »

Elle prit une grande inspiration, et voilà c’était dit. Loïs commençait à devenir bleue… Ha oui, elle n’avait encore jamais cédé un scoop à quelqu’un alors forcément, c’était une première. Et surtout, Loïs eut l’impression de donner son corps à la science encore vivant… Oui oui, je n’exagère pas, c’était exactement ce qu’elle ressentait en ce moment. Mais elle n’avait pas le choix. Si ils ne trouvaient pas leur scoop aujourd’hui, tout serait perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Ven 26 Aoû - 9:36

Clark marchait en tenant Loïs par la main, elle n’avait rien dit pour la porte que Clark avait enlevée à l’aide de sa force mais elle semblait être préoccupée par autre chose de plus important et cette chose devait surement être son sacré scoop ! C’était la seule chose qui rendait Loïs aveugle à ce qui l’entourait, c’était d’ailleurs pour cela qu’elle s’était mise dans cette situation toute seule. Elle n’avait pas mesurée le danger qu’avait cette petite enquête en solitaire.

Loïs essaya de stopper Clark en lui demandant d’attendre. Elle disait qu’ils ne pouvaient pas partir comme cela car le scoop était à portée de main. Elle lui demanda de s’arrêter et de l’écouter mais en voyant que Clark continuait à marcher malgré ses demandes, elle le lui ordonna formellement et d’une voix que Clark ne put s’empêcher d’ignorer. Il se stoppa et tourna la tête vers Loïs, lâchant également sa main. Elle s’excusa, disant qu’elle aurait due prévenir Chloé Sullivan d’être partie comme cela sans un mot et pour se faire pardonner, elle était prête à ... Mais à quoi ? Elle semblait hésitante à dire ce qu’elle avait à dire. Clark la regarda avec son regard interrogateur.


- Tu quoi ?

Elle était hésitante mais elle finit par avouer. Après tout, avec Loïs, Clark pouvait s’attendre à tout. Elle lui demanda que s’il le laissait chercher, le scoop serait co-écrit par Loïs. Clark regarda la journaliste avec surprise et il s’en dégagea même un sourire. Clark voyait déjà le regard amer de Loïs sur la une du Daily Planet avec « Loïs Lane et Clark Kent » en tant que rédacteur de l’article. D’autant plus que Loïs semblait prête à tout pour ce scoop puisque Clark ne travaillait pas au Daily Planet. Loïs ajouta, voyant que ça ne semblait pas être suffisant qu’elle lui donnait le scoop. Clark la regardait dans les yeux, avec son petit sourire.

- Loïs... Si je ne te connaissais pas assez, je jurais que tu essayes de me convaincre de te laisser fouiller. Je suis sûr que tu n’aimerais pas partager un article avec quelqu’un qui ne travaille même pas au Daily Planet et surtout, ça ne m’intéresse pas.

Clark tournait la tête pour voir si personne n’arrivait. Quoi qu’il arrive, scoop ou pas, Loïs était en danger et il était hors de question que Clark la laisse fouiner cet endroit alors qu’elle pouvait être blessée. Il ne voulait pas lui laisser courir un tel danger mais la convaincre... Ah, la convaincre serait une chose difficile ! Clark pouvait avoir des pouvoirs, aucun ne pouvait résister à l’esprit entêté de la journaliste Loïs Lane.

- Je ne veux pas que tu sois blessée, allons-nous en. Je suis certain que tu trouveras un autre scoop dans un endroit moins dangereux.

Clark prenait la manche du bras gauche de Loïs Lane pour l’inciter à le rejoindre afin de quitter cet endroit. S’ils trainaient trop ici, les individus qui se trouvaient dans cet entrepôt allaient surement débarquer pour tenter d’arrêter les deux intrus. Mais Loïs semblait ne pas se soucier de cela puisqu’il n’y avait que son scoop qui comptait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Ven 26 Aoû - 18:52

En effet, Loïs ne mesurait jamais le danger. Elle était bien trop accès sur ses sujets pour voir le reste. Et puis, elle se disait que c’était dans son métier de se mettre en danger. Après tout, comment faire pour faire du bon travail si on n’allait pas au fond des choses ? Gratter la surface et toutes les couches jusqu’à tomber sur le noyau ? Non, pour loïs le journalisme se résumait à foncer et découvrir, peu importe les risques.

Elle ne pouvait empêcher Clark de la trainer, mais sa réplique avait au moins eu le loisir de l’arrêter. Elle haussa les épaules.


« Je pourrais en glisser un mot au patron, et mettre ton nom à coté du mieux dans l’article. Tu sais je pense qu’à nous deux on fera une excellente équipe. Regarde, je trouve les scoops, on fonce, et toi tu nous ramènes quand on tombe sur des méchants comme eux. D’ailleurs comment as-tu fais ? La porte semblait blindée et là, elle était par terre…. »

Dit-elle en faisant un signe vers l’endroit d’où ils venaient.

« …enfin je crois. »

Elle n’était pas totalement sure, n’ayant pas vraiment fais attention à ce…détail ?

« Non il faut rester Clark ! Je ne tiens pas à écrire un article sur la mémé du quartier qui parle aux chats...Waouh quel scoop révolutionnaire. » Dit-elle avec ironie.

« Clark écoute moi. Je ne partirai pas d’ici. Ecoute ce…cet endroit c’est….c’est de l’or en barre ! Le scoop du siècle ! Si je le laisse filer, mon journal met la clé sous la porte. Je ne peux pas laisser cet évènement se produire. »

Elle se recula de Clark. Loïs était vraiment têtue, et voulait y retourner coute que coute. Clark risquait d’avoir un mal fou à la faire changer d’avis… ha non ça il n’y arrivera pas. Je voulais dire qu’il aurait un mal fou à la faire partir d’ici. Et surtout l’empêcher de revenir.

« Clark. Ma carrière de journaliste repose sur cette affaire. »

Elle avait dit ça avec le plus de sérieux possible. Bien sur, c’était exagéré, mais Loïs le pensait vraiment, comme avec chaque article qu’elle faisait. Pour elle, sa carrière reposait sur le nombre et surtout la qualité de ses articles. De plus, elle semblait être la seule au courant de ce trafic et elle ne comptait pas laisser filer cette opportunité.

« Pire encore Clark. Si ce scoop m’échappe, c’est le journal qui coule. La durée du Daily Planet repose sur cette histoire Clark. Allons ensemble découvrir ce qui se cachent ici…. Tu…. Tu ne voudrais pas avoir la mort de plus de 500 emplois sur la conscience n’est ce pas ? »

Quoi ? Exagérer ? Elle ? Oui toujours, et encore plus quand il s’agissait de ses scoops.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Sam 27 Aoû - 8:49

Concernant l’écriture de l’article à deux, Loïs venait de dire qu’elle pouvait glisser un mot à son rédacteur en chef et mettre ton nom à côté de l’article. Elle disait qu’en y réfléchissant, Clark et Loïs feraient une bonne équipe. Elle, elle s’occupait du scoop et lui s’occupait de la sécurité de Loïs et la bonne réussite des informations découvertes grâce à cela. Clark sourit. C’était improbable, il n’avait aucune envie d’aller travailler au Daily Planet pour la simple et bonne raison que la société qui avait rachetée le journal était LuthorCorp avec comme signature, Lex Luthor.

Ensuite, Loïs revint au sujet de la porte. Elle se demandait comment il avait fait car la porte était blindée et qu’elle s’était retrouvée à terre. Enfin, c’était ce qu’elle pensait du moins ! Elle n’était pas très sûre et c’était une bonne chance pour Clark car lorsque Loïs avait une idée dans la tête, il était difficile de la lui faire sortir, la preuve était là, avec ce fameux scoop qui lui donnait tant envie.


- La porte était rouillée, ce n’était pas compliqué de l’enlever de l’extérieur.

Elle n’était pas sûre concernant la porte mais par contre, elle était sûre d’une chose. Il fallait rester. Elle ne voulait pas écrire un article sur la mémé du quartier qui parlait aux chats. Clark sourit, Loïs avait toujours de bonnes excuses et elle en rajoutait également une couche en disant que si elle laissait passer cet article, le Daily Planet pouvait mettre la clé sous la porte. Elle avait toujours l’art d’exagérer lorsqu’elle ne savait plus quoi faire pour avoir raison.

Loïs recula un peu, s’éloignant de Clark. Elle disait que sa propre carrière de journaliste reposait sur cette affaire qui semblait avoir une importance capitale aux yeux de Loïs. Elle disait que l’avenir du Daily Planet reposait sur l’écriture de cet article et elle demandait au fils de Jonathan Kent s’il voulait avoir la mort de cinq cents employés sur la conscience. Clark regarda la cousine de Chloé dans les yeux, penchant légèrement la tête.


- Loïs... Je ne pense pas qu’un seul article peut jouer l’avenir du Daily Planet, n’exagère pas.

Clark sourit. Il voyait qu’il aurait beaucoup de mal à faire changer d’avis la journaliste du Daily Planet car elle était très bornée. Enfin, c’était du Loïs Lane tout craché après tout ! Il aurait bien eu besoin de l’aide de Chloé à ce moment là pour la résonner mais elle n’était pas là, malheureusement. Clark ne savait pas quoi faire si ce n’était que de faire sortir Loïs d’ici de force mais elle se mettrait surement à râler et elle se ferait surement entendre par les personnes qui se trouvaient dans cet entrepôt.

- Bon, demande moi ce que tu veux comme information et je vais te les récupérer. Mais tu ne restes pas ici, je ne veux pas que tu sois blessée.

Clark avait trouvé que cette solution là pour que tout le monde soit content mais il se doutait que Loïs le serait qu’à moitié. Il pensait qu’elle ne laisserait jamais, au combien jamais un débutant aller rechercher des informations seuls, surtout sur un tel scoop venté par Loïs Lane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Sam 27 Aoû - 12:56

Rouillée ? Bon Loïs n’était pas là pour faire cette enquête, même si pour elle, cette porte avait été parfaitement scellée avant que Clark ne l’ouvre. Et surtout parfaitement neuve. Une chance d’ailleurs pour superman que la jeune femme ne cherche pas à en savoir plus sur ce mystère. C’était bien la seule fois que Loïs passait l’éponge sur un mystère, mais quand on a quelque chose en tête….

Apparemment, Clark ne comprenait pas les motivations de Loïs. Ca, elle le comprit au regard qu’il lui lançait.


« Clark, arrête de me regarder comme ça ! Je ne suis pas folle. »

Puis il lui annonça qu’il ne pensait pas que sa carrière se jouerait sur un seul article. Non vraiment il ne comprenait pas. Et c’est pour ça que la jeune femme enchaina :

« Non Clark tu ne comprends pas. Ce ne sont encore que des sujets locaux. Mon avenir se joue là-dessus. Je dois faire un sans faute il le faut. Sais-tu ce qui attend le meilleur journaliste du Daily Planet chaque année ? Je vais te le dire. Il gagne sa place à vie dans le journalisme. Et surtout, il ne s’agit pas que du Daily Planet non, il a l’opportunité de travailler pour le New York Times, ou encore poster ses articles dans Le Monde ! Tu te rends compte ! Le journaliste de l’année devient mondialement connu. Ses articles sont lus par le monde entier. Alors si Clark, je joue ma vie sur ce coup. Si je ne dégotte pas ce scoop, autant que je démissionne et devienne vendeuse de chaussure sur les marchés. »

Elle le regarda comme si il avait dit la bêtise la plus monumentale du siècle. Finalement, il lui proposa de chercher à sa place. Sachant qu’elle ne pourrait se débarrasser de lui, elle soupira :

« Très bien Clark. Je suspecte un trafic ici. De drogue ou autre. J’ai entendu quelques bribes, apparemment des météorites seraient dans le coup. Certains disaient qu’ils deviendraient riches avec, que ce produit leur permettrait de contrôler tout Métropolis pour commencer. Après il y a eu d’autres personnes, apparemment les premières leur devaient de l’argent et j’ai vu les sacs de billets, c’était des faux. Clark il faut trouver ce stock de météorite et le stock de drogue. Je suis sure et certaine qu’ils en ont déjà fabriqué et que les deux produits sont planqués quelque part ici. »

Bien sur, elle n’avait pas l’intention de partir, mais si Clark cherchait de son coté, elle pourrait peut-être tout trouver elle-même. Non quand il s’agissait de ses scoop, Loïs n’était pas vraiment partageuse…malgré qu’elle ait dit le contraire à Clark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Dim 28 Aoû - 9:05

Visiblement, le regard de Clark ne plaisait pas vraiment à Loïs car elle avait l’impression qu’il la regardait comme si elle était une folle. Mais ce n’était pas le cas bien entendu, il la trouvait juste... Comment dire... Peu convaincante. Elle trouvait toujours de nombreuses excuses pour essayer d’avoir le dernier mot et faire se qu’elle avait à faire. Tout le monde pouvait tomber dans le panneau, mais pas des personnes comme Clark qui connaissaient Loïs depuis quelques temps.

Mais visiblement, Clark ne comprenait pas vraiment ce que voulait Loïs mais cette dernière rectifia tout pour que ça soit clair. Elle disait que son avenir jouait là. Elle demanda à Clark s’il savait ce qui attendait le meilleur journaliste du Daily Planet chaque année. Bien entendu, le dernier fils de Krypton ignorait tout. C’était l’opportunité de travailler dans le New York Times ou de poster des articles dans Le Monde. Elle lui demandait s’il s’en rendait compte mais ce n’était pas vraiment le cas. En tout cas, elle disait que ce journaliste était mondialement connu et était lu par le monde entier ! Et donc, Clark devait comprendre l’importance de ce scoop. Elle disait que si elle ne dégottait rien, elle pouvait démissionner.

Clark soupira légèrement. Ah Loïs... Mais qu’elle pouvait être têtue ! Chloé avait eue sa période où elle était têtue mais sa cousine la dépassait haut la main. Donc, Clark avait proposé de partir à la quête des informations pour éviter que Loïs soit blessé. Elle lui expliqua donc qu’ici se déroulait un trafic de drogue ou d’autre chose et des fragments de météorite étaient également dans le coup. Clark la regarda. Ah, ce détail était déjà un peu plus inquiétant car les météorites étaient dangereuses pour Clark mais surtout, il ne serait pas dans la mesure de protéger Loïs comme il le voudrait. Elle disait que certains devenaient riches avec ça. Elle disait qu’il fallait trouver ce stock au plus vite.


- Loïs, ça va être dangereux.

Clark commença à marcher un peu, scrutant les différentes pièces de l’entrepôt dans le couloir où ils étaient. Il se concentra et utilisa sa vision au rayon-X. Certaines personnes se trouvaient dans des pièces. Clark venait également de voir une pièce où il y avait des objets. Cependant, certaines pièces n’étaient pas accessibles par la vision de Clark car elles étaient protégées par du plomb. Il était persuadé que si Loïs disait la vérité, la Kryptonite devait être cachée dans une de ces pièces là. Il voulait faire sortir Loïs, mais pour la faire sortir, il fallait marcher le long du couloir et risquer de tomber sur des personnes qui étaient sur le chemin. Clark tourna la tête vers Loïs.

- Allez viens, je dois te faire sortir d’ici avant toute chose.

Clark avançait un peu mais à peine quelques secondes après, Clark remarqua qu’il y avait des gens dans la pièce à côté d’eux. Il demanda à Loïs de se taire en mettant son doigt devant sa bouche. Il tourna la tête pour voir mais il ne voyait pas grand-chose jusqu’au moment où une personne sortait de la pièce et fit face à Clark.

- Et vous là !

Il essaya de sortir son arme mais Clark le projeta un peu plus loin. La porte s’ouvrit et un autre homme sortit. Clark lui fit face et le projeta dans la pièce à l’aide d’un coup de poing et il s’écrasa sur la table. Cependant, lorsque la table se brisa, des boites de plomb s’ouvrirent et des fragments de météorites apparurent et Clark commençait déjà à ressentir les effets de la Kryptonite. Il se tenait le ventre, reculant un peu mais un homme le frappa en plein visage avec son arme avant de le prendre par les épaules et de le jeter contre le mur de l’autre côté de la pièce. Clark se cogna au mur et tomba au sol, légèrement inconscient. L’individu pointait son révolver sur Clark, s’approchant de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Lun 29 Aoû - 13:48

Dangereux. Ca Loïs le savait pertinemment. C’était d’ailleurs pour ça qu’elle avait choisi ce sujet. Où est donc l’intérêt d’un article si rien n’est dangereux ? Quel intérêt y avait-il à se contenter seulement des choses qui ne risquaient rien ? Loïs avait toujours pensé ainsi, et fit d’ailleurs par de son point de vue à Clark.

« Evidemment que ça l’est ! Sinon jamais je n’aurai choisi ce sujet ! Où es l’intérêt d’écrire sur un gamin qui a mangé du sable ? A part pour son estomac et seulement durant quelques jours, il n’y a rien de dangereux dans ce sujet. Ce qui est intéressant dans le journalisme Clark, c’est de chercher, de fouiller, de trouver les informations et les faire partager au monde entier au péril de notre vie ! »

Il continuait d’insister pour la faire sortir et Loïs soupira pour lui montrer sa mauvaise grâce et son mécontentement. Mais elle n’eut pas à râler très longtemps. On venait de les surprendre. Se fut Clark qui réagit le premier et envoya valser le premier homme avec un coup de poing et un autre également. Loïs vit la table se casser et soudainement Clark se retrouva à terre.

« Clark ! Clark ! »

Un homme arriva et assena un coup d’arme dans le visage de superman. Clark se retrouva projeter dans les airs et alla s’écraser contre un mur. L’individu pointa son arme sur Clark, ignorant totalement la présence de Loïs qui elle, était indemne.

« Hé le morveux ! »

Il tourna la tête, surpris d’entendre quelqu’un d’autre. Loïs n’attendit pas une seconde de plus et envoya un coup de pied droit dans le menton du mafieux. Il fut un peu projeté en arrière à cause du coup.

« On ne m’ignore pas ! »

Elle lui renvoya un coup de pied et l’homme se cogna la tête, tombant inconscient. Mais déjà, d’autres bruits de pas précipités se firent entendre du bout du couloir. Loïs alla voir Clark et le secoua.

« Réveille-toi Clark ! Ce n’est pas le moment de dormir ! Allez du nerf ! »

Après deux trois baffes, elle le vit ouvrir les yeux, mais il semblait mal en point. Son visage était contracté, comme si il souffrait énormément.

« Clark qu’est ce qui se passe ? »

Elle était inquiète, mais comment pourrait-elle deviner que les météorites étaient la cause du mal de Clark ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Mar 30 Aoû - 10:20

Le journalisme était une prise constante de risque d’après Loïs Lane et c’était d’ailleurs pour cela qu’elle adorait ça. Ce qui était intéressant c’était de fouiller des tas d’informations et le faire savoir au monde entier au péril de sa propre vie. Voilà comment le journalisme était perçu par la cousine de Chloé. Pas étonnant qu’il fallait la sauver assez souvent. Clark s’était donc retrouvé par terre, contre le mur de la pièce où il était à présent après avoir assommé deux personnes mais la troisième avait eue raison de lui à cause de certains fragments de météorites qui se trouvaient près de la table.

Clark était à moitié conscient. Ouvrant légèrement les yeux, il voyait que l’individu qui l’avait frappé était en face de lui avec une arme pointée en plein sur la tête de Clark mais cependant, ce dernier entendit un bruit féminin derrière l’individu et ça ne pouvait être que Loïs. Tout était flou pour Clark et il souffrait beaucoup. Loïs venait de s’occuper de l’individu en l’envoyant au tapis mais Clark ne savait pas du tout comment Loïs s’y était prise. En tout cas, il était à terre et c’était le principal.

Clark allait vraiment être inconscient lorsque Loïs le réveilla avec quelques baffes. Grâce à cela, il ouvrit les yeux et vit Loïs près de lui qui lui demandait ce qu’il pouvait bien se passer pour que Clark soit mal comme cela. Il tourna la tête vers la table et vit une lueur verte. Il ne pouvait rien dire et Loïs n’avait surement pas remarquée la Kryptonite là-bas et c’était mieux comme cela de toute façon. Clark essaya de se relever en s’agrippant au mur qui était derrière lui.


- Il faut... Il faut que je sorte d’ici.

Clark prit la direction de la porte de sortie mais il titubait légèrement voir assez fortement lorsqu’il était au milieu de la pièce. Il manqua de tomber réellement mais il réussit à se rattraper avec un autre mur. Il s’approcha de la porte tant bien que mal et il s’accrocha à la poignée de cette dernière pour éviter de tomber. Il sortit de la pièce en tournant la tête vers Loïs pour lui dire de le suivre. Il ressentait que les effets de la Kryptonite étaient déjà plus faibles mais toujours présents car la porte était ouverte et les radiations savaient atteindre Clark.

Ce dernier marcha un peu pour se mettre contre le mur, soupirant légèrement, respirant assez rapidement. Il avait eu chaud cette fois encore. Loïs avait réussi à le sauver grâce à un coup de pied très bien envoyé. Heureusement qu’elle avait été là car sous l’effet de la Kryptonite, Clark n’aurait pas pu faire grand-chose d’autre que de subir. Comme quoi, même les héros avaient besoin d’être sauvés. Clark allait déjà beaucoup mieux en tout cas car il n’était plus dans l’axe de la Kryptonite et cette dernière était trop éloignée pour faire à nouveau effet. Le dernier fils de Krypton tourna la tête vers Loïs.


- Il faut que l'on s'en aille, on aura peut être pas autant de chance la prochaine fois.

Que fallait-il encore de plus à Loïs pour qu’elle s’en aille ? Ah, peut être une balle dans l’épaule ? Il était difficile de faire changer d’avis à la demoiselle Lane et Clark ne pouvait pas faire grand-chose contre les convictions de Loïs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Jeu 1 Sep - 13:16


Alors que Loïs essayait de déterminer la cause du mal de Clark, celui-ci lui dit qu’il devait sortir d’ici. La jeune femme ne comprit pas tout mais l’aida tout de même à sortir de la pièce. Alors qu’il titubait et manquait de tomber, Loïs l’attrapa et le fit prendre appui sur elle.

« T’es pas tout léger Kent. »

Finalement ils sortirent de la pièce et Clark sembla aller déjà mieux puisqu’il recommença à dire à Loïs de partir d’ici. Qu’il était têtu ! Mais vu comment il était encore pâle, Loïs fini par céder.

« Très bien je capitule ! Je te ramène à la ferme et je reviens. »

Elle passa le bras de Clark sur ses épaules et le traina dans le couloir. Bah oui, elle ne pouvait pas savoir que c’était seulement dus aux météorites et que maintenant ça allait de mieux en mieux. Qui pourrait réellement deviner ça ?

Mais voilà qu’à peine quelques mètres fais, d’autres bruits se firent entendre. Aussitôt, Loïs entraina Clark dans une autre pièce et en ferma la porte. Qui disait que ça allait se terminer ? En effet, cette pièce était remplie de météorites…rouges. Dont une bague que Loïs ne se priva pas de prendre et de mettre à son doigt.

« Se serait du vol tu crois Clark ? Bah peu importe. Si je suis là, autant en profiter un peu. »

Satisfaite, elle se retourna vers Clark qui semblait aller très bien.

« Tu vas m’aider à les coincer ? Il y en a au moins pour un million de dollars ! Entre la pièce d’à côté et celle-ci. Si ce n’est pas du trafic je ne m’appelle plus Loïs Lane ! »

Oui oui, elle avait gardé la bague à son doigt et ne semblait vraiment pas prête à la retirer. Mais ce qu’elle ne savait pas, c’est l’effet que les météorites rouges avaient sur Clark….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Ven 2 Sep - 15:21

Pas tout léger... Bah, c’était un homme en même temps, il ne faisait pas le même poids que Loïs Lane. Clark ressemblait quand même à un être humain qui était assez musclé, du à son physique. Ils s’étaient retrouvés donc en dehors de la pièce et Clark avait à nouveau rabâché qu’il fallait sortir d’ici à tout prix. C’est contre toute attente que Loïs capitulait. Elle disait qu’elle allait ramener Clark à la ferme et qu’elle reviendrait. Bien entendu, Clark n’était pas vraiment pour la deuxième partie de la phrase mais il trouverait surement bien quelque chose pour que Loïs reste à Smallville. S’il fallait l’attacher, il le ferait aussi !

Loïs entraina donc Clark vers la sortie mais à peine quelques mètres plus loin, des bruits se firent entendre. Loïs ne réfléchit pas une seconde puisqu’il y avait une porte à côté. Elle entra dans cette dernière avec Clark. Une fois dedans, Clark leva les yeux et vit ce qu’il n’aurait jamais penser voir. De la Kryptonite rouge. Certaines pierres étaient surement cachées dans des caisses en plomb mais d’autres petits fragments étaient à l’étude sur une table de travail et il y avait également des bagues. Les effets... Clark était trop proche pour que cette pierre ne puisse l’affecter.

Tout d’un coup, ces yeux devinrent rouges quelques instants et un sourire aux lèvres se fit observer. C’était trop tard, Clark était affecté par la Kryptonite rouge. Il se retourna vers Loïs. Cette dernière observait les bagues et demandait si c’était du vol d’en prendre une. Mais elle s’en fichait et Clark aussi. Elle en prit une qu’elle mit à son doigt. Ensuite elle se retournait vers le dernier fils de Krypton qui lui souriait. Elle lui demandait s’il allait l’aider à les coincer car il y en avait pour un bon petit paquet d’argent. Au moins le million de dollars et elle disait que si ce n’était pas un trafic, elle ne s’appelait pas Loïs Lane. Clark respirait l’air de l’entrepôt. Il se sentait bien, il ne s’était jamais autant senti bien depuis la dernière fois qu’il avait été infecté. Tous ses soucis semblaient étouffés.


- Un million de dollars ? Intéressant...

Clark avança et prit à son tour une bague qu’il mit à son index de sa main droite. Il ne voulait pas quitter cette sensation de bien être qu’il ne ressentait jamais au quotidien. Il se retourna vers Loïs Lane en lui souriant. Il passa un doigt sur les cheveux de Loïs pour arriver sur sa joue.

- Tu peux prendre toutes les bagues que tu veux mais je ne vais pas t’aider à les coincer. S’il y a de l’argent ici, je veux absolument ma part. Et je pense que tu va me gêner.

Clark poussa Loïs contre le mur, suffisamment pour l’assommer quelques instants. Il sortit de la pièce et marcha en direction d’une des salles principales. Il croisa quelques gardes sur le chemin et il n’eut pas vraiment de mal à les neutraliser en les frappant et projetant contre les murs. Il arriva dans une grande salle où il y avait des hommes d’affaire. Clark s’avança et les individus firent feu sur lui. Il utilisa sa super-vitesse pour les frapper et les assommer. Une fois fait, il s’approcha de la table où il semblait y avoir une transaction et il ouvrit une mallette. Cette dernière était remplie de billets. Clark sourit en la fermant et en la prenant. Il rebroussa chemin pour se rendre dans une autre pièce, mais lorsqu’il revint au couloir, il tomba sur Loïs Lane... Elle allait surement lui demander des comptes car Clark avait agit bizarrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Sam 3 Sep - 19:34

Clark avait une voix changée. Loïs le regarda comme si il était fou. Il disait qu’un million de dollar était intéressant, et il prit à son tour une bague qu’il mit à son doigt. Bon, là, ce n’était plus le Clark qu’elle connaissait, et ce dédoublement de personnalité la surpris.

« Clark….tu es sur que tout va bien ? Je te trouve….différent. »

Oui, pour sur il était étrange. Comme si cette pièce lui avait grillé le cerveau ou lui avait offert une option pour changer son caractère de façon aléatoire. Sauf que jusqu’à preuve du contraire, Clark n’était pas un robot ou un sims.

« Ecoute, sortons d’ici d’accord ? »

Soudain il s’approcha d’elle et prit une mèche des cheveux de Loïs dans ses cheveux. Alors là, ce n’était non pas bizarre, mais totalement surréaliste. Mais avant que Loïs n’ait le temps de dire quoi que se soit, elle se retrouva projeter contre un mur et tomba à terre, assez sonnée. Avant cela, elle avait entendu quelque chose d’encore plus curieux.

Loïs mit quelques minutes à se remettre et cligna des yeux. Clark n’était plus là. La jeune femme se releva et regarda autour d’elle. Non, il n y avait vraiment aucune trace de Clark. La jeune femme sorti son portable, mais il n y avait aucune connexion. Alors, elle sorti de la salle.


« Allo Chloé. On a un grave problème. Tu sais Clark. Enfin c’est une longue histoire. Bref je t’expliquerai mais rapplique tout de suite. Clark nous fait une crise d’identité ou de skyzophrénie. Ha oui il s’est aussi transformé en Hulk, le vert en moins. Je suis à l’entrepôt à environ deux heures de Métropolis. Je t’envoi l’adresse en SMS. Dépêche-toi. »

La jeune femme raccrocha et envoya les coordonnées à sa cousine.

« Bon. Monsieur le rebelle maintenant. »

Loïs n’eut pas vraiment de mal à savoir où se trouvait Clark. Il suffisait de suivre les cailloux. Les cailloux ? Oui, les bonhommes allongés par terre qui semblaient tous inertes. Tout en parcourant les couloirs, prudemment, la jeune femme appela… :

« Clark ? Clark ?... Quand je le trouve je le tue ! Il ne va pas s’en sortir comme ça, ça c’est sur. »

La jeune femme se frotta l’arrière du crâne. Elle sentait déjà une bosse pointer le bout de son nez.

[hj: ordre = Clark-Loïs-Chloé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloe Sullivan
Journaliste au Daily Planet & WatchTower à mi-temps

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Métier: Journaliste au Daily Planet et WatchTower à mi temps
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Lun 5 Sep - 14:19

Ce qu'il y a de bien dans le fait d'être amie avec des gens comme Loïs Lane ou Clark kent, c'est qu'il est impossible de passer une journée à s'ennuyer. Un jour vous découvrez que votre meilleur ami viens d'une autre planète, que le milliardaire le plus en vue de la ville est un justicier, qu'il existe une ligue de justicier, que vous essayez de les guider dans leurs missions et que bien sur vous devez cacher ça à votre cousine qui est aussi fouineuse que têtue, et qui a un don improbable pour se mettre toujours dans les pires situations imaginables. Remarque, sur ce point là, Chloé ne pouvait rien dire, elle n'était guère mieux. C'est sans doute de famille. En tout cas, l'ennuie était quelque chose de quasi inexistant dans la vie de la jeune journaliste.

Prenait par exemple, rien qu'aujourd'hui. Peu après l'heure du déjeuner, Loïs avait quittée en trombe le Daily Planet. Bon, au début, Chloé ne c'était pas fait de soucis outre mesure. Miss Lane avait cette fâcheuse habitude, mais généralement, elle revenait quelques heures plus tard, avec le scoop du siècle, du moins jusqu'au prochain. Sauf que cette fois là, elle n'était pas revenue quelques heures plus tard, et Chloé n'avait toujours aucune nouvelle de sa cousine. Et quand on connait son don naturel d'aimant à problème, on a de quoi s'inquiéter. Aussi, elle avait envoyée un message à Clark pour qu'il la rejoigne au plus vite, avec lui c'était pas trop le problème d'ailleurs, au Daily Planet. Ils avaient trouvés dans les documents de l'ordinateur de Loïs une adresse, et avant qu'elle ai pu dire un mot, foush ! Clark avait disparue.

Elle aurait pu se dire qu'avec Clark, sa cousine serait en sécurité et qu'elle n'avait plus à s'en faire, mais un sentiment étrange, l'instinct, un sixième sens, appelez ça comme vous voulez, la poussa à fouiller dans son sac, à attraper ses clés de voitures, à noter l'adresse sur un calepin et à rouler en trombe vers cette entrepôt. Et l'instinct fut le bon. Alors qu'elle roulée depuis environ 1h30, Chloé reçut soudainement un coup de file de sa cousine. Elle gara sa voiture sur le côté et s'empressa de répondre au téléphone. La voix de Loïs avait un ton très légèrement hystérique. Clark, crise d'identité ? Oooooooooh non ......

" Ok Loïs, surtout ne t'affole pas, j'arrive bientôt, je suis environ à une demi heure de là. Surtout, tu ne laisse pas Clark sortir de là. Et fait attention à toi. "

La jeune femme raccrocha pour reprendre la route, outrepassant du double les limitations de vitesse. Il n'était pas temps de respecter la loi, Loïs et Clark était en danger. Elle avait pas mal de fois eu à faire à ce fameux cas de crise d'identité, causait par de la kryptonite rouge. La pire avait sans doute était lorsque Clark c'était infecté volontairement après avoir causait l'explosion de la ferme et l'avortement de sa mère. Il avait disparue pendant plusieurs mois à Metropolis, et à l'époque seule Chloé avait pu le retrouver. Elle savait que dans cette état, il n'était plus maitre de ses actes, et que ça pouvait très vite devenir dangereux. Bon, c'est vrai, elle n'avait pas que des mauvais souvenirs de Clark sous l'effet de cette météorite ... Mais disons qu'elle préférait oublier la tête de Lana quand Clark avait embrassé la rédactrice en chef de la Torche au Talon.

Elle arriva à l'entrepôt en un quart d'heure, et activa sur son téléphone un radar qui lui permettrait de localiser Clark rapidement. En effet, elle avait installée un système de GPS sur tous les téléphones des justiciers, y comprit celui de Clark, à son insu. Ainsi, elle put retrouver Loïs dans le dédale de couloir de cet entrepôt, et Clark ne devait pas être bien loin. Du premier coup d’œil, elle sut ceux qu'elle avait à faire. Mais vu sa tête de mule de cousine, le secret qu'elle devait cacher et l'état de Clark, ça n'allait pas être une tâche des plus facile.

" Loïs, s'il te plait, enlève la bague que tu porte et jette la loin. Crois moi, c'est de la camelote, ça n'a aucune valeur. Clark en porte une aussi ? Il faut aussi qu'on la lui enlève. Il fait une réaction allergique au produit qu'ils utilisent pour souder l'anneau et la pierre. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Mar 6 Sep - 10:37

Clark venait de prendre une valise dans laquelle il y avait pas mal de billets, il y avait de quoi se faire plaisir avec tout l’argent qu’il y avait dedans. S’acheter une belle moto ou alors une nouvelle voiture ? Pourquoi pas... En tout cas, ça serait très utile lorsque Clark quitterait Smallville car oui, il n’avait pas l’intention de rester habiter dans ce petit coin de campagne où il n’y avait rien d’intéressant. Métropolis alors ? Trop banal, Clark connaissait cette ville de fond en comble, il préférait changer d’horizon, changé de vie. Au moins, personne ne viendrait le déranger pour essayer de le faire revenir à la raison.

Clark jeta un dernier regard vers un homme d’affaire qui était au sol, toujours inconscient. Il y avait été peut être un peu fort mais il avait tellement aimé assommer ces personnes pour de l’argent, c’était vraiment exaltant. Clark commença à marcher vers la sortie. Il passa la porte en l’ouvrant avec force, faisant une marque de son poing dessus. Il marcha le long d’un couloir et revint sur ses pas. Il passa dans une autre pièce où il y avait d’autres personnes. Clark utilisa sa super-vitesse pour assommer le premier d’un coup de poing en le balançant contre le mur et il fit de même avec le deuxième en le projetant contre le mur en face. Pour le troisième, Clark le prit par les épaules et le jeta en l’air et il s’écrasa sur la table.

Là, Clark vit un sac rempli de billets. Il sourit en ouvrant la valise et en versant les billets présents dans cette dernière pour les ajouter à ceux présent dans le sac. Il jeta la valise par terre en souriant et ferma le sac en le tenant à la main droite. Clark fit demi-tour et se dirigea vers la sortie. Il fit un bref regard en direction des personnes inconscientes, toujours le sourire aux lèvres, et il sortit, sans dire un mot. Clark marcha calmement, regardant sa bague aux lueurs rouges. Il se sentait si bien grâce à la Kryptonite rouge. Dans cet état là, il n’avait pas conscience qu’il semait le mal autour de lui et que les effets étaient néfastes car, comme une drogue, la Kryptonite rouge permettait à Clark de se sentir très bien.

Il arriva dans un nouveau couloir et il tomba nez à nez avec Loïs qui semblait furieuse. D’ailleurs, elle se tenait l’arrière du crâne car elle avait percutée le mur de plein fouet à cause de Clark il y a quelques minutes maintenant. Clark lui fit un sourire en posant son regard sur la journaliste du Daily Planet, tenant toujours son sac rempli de billets dans sa main droite. Mais ? Que voyait-il aussi ? Chloé était là également ? Loïs avait surement du l’appeler en renfort pour empêcher Clark de faire des bêtises. Le petit souci, c’est que Chloé savait comment remettre Clark sur le droit chemin, le priver de ce bien être qu’il ressentait à ce moment là.


- Poussez-vous toutes les deux, laissez-moi sortir. Je ne veux pas vous faire de mal, enfin, tant que vous ne me gênez pas.

Clark serra légèrement son poing droit, la bague était à l’index de cette main, d’un rouge vif, aussi étincelant qu’un rubis... Mais ça n’en était pas un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Dim 11 Sep - 22:11

Loïs regarda sa cousine comme si elle était folle. Une bague en toc certes, mais cette bague était tout de même magnifique. La jeune femme prit sa cousine par les épaules. La seule chose qui pourrait lui faire retirer cette bague, c’était qu’elle lui donne de l’allergie….et malheureusement pour Chloé, Loïs n’avait encore aucun boutons ni plaques rouges sur les mains….ni nulle part ailleurs.

« Ce n’est pas grave ! Tu me crois vraiment aussi superficielle ? Je l’ai prise seulement parce qu’elle est belle. Et oui Clark aussi en porte une…D’ailleurs il était très bizarre avant de la porter…et après encore plus. »

Loïs leva les yeux au ciel et emmena sa cousine hors de la pièce. Pourquoi discutait-elle cette bague ? Elle la voulait peut-être ? Mais ce n’était pas le moment ! Il fallait retrouver Clark. Loïs se demandait vraiment ce qui pouvait arriver à monsieur Smallville.

« Prends-en une si tu veux ! Il y en a pleins. Tu sais… Et puis il faut retrouver Clark. Arrête de bavasser et suis-moi ! »

Loïs sortie de la salle d’un air résolu et s’avança rapidement dans les couloirs…Pauvre Chloé…Elle allait avoir beaucoup à faire entre un Clark en pleine crise d’adolescence, une Loïs aussi bornée qu’une mule et de la kryptonite verte ou rouge à tous les coins de rue. :

« Tu sais Chloé. Je vais finir par croire que Clark a vraiment un grain ! Il se montre vraiment bizarre parfois ! »

Elle mit ensuite ses mains devant sa bouche et cria :[ :b]

« Clark ! Clark ! Arrête de jouer ! Reviens ici ! Clark ! »

[b]Ca ne servait peut-être à rien, mais ça valait le coup d’essayer.

Enfin, elle se retrouva nez à nez avec Clark ! Ha ça oui il allait entendre de ses nouvelles. La bosse derrière sa tête ne lui faisait plus vraiment mal, mais demain, elle était bonne pour avoir un mal de crâne. La jeune femme mit ses deux mains sur ses hanches :


« Ca non je ne pousserai pas ! Essaye toujours de frapper pour voir ! Clark je ne sais pas à quoi tu joues mais tu as intérêt à reprendre tes esprits…et…désolée à l’avance…mais c’est pour ton bien. »

Sur ces paroles, Loïs donna une giffle à Clark…Parfois ça marchait avec Oliver, ou même d’autres personnes…resté plus qu’à savoir quelle réaction aurait Clark. D’ailleurs, la jeune femme secoua sa main. Elle avait certainement dus frapper plus fort qu’elle ne pensait puisque sa main était rouge.

« Clark ? Tu reviens parmi nous ? Ce qui est sur c’est que je ne te confirai jamais mes comptes….Si tu deviens ça quand tu vois de l’or en barre… »

Chloé arrivait derrière elle. Enfin, c’est ce que pensait Loïs. Peut-être était-elle là depuis longtemps, mais la jeune femme venait seulement de sentir sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloe Sullivan
Journaliste au Daily Planet & WatchTower à mi-temps

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Métier: Journaliste au Daily Planet et WatchTower à mi temps
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Lun 12 Sep - 18:02

« Non, Loïs, tu comprends pas ! Non j’en veux pas moi de cette bague. Mais hé, attend !! »

Et voilà Loïs qui foutait le camp. Mais qui avait bien pus lui coller cette tête de mule comme cousine bon sang ?! Non, franchement, elle méritait pas ça. Et en plus, elle était folle, la voilà qui appelait Clark comme si elle rappelait son chien. Chloé se retint de rouler des yeux. Nan mais vraiment …

Bon, tant qu’elle était là, autant regarder autour d’elle si rien ne pouvait lui être utile. Kryptonite rouge, kryptonite rouge, encore de la kryptonite rouge, bon sang y’en avait dans tous les coins, il allait falloir qu’elle sorte Clark de là, et vite. Mais quelque chose lui disait qu’il n’allait pas être très coopératif.

« Ok Chloé, réfléchis, tu vas bien trouver un truc. Bon sang si il y avait de la kryptonite verte dans le coin, au moins je pourrais l’affaiblir … »

Sur le principe, c’était plutôt simple, mais de kryptonite verte elle ne voyait pas la moindre trace. Bien sur, c’était au moment où elle en avait le plus besoin que la boite en plomb en contenant un morceau, juste au cas où, était restée sagement dans la poche de son trench, sur le dossier de son siège, au Daily Planet, sois à deux heures de route d’ici. Mais il était incroyable de penser que dans une salle ainsi remplie de kryptonite, il n’y ai pas quelque part ce qu’elle recherchait. Ou bien dans une autre pièce peut être. La jeune femme se remis à arpenter les couloirs, surveillant son téléphone pour vérifier que Clark restait dans le secteur. Même si il n’était plus vraiment lui-même, elle doutait qu’il fasse du mal à Loïs.

Et miracle, son regard se porta enfin sur une pièce qui semblait remplit de pierres vertes. La jeune femme en attrapa une au passage et courue dans la direction que lui indiqué son téléphone. Elle arriva derrière Loïs. Bon, elle n’aimait pas du tout ce qu’elle allait devoir faire, mais aux grands maux les grands remèdes. Elle attrapa une barre de fer qui trainait par là, et du se résoudre en assommer sa cousine avec. Le plus délicatement qu’elle pu bien sur !!

« Désolé Loïs, mais y’en a un ici qui a un secret à protéger. »

Elle débarrassa Loïs de sa bague et la jeta loin, avant de tourner son regard vers Clark.

« S’il te plait, ne m’oblige pas à faire ça, enlève cette bague. »

Elle était la main droite dans le dos, prête à faire usage de la kryptonite verte si le besoin s’en ressentait, mais elle n’en avait pas vraiment envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Kent
The Blur/ Futur-Superman

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/06/2011

Feuille de personnage
Métier: Fermier, sauveur.
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Mar 13 Sep - 16:53

Clark avait arpenté les couloirs en marchant à la recherche de billets car il en avait besoin. Mais il était tombé sur Loïs Lane et Chloé Sullivan en plein milieu d’un couloir. Il ne voulait pas les blesser, tant qu’elles ne commençaient pas à se mettre sur son chemin. Visiblement, elles ne voulaient pas partir. Loïs lui demandait de le frapper pour voir et il eut un léger sourire. Ah Loïs... Elle avait l’art de foncer dans le tas sans jamais réfléchir mais un jour, elle se ferait surement avoir. Elle demandait au fils de Jor’El de reprendre ses esprits et s’excusa avant de lui donner une claque sur sa joue droite. La tête de Clark ne bougea pas vraiment mais il avait vu que Loïs se secouait un peu la main car elle y avait été un peu fort.

Elle demandait si Clark revenait parmi eux. Elle disait qu’elle ne lui confierait jamais son compte s’il réagissait comme cela à chaque fois qu’il voyait de l’argent. C’est là que Clark vit une barre de fer tomber sur la tête de Loïs, pas de manière forte mais assez pour l’assommer quelques instants. Chloé était là et Clark ressentait quelque chose, une douleur dans sa poitrine. Il recula quelques mètres de Chloé car cette dernière devait surement avoir de la Kryptonite verte en main afin de pouvoir se défendre fasse à Clark. Il recula assez pour ne plus ressentir la Kryptonite. Mais la pierre était cachée et donc les effets étaient réduits pour le moment, du coup, il était à une dizaine de mètres de la journaliste du Daily Planet.

Elle demandait à Clark d’enlever sa bague et de ne pas l’obliger à lui faire du mal. Clark leva sa main droite où était sa bague et s’amusait à faire rouler la bague sur son index droit avec deux doigts de sa main gauche, tout en souriant à Chloé. Elle oserait faire mal à Clark ? En serait-elle capable de le faire souffrir ? Surtout que pour le moment, Clark se sentait bien, si bien même, ça faisait pas mal de temps qu’il ne s’était pas senti aussi bien. La dernière fois qu’il avait été dans cet état était lorsqu’il avait également été infecté par la Kryptonite rouge.


- Chloé... Tu ne serais pas capable de me faire du mal, si ? Je me sens si bien avec cette bague, je ne l’enlèverais pour rien au monde. Laisse-moi vivre ma vie et je ne te demande rien en retour.

Clark souriait, toujours en faisant rouler sa bague le long de son doigt. Il tenait toujours sa valise rempli de billet dans sa main gauche. Il avait les yeux posés sur Loïs qui était par terre.

- C’est très aimable de ta part de protéger mon secret mais maintenant, laisse moi passer Chloé, je ne veux pas te faire de mal.

Chloé n’avait surement pas l’intention de bouger, elle préférait sortir Clark de cette emprise plutôt que se défiler. Il sourit et envoya la valise rempli de billet vers Chloé et cette dernière percuta Chloé au niveau de son ventre pour la faire tomber et pour l’assommer un peu. Il sourit et s’avança et reprit sa valise mais lorsqu’il leva cette dernière, il ressentit les effets de la Kryptonite qui s’était cachée en dessous de la valise. Clark la laissa tomber et recula contre le mur, se tenant à ce dernier. Il souffrait jusqu’à tomber à genou par terre tellement qu’il était faible. Il s’écroula par terre, inconscient. La pierre était trop proche de lui pour qu’il essaye de s’échapper. Il ne pouvait plus rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïs Lane
Journaliste au Daily Planet

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Métier: journaliste
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Dim 18 Sep - 12:22

Loïs était bien décidé à ramener sur terre la tête de mule de Clark. Alors qu’elle sentait sa main lui bruler, songeant que la peau de Clark ressemblait fortement à du béton au touché, Loïs sentit un violent coup sur sa tête.

Et ce fut le trou noir.

Pauvre Loïs. C’était toujours quand ça devenait intéressant qu’elle rejoignait les bras de Morphée, et surtout toujours contre son gré. La jeune femme était étendue par terre, inconsciente. Enfin à moitié inconsciente puisqu’elle entendait tout.

Loïs entendait des bruits indistincts autour d’elle, flous, lointain. Ce n’était pas la première fois qu’elle était assommée ainsi…Mais une chance pour Chloé que la jeune femme n’ait pas eu le temps de la voir venir, sinon sa cousine allait subir les foudres de Loïs.

Elle sentait son corps léger, et eut presque l’impression d’être revenue dans son lit. Mais pourquoi s’était-elle mise dans une telle situation ? Et Chloé ? Et Clark ? Etaient-ils en danger ?

Loïs détestait ne pas savoir. Elle était toujours allongée par terre, inconsciente. Toutes ses réflexions semblaient être des rêves pour elle. Idem pour les bruits et les paroles qui arrivaient à ses oreilles.

Oui mais voilà, n’oublions pas où on est. Au loin, d’autres bruits de pas se rapprochaient….ainsi que des coups de feu et des voix commençaient à s’élever et se rapprocher dangereusement de l’endroit où se trouvaient les trois compères…..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloe Sullivan
Journaliste au Daily Planet & WatchTower à mi-temps

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Métier: Journaliste au Daily Planet et WatchTower à mi temps
Relations:
Spécialités/Particularités:

MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   Lun 12 Déc - 14:10

" Tu sais très bien que je ne veux pas te faire de mal Clark. Mais tu n'es pas toi même. Tu ne me laisse pas le choix. "

Cependant, alors qu'elle s’apprêtait à laisser agir la kryptonite verte sur son meilleur ami, ce dernier lui envoya la valise qu'il tenait en main, et cette dernière percuta avec violence le ventre de la jeune journaliste, qui avec la violence du choc fut alors jeté au sol et légèrement assommée par sa chute. Sans le vouloir, elle avait alors lâchait le morceau de météorite, ce dernier ce logeant sous la valise. Il était impossible de deviner sa présence ici.

C'est ce qui piégea Clark. Ce dernier voulant récupérer son dût se retrouva totalement sous l'effet de la pierre, sans moyen de pouvoir cette fois s'en soustraire.

Petit résumé de la situation. Clark, Loïs et Chloe étaient tous les trois plus ou moins hors jeu, dans un entrepôt semble-t-il destiné à des échanges mafieux. Et des conversations et des coups de feux se faisait entendre au loin.
Autrement dit, nos trois compères étaient .... bas oui, dans la merde !

C'est un des coups de feux résonant plus fort que les autres, donc de plus en plus proche, qui sortie Chloe de son état à demi-conscient. Elle se redressa en se frottant l'arrière du crâne. Bon sang, elle allait devoir vider le stock d'aspirine de l'appartement du Talon ce soir. Elle jeta un regard autour d'elle afin d'analyser la situation. Loïs était toujours dans les choux, désolé cousine, mais plus pour très longtemps surement. Quand à Clark, Chloe s'attendait à ce qu'il ce soit échappé, mais il était à peine à quelques mètres d'elle, inconscient. Elle comprit vite pourquoi en voyant le morceau de kryptonite à côté de lui. Alors qu'elle allait le débarrasser des deux pierres faisant effet sur lui, elle vit passer deux hommes derrières l'une des grilles de l'entrepôt. Ils étaient trop loin pour lui tirer dessus, mais ils avaient vue avec certitude le petit groupe. Il fallait qu'ils sortent d'ici, et très vite.
Chloe se précipita alors pour débarrasser Clark de la bague de kryptonite rouge qu'elle jeta au loin, puis attrapa le morceau de kryptonite verte et fit de même. Elle tenta alors de secouer Clark pour le réveiller, mais rien a faire, il resté inconscient.

" Clark ... Clark ... Je t'en prie ... On a besoin de toi. Revient !! Clark ... "

Soudain, la jeune journaliste lâcha son meilleur ami, et se mit à suffoquer. Une détonation avait retentit, et la balle était venue se loger entre deux de ses côtes, endommageant surement un de ses poumons au passage. La petite blonde avait de plus en plus de mal à respirer, et tandis que sa vision devenait flou, elle pouvait apercevoir trois hommes patibulaires s'approcher d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et une galère, une [Clark Kent]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et une galère, une [Clark Kent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Smallville Universe :: Métropolis :: Centre-ville et rues-